Test du serveur Roon Nucleus : un lecteur audio réseau haute-fidélité doté d’un excellent outil de recommandation musicale – Partie #2/2

Temps de lecture : 11 minutes

Dans la première partie de ce test, nous avons détaillé le fonctionnement du système Roon. Il se compose de plusieurs éléments indissociables afin de diffuser la musique dans une pièce en HiFi et dans toute la maison en multiroom, ou les deux à la fois. Le Roon Nucleus rempli la plupart de ces fonctions dans un superbe appareil haut de gamme tout en un. Dans cette seconde partie, voyons comment se déroule l’utilisation de Roon au quotidien et la qualité d’écoute du Roon Nucleus au sein d’un système HiFi.

Nous l’avons vu précédemment, l’interface de pilotage d’un système Roon passe par une application facile à installer sur son ordinateur (PC/Mac), un smartphone ou une tablette. La tablette est l’idéale. Elle donne accès à un maximum d’informations et de fonctions sur un même écran.

Nous allons découvrir avec intérêt de quelle façon le système musicale Roon traite votre musique,  une présentation sous différentes formes toutes plus intéressantes les unes que les autres. Le résultat avec Roon est simple : vous allez passer encore plus de temps à écouter de la musique et à découvrir de nouveaux morceaux. Attention, c’est carrément addictif.

Un puissant moteur de recommandations musicales

Roon travaille la personnalisation et les recommandations à deux niveaux : à partir de votre bibliothèque et à travers le service sur abonnement Tidal. Qobuz est annoncé pour les prochains mois.

Concernant votre bibliothèque musicale, en dehors de la présentation classique par jaquettes, par artistes ou par genres, Roon propose le menu « Découvrir ». En analysant les albums de votre audiothèque, Roon vous aide « à découvrir des trésors cachés, des connexions inconnues entre artistes et des écoutes originales ». Ces sélections peuvent être un morceau unique ou des ensembles de morceaux, à partir d’un artiste, d’un duo ou même d’une maison de disques.

Roon et la fonction de recommandation musicale "découverte"

La seconde solution est la création des « Radios » virtuelles à partir d’un morceau. Sélectionnez n’importe quel morceau, mais au lieu d’appuyer sur lecture, choisissez « Lancer la radio ». Le morceau en question sera joué, puis à la suite, Roon va créer une playlist sans fin. Roon fonctionne ici à la façon d’une station de radio, en enchaînant les titres connexes, dans le même style musical ou du même artiste. Cette fonction est très appréciable pour parcourir aléatoire sa collection, tout en profitant d’une écoute agréable et cohérente.

Roon crée une smartradio à partir d'une piste audio sélectionnée

Du côté de Tidal, le service étant parfaitement intégré, vous retrouverez dès cette page d’accueil les dernières sorties présentées par jaquettes. Mais il y a une autre entrée appelée « Collections ». Roon a créé des playlists par genre à partir de la base de données Tidal. Je choisis par exemple le genre Jazz, et Roon ajoute plus de 1400 morceaux à mon audiothèque. Les morceaux ne sont pas copiés sur le Roon Nucleus ou mon serveur NAS. Ils restent chez Tidal mais ils sont intégrés à ma bibliothèque, et donc aux fonctions de recherche et au menu « Découvrir ». Roon mixera avantageusement les deux.

Appuyez sur "Voir les collections" pour découvrir les playlists préparées spécialement par les équipes de Roon.

Appuyez sur « Voir les collections » pour découvrir les playlists préparées spécialement par les équipes de Roon.

 

Je choisi la collection Jazz et je l'ajoute à ma bibliothèque Tidal, mélangée dans l'interface avec la bibliothèque de tous mes propres morceaux stockés sur le serveur NAS.

Je choisi la collection Jazz et je l’ajoute à ma bibliothèque Tidal, mélangée dans l’interface avec la bibliothèque de tous mes propres morceaux stockés sur le serveur NAS.

 

Roon ajoute pas moins de 1465 nouveaux morceaux à ma bibliothèque.

Roon ajoute pas moins de 1465 nouveaux morceaux à ma bibliothèque.

 

De 17.000 morceaux, ma bibliothèque est maintenant passé à plus de 18.400.

De 17.000 morceaux, ma bibliothèque est maintenant passé à plus de 18.400.

Grâce aux fonctionnalités Découvrir, Radios et Collections, Roon fait tout pour vous aider à découvrir de nouveaux morceaux, de nouveaux artistes et pourquoi pas de nouveaux genres musicaux.

Des contenus rédactionnels exhaustifs pour développer sa culture musicale

Une fois l’album ou le morceau sélectionné, une page dédiée s’ouvre avec beaucoup d’éléments dépassant la simple jaquette et la classique liste des morceaux. Toutes les informations possibles et imaginables sont proposées : durée de l’album, date d’enregistrement, date de sortie, jaquettes alternatives, sous-genres musicaux, etc.

L'écran de lecture en cours Roon donne une multitude de détails sur l'album, l'artiste, les musiciens, etc.

L’écran de lecture en cours Roon donne une multitude de détails sur l’album, l’artiste, les musiciens, etc.

Un texte décrit en détails l’album concerné en revenant sur sa genèse et en citant les influences ou les artistes ayant collaboré. Tous les noms sont cliquables pour en savoir plus et découvrir ainsi encore plus de nouvelles musiques.

Juste en dessous, un lien amène vers les crédits avec tous les intervenants, dont les musiciens. Si vous avez apprécié le guitariste, il vous suffit de sélectionner son nom pour tomber sur une nouvelle page listant tous les albums auxquels il a collaboré. Aussi bien ceux de vos fichiers audios que ceux trouvés via Tidal.

En sélectionnant les trois petits points à droite, de nouvelles fonctionnalités apparaissent.

En sélectionnant les trois petits points à droite, de nouvelles fonctionnalités apparaissent.

Enfin, parmi les nombreuses autres informations à consulter, un lien très intéressant se trouve dans le menu des informations liées à chaque morceau : les paroles. Si vous ne connaissez pas encore par cœur les paroles de vos morceaux préférés, voilà une excellente aide pour y parvenir.

Il est possible de pour de nombreux morceaux d'afficher les paroles directement dans l'interface Roon.

Il est possible de pour de nombreux morceaux d’afficher les paroles directement dans l’interface Roon.

Avec cette avalanche d’information, vous n’êtes plus passif face à votre audiothèque. Vous en apprenez tous les jours, et bien plus qu’avec les livrets des CD. Roon est une encyclopédie géante de votre bibliothèque musicale, et de la musique en général.

Ces algorithmes de recommandations musicales et ces riches contenus éditoriaux justifie le coût de la licence Roon. Une équipe d’ingénieurs et de rédacteurs oeuvrent chez Roon. Votre Nucleus Roon interroge les serveurs Roon.

Roon sait lire tous les types de fichiers audio

C’est vraiment la force du système Roon et du Roon Nucleus dont c’est le rôle : lire tous les types de fichiers audio, quel que soit le lecteur audio réseau. Tous les flux audio provenant de votre serveur NAS ou de Tidal transitent tout d’abord par le Nucleus. Cela permet ainsi au Roon Core du Nucleus d’adapter la résolution de chaque morceau aux capacités du lecteur audio sélectionné.

Roon est compatible avec de nombreux protocoles de diffusion audio sur le réseau : les appareils Roon Ready bien sûr, AirPlay, Sonos, Devialet, Squeezebox et depuis peu Chromecast. Il est évident qu’aucun de ces appareils n’a les mêmes capacités de traitement audio. Et pourtant vous pouvez les mixer sans problème dans une même installation grâce à la puissance du Roon Core.

Toutes nos nouveautés 2018 : postes de radio Internet, enceintes Bluetooth et WiFi, écouteurs, lecteurs multimédia...
Les lecteurs Bluesound sont Roon Ready, leur icône apparaît dans l'interface.

Les lecteurs Bluesound sont Roon Ready, leur icône apparaît dans l’interface.

Dans ce premier exemple, j’écoute un morceau provenant de Tidal, au format MQA. Roon sait lire les fichiers MQA bien sûr, mais pas sur mon lecteur Bluesound Node 1ère génération. Le Core convertit à la volée le fichier MQA dans la plus haute résolution du Node, c’est-à-dire en 96kHz/24bits. Ce travail effectué par Roon est vérifiable à tout moment en appuyant sur la petite LED de couleur à côté du titre du morceau. La couleur correspond par ailleurs à la qualité du fichier audio, elle est ici violette.

A tout moment, l'interface affiche le transcodage nécessaire d'un morceau, pour pouvoir en profiter sur l'Apple HomePod dans cet exemple.

A tout moment, l’interface affiche le transcodage nécessaire d’un morceau, pour pouvoir en profiter sur l’Apple HomePod dans cet exemple.

Dans ce second exemple, j’écoute le même morceau au format MQA provenant de Tidal, en AirPlay, sur l’enceinte intelligente Apple HomePod. Cette fois, le flux audio est converti en 44.1kHz/16bits, la résolution maximale du HomePod correspondante à la qualité CD. La LED est cette fois de couleur verte.

Voilà un autre avantage indéniable de Roon. Grâce à ce système, tous vos appareils audio savent désormais lire la musique de votre audiothèque stockée sur serveur, et ils sont tous compatibles avec Tidal. C’est particulièrement marquant dans le cas du HomePod d’Apple : d’origine, il ne sait faire ni l’un ni l’autre !

Grâce au Roon Nucleus, vous avez la certitude suivante : tous les fichiers audio sont compatibles avec tous les lecteurs audio, dans la meilleure qualité possible. Il en est fini les prises de tête pour convertir sa collection musicale et gérer plusieurs formats musicaux.

Le Nucleus en mode lecteur audio réseau (Roon Output)

Le Nucleus fait office de Roon Core mais aussi de lecteur, autant en profiter ! Pour cela quatre sorties audio numériques sont disponibles : deux ports USB-A, un port USB-C et une prise HDMI.

C’est très simple, vous pouvez utiliser les quatre prises simultanément pour créer autant de zones audio distinctes ! Concernant les ports USB, il vous faut un ou plusieurs convertisseurs DAC USB. J’en avais deux sous la main, un petit modèle iFi et mon DAC de référence RME ADI-2 Pro.

Visualisation des différents DAC reliés simultanément au Roon Nucleus.

Visualisation des différents DAC reliés simultanément au Roon Nucleus.

J’ai ensuite relié le Nucleus en HDMI à l’une des entrées de mon amplificateur home cinema Marantz. Le Nucleus a été reconnu immédiatement. Je n’ai rencontré aucun problème pour obtenir du son. Attention cette sortie HDMI est bien au format HDMI audio, et non au format I2S destiné à certains DAC haut de gamme très spécifiques utilisant ce type de liaison.

Lecture simultanée de trois morceaux différents en sortie du Roon Nucleus via trois DAC.

Lecture simultanée de trois morceaux différents en sortie du Roon Nucleus via trois DAC.

Dans la liste des zones de l’interface Roon, je vois bien les trois sorties correspondantes aux deux DAC USB et à l’ampli home cinema. Je peux envoyer de la musique différente sur chacune d’elles ou bien les grouper.

Ainsi équiper le Roon Nucleus fait office de triples lecteurs musicales pour diffuser ma musique dans trois nouvelles zones.

A l’écoute : un lecteur digne des meilleurs lecteurs audio réseau du moment

J’ai effectué mes écoutes avec mon DAC RME banché sur l’un des ports USB-A du Nucleus, puis relié ensuite directement à mon amplificateur de puissance Parasound et à mes enceintes Dynaudio. Le volume sera géré par l’interface Roon Control, mon iPad dans ce cas précis.

Immédiatement reconnu, le DAC apparaît dans la liste des Roon Output vers lesquels je peux envoyer de la musique. Il faut bien faire attention à sélectionner le type de contrôle du volume au moment de la configuration, ceci afin d’éviter d’avoir le son complètement à fond, et de risquer d’endommager son matériel.

J’ai utilisé comme d’habitude ma playlist de test Tidal et des morceaux depuis mon serveur NAS, dans différentes résolutions jusqu’au DSD256. Tous les formats passent sans problème évidemment. La qualité est au rendez-vous avec une belle présence, des grave dynamiques et correctement tenus. En étant exactement dans les mêmes conditions de test, j’ai retrouvé une restitution se situant entre le SOtM sMS-200 et l’Aurender N100H. Beaucoup de matière et de réalisme sur les instruments du morceau « Herman’s Habit » de Justin Hurwitz, extrait de la bande son du film La La Land. Une scène sonore très large sur l’électro-pop hyper travaillée de l’Impératrice, avec la version acoustique d’« Agitations tropicales ». Un étagement des plans palpable dans le club de jazz où Ben Webster a enregistré « The Man I love ».

Un des multiples modes d'affichage de sa bibliothèque musicale dans l'application Roon.

Un des multiples modes d’affichage de sa bibliothèque musicale dans l’application Roon.

Le Nucleus en mode lecteur sera la base d’un joli système HiFi où la musique dématérialisée est reine, sans crispation, juste le plaisir d’écoute. Les ports USB utilisables simultanément vous permettront même de comparer vos DAC afin de conserver le meilleur dans cette configuration. Néanmoins, pour tirer le meilleur du Nucleus, nous vous conseillons de l’associer à un DAC haut de gamme, tel que le Chord Qutest.

En plus de ses nombreuses fonctionnalités, le Roon Nucleus est donc un excellent lecteur audio réseau. Avec la faculté de proposer quatre sorties simultanées avec autant de flux audio différents, le Roon Nucleus est finalement un quadruple lecteur audio réseau. Sans oublier que chaque télécommande Roon Control fait aussi office de lecteur : mon iPad ou mon Mac sont eux aussi des lecteurs musicaux par leur sortie casque ou associé à un DAC USB de qualité.

Roon est équivalent aux meilleures solutions multiroom existantes

Lorsque vous possédez plusieurs enceintes sans fil et lecteurs audio en réseau compatibles Roon, vous pouvez faire du multiroom. Il est possible de grouper et dégrouper les enceintes à la volée, comme avec la plupart des systèmes type Bluesound, HEOS et Sonos.

Cependant il y a un point important à prendre en compte. Vous pouvez regrouper uniquement les lecteurs du même type : des Roon Ready avec des Roon Ready, des AirPlay avec des AirPlay, des Sonos avec des Sonos, etc. Ce n’est pas forcément une limitation gênante, sauf si vous faites la fête dans toute la maison régulièrement en allumant absolument toutes les enceintes. Roon vous offre le plus important : une bibliothèque centralisée avec tous vos fichiers audio quelque soit le format et le service de musique Tidal et une unique interface intelligente pour diffuser vos musiques sur tous vos équipements connectés. Pour moi, il répond à une attente très forte : profiter de sa musique simplement en me laissant libre des formats audio et des lecteurs réseau.

Roon est compatible Google Chromecast.

Roon est compatible Google Chromecast.

Idéalement nous vous conseillons d’utiliser le Roon Nucleus en tant que lecteur principal dans le salon, sur le système HiFi de la maison. Puis vous pourrez ajouter des enceintes Bluesound Roon Ready, par exemple, dans d’autres pièces afin de constituer votre réseau multiroom, avec à chaque fois un système audio adapté à la pièce et à votre budget.

Suivez les actualités du blog, les bons plans de ma boutique
en ligne et recevez 10€* en bon d'achat !

Votre mail ne sera jamais communiqué à une entreprise tierce
* utilisable à partir de 200€ d'achat sur la boutique

En conclusion : Roon Nucleus est le pivot d’un système haute-fidélité et multiroom évolué

Le système Roon dépasse le concept de la lecture audio en réseau. Roon va bien au delà des systèmes multiroom connus.

La partie recommandation est remarquable à plus d’un titre. Roon a prévu différentes portes d’entrée pour en savoir plus sur la musique en cours d’écoute. Et même beaucoup plus, avec la genèse de l’album, les paroles ou encore la liste de tous les musiciens. Vous allez vous surprendre à « surfer » dans cette encyclopédie géante de la musique et à découvrir de nouvelles musiques tous les jours. Des propositions toujours en rapport avec vos goûts bien entendu.

Roon a réussi à combiner le contenu rédactionnel et la qualité sonore. Le Roon Nucleus utilisé en lecteur audio réseau deviendra le cœur de votre installation haute-fidélité, capable de lire tous les formats de fichiers audio, même en Hi-Res. Grâce au multiroom universel, il enverra simultanément de la musique vers la cuisine, la chambre ou la salle de bains, à chaque fois dans la meilleure résolution possible, et ce quelle que soit la marque du lecteur ou de l’enceinte sans fil.

Le Roon Nucleus est l’appareil audio en réseau parfait pour tous les amoureux de musique, au sens large.

J’ai aimé

  • L’interface de navigation et de contrôle très agréable.
  • Le contenu rédactionnel exhaustif pour en savoir toujours plus sur la musique que l’on aime.
  • Les différents accès aux recommandations pour découvrir de nouveaux artistes.
  • Les fonctionnalités Roon pour créer un système multiroom universel.
  • La compatibilité avec absolument tous les formats de fichiers jusqu’à la très haute résolution.
  • La qualité sonore en sortie du Roon Nucleus.
  • La possibilité de créer quatre zones audio avec un seul Nucleus.
  • Le design très haut de gamme du Nucleus.

J’aurais aimé

  • La compatibilité Qobuz en plus de Tidal (à venir très bientôt !).
  • La possibilité de grouper des enceintes de technologies différentes en multiroom.

Test du serveur et lecteur Roon Nucleus

La fiche détaillée et les caractéristiques détaillées du produit testé
Découvrir le Serveur et lecteur réseau audiophile Roon Nucleus
Acheter le produit sur La boutique d'Eric : conseils et accompagnements gratuits par téléphone et email

imprimer cet article

author-avatar

Expert passionné du multiroom, des enceintes connectées et des services de streaming musical #SmartAudio Entouré de musique dans toutes les pièces depuis 2001, d'enceintes, d'amplis, de media servers et d'applications mobiles. Objectifs : découvrir, tester et partager tout ce qui existe dans ce domaine.

3 Commentaires à "Test du serveur Roon Nucleus : un lecteur audio réseau haute-fidélité doté d'un excellent outil de recommandation musicale - Partie #2/2"

  • comment-avatar
    Tristan 11 septembre 2018 (15 h 24 min)

    Article ultra complet.

    Félicitations

  • comment-avatar
    Gaudre 23 août 2018 (14 h 39 min)

    Bonjour,

    Quelle est la plus value du Roon Nucleus si l’on possède déjà un ensemble Bluesound Node 2 + NAS Synology + chaîne Hi-fi?

    Merci.

    Thomas

    • comment-avatar
      Alban Amouroux 23 août 2018 (15 h 27 min)

      Bonjour,

      Le Roon Nucleus, avec un disque interne ou externe, est globalement l’équivalent du Bluesound Node 2 + le serveur NAS Synology.

      Le premier avantage est d’avoir tout dans un seul appareil, dédié uniquement à l’audio, sans ventilateur, donc aucun bruit.

      Ensuite, il y a l’interface Roon qui va beaucoup plus loin que celle de Bluesound, surtout en termes informatif et rédactionnel, pour en apprendre plus sur la musique et découvrir d’autres artistes connexes.

      Enfin, il y a les sorties USB sur le Roon Nucleus qui offrent un accès plus large aux DAC du marché actuel.

      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions !

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée