Quelle enceinte nomade et Bluetooth choisir entre Cabasse, Marshall et la nouvelle Sonos Roam ?

Temps de lecture : 17 minutes

Depuis quelques semaines Sonos a véritablement mis un pied dans les enceintes nomades. Après une Sonos Move, que nous qualifierons plus d’enceinte transportable avec ses 3 kg, la marque américaine propose la petite enceinte Sonos Roam. Cette enceinte nomade, Bluetooth et WiFi est sûrement un des modèles les plus attendus par les possesseurs d’enceintes multiroom de la marque. Pendant des années le constructeur américain s’est refusé à proposer un modèle avec batterie et réception Bluetooth. Un premier pas a été réalisé il y a deux ans avec la Sonos Move. Cette nouvelle Sonos Roam est véritablement nomade avec son petit gabarit, son autonomie de 10 heures, sa résistance à l’eau et aux chocs. Quand Sonos quitte les enceintes résidentielles pour s’aventurer sur le terrain très concurrentiel de l’enceinte nomade, cela suscite des attentes importantes. Je vous avais fait part de mes attentes lors de l’annonce en mars.

Les forces en présence : Swell de Cabasse, Emberton de Marshall et Roam de Sonos

Cabasse Swell : l’enceinte HiFi

Cabasse Swell : musicalité HiFi et design rafiné pour une enceinte nomade

Cabasse Swell : musicalité HiFi et design rafiné pour une enceinte nomade.

Cabasse Swell : tout amateur de la marque rêve d’emporter en vacances ou en pique nique le son réputé de la marque française. Le fabricant de HiFi s’essaye avec réussite depuis 2 ans, sur une enceinte au design raffiné.

Marshall Emberton : l’enceinte à 360° et robuste

Le look d'un ampli de guitare dans une enceinte très compacte et robuste

Le look d’un ampli de guitare dans une enceinte très compacte et robuste.

Marshall Emberton : le son de cette marque anglaise est une valeur sûre dans les enceintes Bluetooth, en version sédentaire ou nomade. L’Emberton offre la musicalité et le look Marshall dans un modèle très compacte à emmener de partout avec nous. Elle résiste à l’eau, à la poussière et aux chocs avec sa certification IPX7.

Sonos Roam : l’enceinte Bluetooth, WiFi, AirPlay 2 et multiroom

Sonos Roam une enceinte au volume triangulaire et résistante aux conditions extérieures

Sonos Roam une enceinte au volume triangulaire et résistante aux conditions extérieures.

Abonnement Deezer moins cher avec l'offre Deezer HiFi et La boutique d'Eric : 7,49 € au lieu de 14,99 € (et même 9,99 € le Premium)

Sonos Roam : bien plus qu’un enceinte Bluetooth, il s’agit d’une enceinte sans fil WiFi et AirPlay 2, comme tous les enceintes de la marque américaine. Cette enceinte pourrait être l’occasion pour vous de découvrir le monde des enceintes connectées sur le réseau de la maison et le confort d’un équipement multiroom audio. Aussi à l’aise à la maison en WiFi qu’en extérieure par sa résistance à l’eau, à la poussière et aux chutes par sa certification IP67.

Comment j’ai réalisé ce test et comparé ces 3 enceintes Bluetooth ?

Comme vous le verrez en conclusion, chacune de ces enceintes a un usage ou un contexte qui lui est pré-destiné. J’ai souhaité comparer leur rendu musical en intérieur et en extérieur, indépendant de leur fonctionnalité. Il est pertinent d’évaluer les qualités intrinsèques de chacune sur l’écoute musicale, il n’est pas suffisant d’apposer une marque reconnue sur un produit nomade pour toujours rassurer les futurs acquéreurs. Bien évidement votre choix final se fera aussi en relation de leurs caractéristiques propres, de leurs fonctions et du budget, cette gamme pour ces 3 enceintes s’étend de 149 € à 229 €.

Mon test s’est limité exclusivement à l’écoute en Bluetooth. Cela n’aurait pas de sens de comparer le rendu musical de la Marshall et de la Cabasse, avec la Sonos Roam en WiFi ou par l’AirPlay 2. J’évoque ces deux différences pour les écoutes musicales, dans cet article sur mon blog.

Pour que cette comparaison ait du sens, les 3 enceintes ont fonctionné avant cela une vingtaine d’heures. Même sur de si petites enceintes cette mise en route dans de bonnes conditions est essentielle. Ce n’est qu’après ce rodage, avec des playlists variés, à un volume sonore compris entre 1/3 et 2/3 de la puissance sonore, qu’il est vraiment raisonnable de juger de la qualité d’une enceinte active. A ce sujet la Sonos Roam est le produit qui avait le plus “besoin” de rodage pour exprimer ses qualités. Je suis donc toujours surpris par les testeurs ou les clients qui se plaignent ou encensent un produit audio juste après l’unboxing … Soyons réaliste et un peu patient :-)

Inscripiton newsletter

Test de l’enceinte HiFi et sur batterie, la Swell de Cabasse

La Cabasse Swell vit bien en extérieur avec son pad anti-dérapant

La Cabasse Swell vit bien en extérieur avec son pad anti-dérapant.

Le design et les finitions de l’enceinte française dévoilent son attachement à la HiFi. L’objet est plutôt raffiné. Sa grille en métal protège efficacement ses 4 haut-parleurs, tout en proposant une bonne résistance au transport dans la valise ou un sac. Une housse tissu est fournie par Cabasse. En revanche ces anneaux chromés à ses extrémités ne la destine pas à la balade tout terrain. Nous ferons attention où nous la posons. Heureusement le dessous de l’enceinte propose un pad plastique anti-dérapant.

Cabasse Swell : une marque HiFi pour une enceinte compacte et véritablement nomade

Cabasse Swell : une marque HiFi pour une enceinte compacte et véritablement nomade

Sa forme cylindrique et ses 750 grammes permettent une prise en main agréable. Cabasse annonce 60 Watts de puissance, je prends ce chiffre avec précaution, ce n’est nullement comparable avec une telle puissance sur un ampli de salon ou une enceinte active d’intérieur.

Assurément un bel objet et une enceinte d'intérieur

Assurément un bel objet et une enceinte d’intérieur.

Sur un meuble ou une étagère, l’enceinte Cabasse prend place avec style sur mon meuble.

Des finitions de qualité pour un bel objet HiFi

Des finitions de qualité pour un bel objet HiFi avec ses finitions chromées.

Pour les connectiques, c’est le seul modèle de ce comparatif à proposer une entrée audio au format mini-jack. A noter que le connecteur USB n’a aucune fonction pour l’utilisateur, c’est bien dommage, il faudra en passer par un bloc d’alimentation secteur propriétaire pour l’alimentation et la recharge de la batterie. L’autonomie pendant mes tests a bien confirmé les 10 heures annoncées, avec un volume sonore de 50 %.

L'ensemble des boutons de commandes est placé sur le haut de l'enceinte Swell

L’ensemble des boutons de commandes est placé sur le haut de l’enceinte Swell.

Poste de radio WiFi, Internet, DAB - promotion de La boutique d'Eric

Le dessus de l’enceinte propose des boutons au touché “gomme”. Les fonctions habituelles sont précentes : marche / arrêt, sélection de l’entrée mini-jack ou Bluetooth et la gestion du volume sonore. Cependant la Cabasse Swell ne propose pas de touches et de fonctions pour l’avance ou le retour dans la liste de lecture en cours sur le smartphone ou la source audio Bluetooth.

L’enceinte Cabasse Swell à l’écoute

A l’écoute les origines HiFi de cette petite enceinte sont présentes. Nous ne sommes pas dans une enceinte démonstrative, qui va essayer d’en faire des caisses. Chaque registre est posé devant nous. L’enceinte enchaine ma playlist avec constance, neutralité et précision. Posé face à moi dans mon bureau à environ 4 mètres, la Swell me propose une ambiance sonore large et très agréable. C’est typiquement le genre d’enceinte que nous posons sur un meuble, et elle se fait oublier dans le bon sens du terme. Pas d’agrésivité sur les aigues, un grave présent sans être envahissant – attention cela reste une toute petite enceinte avec ces 18 cm de long et son cylindre de 7,5 cm. Les voix des artistes sont chaleureuses, posées et suffisament projetées pour profiter de l’interpretation. Le rendu sonore est détaillé, comme nous pouvons l’attendre d’une enceinte de cette taille. Voix et instruments de musique sont bien séparés, c’est propre. C’est l’enceinte que j’emmène en vacances avec plaisir pour sonoriser les moments calmes de la journée ou à un apéro entre amis.

Cabasse propose aussi l’association en paire stéréo avec deux exemplaires d’enceintes Swell. Cette fonction souvent présente sur les premières enceintes Bluetooth et malheureusement de moins en moins proposée par les fabricants. Il existe aussi un mode “party” pour multi-diffuser sa musique sur deux enceintes. Ces deux modes fonctionnement bien évidement sans aucun fil de liaison, sur une distance jusqu’à 10 mètres. Voici de quoi faire du multiroom avec deux produits en Bluetooth.

J’ai aimé

  • Un rendu sonore équilibré et précis sur les 3 registres : grave, médium et aigue, avec une bonne projection sonore, cela ne reste pas dans la boite.
  • L’entrée audio au format mini-jack pour la TV ou un ordinateur par exemple.
  • La possibilité de jumeler deux enceintes pour une paire stéréo ou une multi-diffusion.

J’aurai aimé

  • Une alimentation et recharge secteur par un câble USB, cela devient la norme.

Test de l’enceinte nomade, 360° et étanche Emberton Marshall

Marshall Emberton, tout le savoir-faire de la marque anglaise dans une enceinte de petite taille

Marshall Emberton, tout le savoir-faire de la marque anglaise dans une enceinte de petite taille.

La couleur, la grille et le logo, pas de doute c’est bien une enceinte de la célèbre marque anglaise Marshall. Avec sa finition noire, sa grille avant et son gros bouton dorée, elle reprend les codes des célèbres amplificateurs pour guitare électrique. Cette fois, enceinte nomade oblige, le revêtement imitation cuir de la marque laisse place à une matière plastique anti-dérapante et anti-choc.

L'arrière de l'enceinte présente une grille de protection et les deux autres haut-parleurs

L’arrière de l’enceinte présente une grille de protection et les deux autres haut-parleurs.

Deux grilles solides et très vintage protègent les haut-parleurs avant et arrière de l’enceinte. Nul doute, nous avons bien une enceinte prévue pour nous accompagner de partout. Un peu plus ramassée que l’enceinte Cabasse, elle tient elle aussi bien en main avec ses 700 grammes pour 16 cm de long.

Compacte, robuste avec des matériaux qui inspirent confiance pour une enceinte nomade

Compacte, robuste avec des matériaux qui inspirent confiance pour une enceinte nomade.

La puissance donnée par la marque anglaise de 2 x 10 Watts est plus réaliste et conforme à ce type d’enceinte.

Le design de la marque anglaise dans un condensé d'enceinte nomade

Le design de la marque anglaise dans un condensé d’enceinte nomade.

Le look traditionnellement vintage et guitariste de la marque anglaise en fait une belle enceinte d’intérieur, la Marshall Emberton ne dénote pas sur mon meuble au milieu de la déco et des livres.

Un gros joystick sur 4 axes pour le volume sonore, la gestion de la playlist et la mise en route de l'enceinte

Un joystick sur 4 axes pour le volume sonore, la gestion de la playlist et la mise en route de l’enceinte.

Pour les connectiques, Marshall ne propose qu’un port USB-C pour l’alimentation et la charge de l’enceinte. Il n’y a aucune entrée audio.

Le dessus de l’enceinte regroupe toutes les fonctions avec le bouton d’association Bluetooth, un joystick de contrôle sur 4 axes : volume sonore et avance / retour dans la playlist. Ce bouton permet la marche / arrêt de l’enceinte. Il est agréable à manipuler et je me suis vite habitué à l’utiliser sans même regarder l’enceinte, très pratique ! L’indicateur de charge est lui aussi très efficace et parfaite visible. La Marshall Emberton rivalise avec les enceintes nomades les plus endurantes avec son autonomie de 20 heures. Un joli score pour une enceinte aussi petite, j’ai atteint cette autonomie avec un volume sonore compris entre 50 et 70 %.

L’enceinte Marshall Emberton à l’écoute

Dès les premières notes de musique, l’Emberton affiche ses origines : elle est là pour faire le spectacle et créer une jolie enveloppe sonore. Ces 4 haut-parleurs placés de part et d’autre de l’enceinte créent une diffusion à 360 °. En intérieur placé prêt d’un mur, cela amplifie sa puissance sonore avec un rebond acoustique efficace. En été, posée sur la table de la terrasse, elle permet à tout le monde d’écouter la musique dans des conditions agréables. Ce type d’enceintes me plait toujours, j’avais été séduit par cette première découverte avec les enceintes Libratone. Lors de mes écoutes musicales, j’ai aimé ce caractère démonstratif de l’Emberton sans pour autant aller surjouer sur le grave, comme nous pouvons le trouver chez l’américain Bose par exemple. Le rendu sonore est rond, les voix sont chaudes. Écouter Sting ou Léonard Cohen est très plaisant. L’enceinte affichera un grave plus marqué que Cabasse, tout en laissant le médium s’exprimer. En poussant le volume sonore, l’enceinte reste naturelle et son rendu à 360° lui permet de mettre de l’ambiance sur une plage cet été, alors qu’elle ne tient que dans la poche d’un sac à dos. Elle est même surprenante de présence pour son petit gabarit.

Pas de doute par les matériaux utilisés et ses finitions soignées, cette Marshall sera résister à une averse ou une chute dans la piscine, ou encore un roulé-boulé sur les galets.

J’ai aimé

  • Le rendu sonore puissant et à 360 ° pour une si petite enceinte.
  • Le look typique de la marque anglaise et la manette de commandes.
  • Une enceinte solide et facile à vivre par ses matériaux et sa conception.
  • L’autonomie de 20 heures.

J’aurais aimé

  • Une entrée audio mini-jack

Test de l’enceinte nomade, Bluetooth, AirPlay 2 et multiroom Roam de Sonos

Roam, l'enceinte nomade et très compacte de la marque Sonos : bluetooth, WiFi et AirPlay 2

Roam, l’enceinte nomade et très compacte de la marque Sonos : bluetooth, WiFi et AirPlay 2.

Sonos propose dans son enceinte nomade Roam le design habituel de la marque : sobre et minimaliste. En rappelant les célèbres Sonos One, l’enceinte nomade affiche une grille de projection sur sa face avant. Les deux autres cotés de sa forme triangulaire proposent une surface lisse. A noter que le modèle blanc est plutôt gris clair, une bonne idée pour une enceinte amené à nous suivre de partout, intérieur et extérieur.

Deux faces lisses et une grille pour les haut-parleurs et des petits pieds caoutchouc pour la position horizontale

Deux faces lisses, une grille sur la 3ème face pour les haut-parleurs et des petits pieds caoutchoucs pour la position horizontale.

Pour le coté pratique, Sonos propose aussi la charge par induction en complément du port USB-C. Par son gabarit, l’enceinte Roam est de loin la plus légère de mon comparatif avec seulement 430 g et un volume un peu moindre avec seulement 6 cm sur les épaisseurs.

La Sonos Roam en position verticale

La Sonos Roam en position verticale.

Sonos propose une enceinte facile à vivre par cette forme triangulaire et un positionnement à loisirs horizontal ou vertical. Elle se loge facilement sur une étagère à la maison et en extérieur, elle orientera avantageusement le son vers le haut et nos oreilles.

Chez Sonos, la question des connectiques se posent rarement, l’américain aime la très grande simplicité. La Sonos Roam ne déroge pas à la règle, elle ne propose aucune entrée audio. Seul le connecteur de charge USB-C est présent.

Sur le dessus ou le coté de l'enceinte, les boutons de commande

Sur le dessus en position verticale ou le coté de l’enceinte, les boutons de commande.

Contrairement aux autres enceintes de la marque, la Sonos Roam propose des vrais boutons et non des commandes tactiles. Une très bonne idée pour un accès rapide aux boutons : play / pause, volume sonore + / – et avance / retour rapide par des pressions longues. Vous noterez un symbole de micro pour la commande vocale, uniquement disponible quand l’enceinte est sur le réseau domestique WiFi. Le dessus et le dessous de l’enceinte sont dans un plastique dense anti-choc. Sur le face de dessous en position horizontal, 4 petites pieds plastiques protègent l’enceinte des surfaces rugueuses.

Mise en route de l'enceinte Sonos par l'application Sonos et le réseau WiFi

Mise en route de l’enceinte Sonos par l’application Sonos et le réseau WiFi.

Attention cette enceinte n’est pas une enceinte purement Bluetooth. Pour sa mise en route, il faut suivre le mode d’installation comme toutes les enceintes Sonos, est donc en passer obligatoirement par un réseau WiFi et l’application de la marque. Dans les faits ce n’est que rarement un problème, le mise en route se faisant généralement la première fois à la maison. Une fois cette configuration réalisée, la Sonos Roam est bien une enceinte Bluetooth, prête à jouer vos musiques au fond du jardin, lors d’un pique nique ou sur une plage du bout du monde. Je vous rassure il ne faut pas revenir à la maison régulièrement !

L’enceinte Sonos Roam à l’écoute

Parmi les 3 enceintes de mon comparatif, la Sonos Roam est le produit qui mérite vraiment un rodage pour profiter pleinement de ses qualités. En effet en sortie de carton, l’enceinte a un effet boite encore trop prononcé selon moi. Après une dizaine d’heures, elle s’exprime pleinement et nous retrouvons le son Sonos, notamment celui des Sonos One. Sans proposer une réserve de puissance aussi importante, la Sonos Roam restitue une belle musicalité et une vraie présence pour une enceinte aussi compacte. Posée sur une étagère en position verticale, elle parait vraiment petite et pourtant elle joue mes playlists avec brio. Son rendu sonore et sa puissance sont très proches de la Marshall Emberton, la spacialisation à 360 ° en moins. La Sonos Roam joue face à moi uniquement. Par ailleurs comme cette enceinte dispose d’une application, elle donne accès à un égaliseur pour paramétrer et mémoriser le réglage du grave et de l’aigue. La marque Sonos propose sur toutes ses enceintes un rendu sonore de qualité. Je retrouve la signature de la marque : une sonorité riche et homogène. Les timbres sont harmonieux et la Roam réussit dans son petit gabarit à proposer une belle présence sur le grave. Oui, nous sommes chez un fabricant américain, alors il y a de la rondeur et de la chaleur. Sur ce type d’enceinte, je préfère ce registre. L’enceinte égaye un pique nique, elle se fait oublier pendant un apéro en terrasse et en intérieur. Placée dans un angle de la pièce elle surprend par son volume dégagé.

J’ai aimé

  • Enfin une véritable enceinte nomade et Bluetooth chez Sonos. Bien plus petite que la Sonos Move et plus abordable en tarif.
  • Une enceinte Bluetooth avec tout l’écosystème Sonos avec l’application et pour le multiroom.
  • Le rapport qualité / fonctionnalité / prix.

J’aurais aimé

  • Une entrée audio mini-jack.

Comparer les enceintes nomades Bluetooth : quel modèle conseiller pour quels usage ?

Les 3 enceintes Bluetooth Swell Cabasse, Emberton Marshall et Sonos Roam

Les 3 enceintes Bluetooth Swell Cabasse, Emberton Marshall et Sonos Roam.

À l’écoute les 3 enceintes Cabasse, Marshall et Sonos ont une musicalité proche. Ce n’est pas surprenant, chacune de ces marques emblématiques maitrisent son sujet, depuis 1952 pour le français Cabasse et depuis 1962 pour l’anglais Marshall. L’américain Sonos fait figure de jeune société avec sa création en 2002. Comparés aux autres leaders des enceintes nomades Bluetooth, que sont Bose, JBL et Sony, ma préférence va sur les trois marques de ce comparatif pour leur justesse dans le rendu sonore. La Swell de Cabasse, l’Emberton de Marshall et la Roam de Sonos sont les enceintes que j’aime emmener pour sonoriser mes vacances. Peu encombrantes et avec une autonomie de 10 à 20 h, elles prennent place dans un petit salon ou une chambre avec discrétion. Elles savent toutes les trois jouer mes playlists sans surjouer le grave. En poussant le volume sonore, elles créent une ambiance festive pendant les vacances. Cependant, ne comptez pas les faire jouer à 100 % de leur volume sonore, chacune d’elle sature au delà des 90 % avec une forte distorsion. En jouant sur la puissance sonore, nous constatons qu’il y a un palier où les haut parleurs sont au delà de leur limite. Pas d’inquiétude, elles font le job pour leur taille, une zone d’écoute de 20m2, une terrasse o un pique nique entre amis. Si vous recherchez de la puissance je vous invite à une petite montée en gamme chez Marshall avec la Kilburn II et chez Sonos avec la Move, attention nous sommes alors sur ces enceintes transportables et plus nomades à glisser dans un sac en balade.

Choisir une enceinte nomade, uniquement sur le critère musical parmi Cabasse, Marshall et Sonos

Les 3 enceintes comparées : Swelle de Cabasse, Emberton de Marshall et Roam de Sonos

Les 3 enceintes comparées : Swell de Cabasse, Emberton de Marshall et Roam de Sonos

Avec une écoute attentive, en comparant les 3 enceintes devant nous, une oreille habituée classera les enceintes comme cela :

  • Cabasse : par ses origines HiFi, l’enceinte Swell propose une écoute musicale plus proche de nos habitudes HiFi, avec une projection sur un plan 2D vers l’avant. Des 3 enceintes comparées, elle est l’enceinte la plus neutre sur les 3 registres grave, médium et aigu. Les amateurs de musique classique et de jazz apprécieront sa musicalité.
  • Marshall : la marque des amplificateurs de guitare aime davantage la démonstration avec un rendu sonore plus en rondeur et un grave plus prononcé, tout en respectant le médium. Son rendu sonore à 360° est très agréable et en fait une enceinte passe-partout.
  • Sonos : tout en sobriété, elle surprend par sa sagesse sur le grave pour une marque américaine, tout en proposant une vraie ampleur sonore. Son positionnement horizontal ou vertical lui permette de s’accommoder à toutes les situations de placement et de jouer sur le rendu musical. Difficile alors de prendre en défaut la Sonos Roam avec des playlists variées.

Nous gardons bien sûr à l’esprit que nous écoutons des enceintes très compactes, aucune ne dépasse le 16 cm de long pour une profondeur de quelques centimètres.

L’enceinte Cabasse Swell est votre meilleur choix pour vous si :

La Cabasse Swell est une enceinte de qualité pour petite pièce

La Cabasse Swell est une enceinte de qualité pour une petite pièce : bureau, cuisine, salle de bain ou petit salon.

Si vous souhaitez équiper une petite pièce : un bureau, une salle de bain, une chambre d’une enceinte de qualité, jouant la musique de votre smartphone avec justesse, sans en faire de trop et reproduisant les détails de vos bandes sons, quelque soit son volume sonore. Dans un bureau ou le petit salon d’une résidence secondaire, où vous auriez envie de créer un système stéréo très minimaliste et sans aucun fil, le système d’association en paire stéréo avec deux Cabasse Swell est une belle réussite du fabricant français. Nous retrouvons ce que l’anglais Cambridge nous avait proposé il fût un temps avec ses enceintes Bluetooth YOYO M. J’aime beaucoup cette fonctionnalité : deux enceintes sur batterie, aucun câblage audio entre les haut-parleurs gauche / droite et un smartphone ou une tablette pour source audio.

L’enceinte Marshall Emberton est votre meilleur choix pour vous si :

Embarton Marshall une enceinte puissance pour l'extérieur : la terrasse, le jardin, le pique-nique ou la plage

Emberton Marshall une enceinte puissance pour l’extérieur : la terrasse, le jardin, le pique-nique ou la plage.

Si vous souhaitez surtout une enceinte avec une grande autonomie, les 20 heures sont une réalité sur cette enceinte. Par ses matériaux, elle inspire la confiance et la sérénité pour la trimballer de partout et la glisser au fond du sac à dos.

C’est assurément l’enceinte des piques niques et des apéros dans le jardin. Ses haut-parleurs placés de part et d’autre des faces avant et arrière assurent une belle diffusion festive à 360 °. A faible volume sonore, elle saura diffuser une ambiance agréable pour un moment entre amis, et en poussant le son elle reste l’enceinte qui gère le mieux un généreux volume sonore. Isolée dans un coin de nature, elle crée une ambiance sonore autour de vous.

Embarton Marshall une enceinte puissante idéal pour l'intérieur en télétravail à plusieurs

Emberton Marshall une enceinte puissante idéale pour l’intérieur en télétravail à plusieurs.

De plus son ergonomie avec son joystick sur le dessus est très agréable pour gérer le volume sonore et une playlist directement. Il lui manque elle aussi une entrée mini-jack pour gérer des sources audio filaires, dommage.

En télétravail avec mon binome, l'enceinte Marshall Emberton sonorise parfaitement les deux cotés du bureau

En télétravail avec mon binôme, l’enceinte Marshall Emberton sonorise parfaitement les deux cotés du bureau.

Anecdote amusante, l’Emberton trouve parfaitement sa place, posé entre nos deux bureaux pour sonoriser notre open space avec une parfaite diffusion sur les 2 plans sonores de chaque télé-travailleur.

L’enceinte Sonos Roam est un très bon choix pour vous si :

L'application Sonos pour gérer l'enceinte Roam en WiFi et en multiroom avec les enceintes de la marque

L’application Sonos pour gérer l’enceinte Roam en WiFi et en multiroom avec les enceintes de la marque.

Si vous disposez d’un ou plusieurs produits Sonos, l’enceinte Sonos Roam est évidement un bon choix pour ne pas dire le meilleur. À la maison, elle se comportera comme une petite enceinte Sonos, elle ne rougit pas face aux Sonos PLAY 1 et One. Elle est encore plus compacte et facile à placer par ses petites dimensions et sa position horizontale ou verticale.

L'enceinte Move par ses dimensions est davantage un modèle transportable que nomade

L’enceinte Move par ses dimensions est davantage un modèle transportable que nomade

L’enceinte Sonos Roam complète enfin la gamme de la marque américaine avec un produit équipée d’une batterie et du Bluetooth. Seule la – presque grosse – enceinte Sonos Move permettait cela. Ici largement sous la barre des 200 €, la Sonos Roam est une bonne enceinte WiFi et multiroom, et une très bonne enceinte Bluetooth. Je lui reprocherai surtout l’absence – comme toujours chez Sonos – d’une connectique mini-jack pour une source audio externe.

L'enceinte Roam posé sur son socle de charge par induction, proposé en option

L’enceinte Roam posée sur son socle de charge par induction, il est proposé en option par Sonos.

En usage multiroom et WiFi à la maison, j’aime son association par paire stéréo. Positionner verticalement, elles créent un petit ensemble HiFi stéréo sans aucun fil et totalement nomade. L’été, vous avez là une sonorisation parfaite de votre terrasse. Aucune inquiétude, elles résisteront à la pluie et à la poussière.

Bien entendu vous imaginez bien que l’enceinte Roam a rejoint dans le showroom les enceintes de la marque Sonos sur notre réseau WiFi. Immédiatement le gain de qualité sonore est perceptible en comparaison à l’écoute Bluetooth pour jouer directement les playlists Deezer HiFi, Qobuz et même Spotify. Le rendu sonore gagne en précision et en ampleur. Sonos a réussi une très bonne et très petite enceinte WiFi et AirPlay 2, proposé au prix serré de 179 €.

Ces 3 enceintes sont un choix idéal pour partir en déplacement pour profiter de mes musiques

Ces 3 enceintes sont un choix idéal pour partir en déplacement pour profiter de mes musiques.

Trois marques, trois styles, trois utilisations et trois bonnes enceintes Bluetooth et nomade

En déplacements fréquents ces 3 enceintes sont un vrai plaisir pour équiper un AirbnB et profiter de mes musiques en journée en fond sonore, le soir en bouquinant un livre et pendant les week-ends. J’ai le privilège de pouvoir jongler avec les 3 enceintes Cabasse, Marshall et Sonos. À choisir un seul modèle, je privilégierais les usages et les fonctions tant les musicalités sont appréciables dans leur genre.

Votre choix entre ces enceintes et ces marques se fera aussi sur leur design. Très souvent une enceinte nomade est un cadeau, le look sera un critère important pour plaire à son utilisateur. Je vous invite à consulter toutes nos fiches sur La boutique d’Eric, chaque enceinte existe en plusieurs coloris.

Faite votre choix sur les enceintes nomades et bluetoothFaite votre choix sur les enceintes nomades et bluetoothFaite votre choix sur les enceintes nomades et bluetooth

imprimer cet article

Pour poursuivre votre lecture sur le même sujet, je vous propose :

author-avatar

Créateur du blog depuis 2006 et dirigeant de La boutique d'Eric. J'ai en charge la ligne éditoriale de nos contenus. Passionné par le high-tech, je partage avec vous mes tests et mes découvertes par une approche pédagogique pour les produits de la HiFi, de l'audio-vidéo, du home cinéma et du multimédia. "Le numérique connecté c'est simple quand nous sommes accompagnés."

6 Commentaires à "Quelle enceinte nomade et Bluetooth choisir entre Cabasse, Marshall et la nouvelle Sonos Roam ?"

  • Ruark Audio R5 Meilleur prix avec une réduction de 50 € sur La boutique d'Eric
  • comment-avatar
    SEGURA 26 mai 2021 (9 h 58 min)

    Sonos exclue d’emblée car déjà propriétaire d’une barre de son de la marque (playbar) que je n’ai jamais réussi à connecter sur le réseau wifi (jamais utilisée remballée dans son carton d’origine et dont la seule destination finale ne peut être que le musée des matériels HiFi inutiles.
    Mon choix se portera sur l’enceinte Cabasse.

  • comment-avatar
    BobaJeff 22 mai 2021 (7 h 33 min)

    Bonjour
    Ou situeriez vous la Kef Muo dans ce comparatif ?
    En tant que possesseur de ce modèle (suite à un de vos tests si je me souviens bien) je ne me lasse pas de l’écouter.
    Mais ces modèles plus récents valent peut être le détour ?!?

    • comment-avatar
      Eric 22 mai 2021 (8 h 49 min)

      Merci de votre retour, effectivement en octobre 2017, nous avions publier un test de la KEF MUO. Malheureusement le fabricant anglais n’a pas souhaité continuer sur ce créneau du marché.
      Je n’ai plus de KEF MUO, je vous fait un retour sur mes souvenirs, pour l’avoir longtemps eu dans le showroom.
      La KEF que vous avez est un mix de la Cabasse Swell et la Sonos Roam. KEF propose un rendu sonore assez neutre, avec une très bonne gestion des aigus et un grave bien présent. Elle a en commun avec la Sonos ses 3 faces inclinées, cette forme d’enceinte leur permet une très bonne diffusion sonore dans l’espace. Par ailleurs j’aimais beaucoup positionner en vertical et dans un angle la KEF MUO, elle avait un gain en puissance sonore notable.
      Si vous souhaitez remplacer votre KEF par un de ces modèles, cela serait surtout pour le coté robuste alors de l’Emberton ou la Roam, pour avoir aussi en complément une enceinte d’extérieur à votre KEF.
      Si vous souhaitez compléter votre KEF, je vous conseille alors la Sonos : vous retrouverez une diffusion dans l’espace très proche et par l’égaliseur vous pouvez régler les graves et les aigus à votre convenance.
      Je vous conseille de conserver votre KEF. L’intérêt essentiel, pour vous, de ces modèles plus récents comme vous le soulignez est dans les fonctions connectées de la Sonos Roam. Cette enceinte intègre un lecteur réseau autonome. Votre smartphone n’est alors plus qu’une télécommande de l’enceinte, la Sonos Roam joue seule vos playlists par le réseau WiFi de la maison. En évitant le Bluetooth, votre téléphone n’est plus un lecteur musical et surtout vous gagnez en qualité sonore, la bande passante du Bluetooth contraint généralement à la compression sonore avec perte. Enfin la Sonos Roam est multiroom avec d’autres enceintes de la marque ou avec des produits AirPlay 2 depuis un iPhone, un iPad, une Apple TV ou un Mac.

      • comment-avatar
        Bobajeff 5 juin 2021 (12 h 05 min)

        Bonjour
        C’est parti pour la Sonos !
        Commandée sur votre site avec plaisir.
        Merci la fête des pères 😀

        • comment-avatar
          Eric 9 juin 2021 (15 h 02 min)

          Merci pour votre confiance. Au plaisir de lire vos impressions si vous le souhaitez.

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée