Test du poste de radio Internet Sangean Revery R4 : une solution universelle compacte pour écouter la musique partout

Temps de lecture : 11 minutes

Le monde des postes de radio Internet, dont fait partie le Sangean Revery R4, fait peu parler de lui dans l’audio en général, où les enceintes connectées monopolisent aujourd’hui la parole. Même s’il en faut pour tous les goûts et tous les usages, les postes de radio Internet ont de solides arguments à faire valoir. Le poste Sangean est typiquement un produit mis en avant sur la boutique car il répond à une véritable demande insatisfaite par les enceintes connectées classiques. Comme nous allons le voir, la réponse à cette demande se matérialise sur le Sangean R4 par des fonctionnalités complètes et une utilisation très simple au quotidien.

Installation du Sangean Revery R4 en trois minutes chrono

L’emballage classique renferme le poste Revery R4 protégée par un tissu, le bloc d’alimentation, le mode d’emploi et un coupon d’essai gratuit au service Spotify. Je sors le R4, je le branche et c’est parti.

Sangean Revery R4 test packaging

Le poste Revery R4 dans son packaging, dans 3 minutes il jouera de la musique

L’installation est ultra simple puisque la seule étape à compléter a été la connexion de la Sangean R4 à mon réseau WiFi : le poste affiche la liste des réseaux trouvés, je sélectionne le bon et j’entre le mot de passe. Le R4 est prêt !

Sangean Revery R4 test connexion reseau 1

Installation, première étape : sélectionner son réseau WiFi dans ceux détectés par le poste

Sangean Revery R4 test connexion reseau 2

Deuxième étape, rentrer le mot de passe WiFi en utilisant les touches fléchées (haut/bas)

Sangean Revery R4 test connexion reseau 3

Dernière étape, le Sangean R4 est en train de se connecter à mon réseau, cela ne prend que quelques secondes

Le mode d’emploi explique en une seule page la correspondance des différentes touches, nous les verrons plus loin. A la fin, il propose le téléchargement de l’app Undok pour piloter le Sangean R4 depuis un smartphone ou une tablette. Mais ce n’est pas obligatoire, et c’est là l’une des grandes forces de ce poste de radio Internet.

Le R4 ressemble à un mélange entre une radio portable, dans son esthétique, et une enceinte connectée, dans son format. Il est plus massif qu’une enceinte connectée telle qu’une Sonos Play:1 ou une HEOS 1 HS2. Il intègre pourtant un haut-parleur de taille à peu près comparable.

Le design associe le noir mat sur tout le contour et du noir brillant sur le dessus. La grille à l’avant, protégeant le haut-parleur large bande de 7 centimètres, est soulignée par un liseré vert métallisé. Les plastique utilisés sont d’excellentes qualité et résistent très bien aux rayures.

Sangean Revery R4 test façade

Un liseré vert métallisé apporte une petite touche de couleur sur ce poste entièrement noir

On trouve à l’arrière une prise casque, une entrée analogique stéréo sur mini jack ainsi qu’un sélecteur affichant “left, normal, right”. Il sera utilisé lorsque l’on souhaitera associer deux Sangean R4 en stéréo, ceci afin de définir laquelle joue le canal droit et laquelle joue le canal gauche. Le mode normal correspond au poste utilisé seul, donc en mono.

Sangean Revery R4 test connectique

La connectique du Sangean R4 : sortie casque, entrée auxiliaire, sélecteur de position (droite/mono/gauche)

Un poste de radio parfaitement autonome, sans fil et sur piles

Son petit embonpoint, toutes proportions gardées, s’explique par ses possibilités et les éléments intégrés correspondants. Il y a tout d’abord l’antenne pour la radio, elle se replie entièrement dans le poste. Elle mesure en effet 48 cm dépliée, quand le Revery R4 mesure seulement 22 cm de hauteur.

Sangean Revery R4 test antenne

L’antenne pour la réception radio rentre entièrement dans le poste une fois repliée

Il y a aussi la poignée de transport, bien pensée et bien placée, puisque le R4 est un poste de radio nomade autonome. A ce sujet, l’emplacement pour les piles sous la base est encore un élément nécessitant un peu d’espace. Par ailleurs, il pèse 1,6 kg avec six piles insérées.

Sangean Revery R4 test poignee

Détail de la poignée du Sangean R4, bien placée, très pratique

Le Sangean R4 pourra donc être utilisé aussi bien dans le salon que sur la terrasse. Il nécessite six piles alcalines ou six accus NiMH au format AA lorsqu’il fonctionne sur pile. Juste à côté de leur emplacement, sous la trappe, un minuscule commutateur vous laisse indiquer le type des piles insérées. Si ce sont des accus, il les recharge une fois raccordé au courant ! C’est une excellente idée de la part de Sangean pour nous simplifier la vie.

Sangean Revery R4 test piles

Sous le poste, un emplacement fermant à vis accueille les six piles ou accus AA pour le rendre autonome

Sangean Revery R4 test batterie 3

Le commutateur pour indiquer quel type de pile a été inséré : alcaline ou NiMH

Dix touches et un écran pour commander toutes les fonctions du Sangean R4

La particularité du poste de radio par rapport à une enceinte connectée est principalement d’être autonome dans son fonctionnement. Grâce à ses boutons et à son écran intégrés, le Revery R4 ne nécessite pas forcément de smartphone ou de tablette.

Sur le dessus se trouvent dix boutons, dont certains à double fonction, accompagnés par l’écran LCD couleur de 5 par 3,8 centimètres. L’interface graphique est simplifiée, avec peu d’informations pour ne pas la surcharger, mais toujours bien lisibles : en haut à gauche le nom de la source, en haut à droite l’heure, entre les deux l’état des piles. Le bas de l’écran est occupé par le niveau de réception du WiFi et de la radio, et d’autres informations temporaires comme la pause, le silence ou la connexion établie avec un serveur de fichiers (UPnP). Entre les deux, les informations liées à la source en cours occupent la plus grande partie de l’écran.

Sangean Revery R4 test batterie

Le haut de l’écran donne toutes les informations utiles : la source en cours, le niveau des piles (ici totalement rechargées) et l’heure

En mode veille, l’écran affiche l’heure, mais uniquement si le poste est branché. Si vous avez inséré des accus NiMH, ce même écran de veille affiche la recharge en cours pour chaque accu.

Sangean Revery R4 test veille

A gauche, le mode veille avec des accus dont on voit l’état de la recharge, à droite le mode veille normal ; dans les deux cas la luminosité de l’écran est automatiquement diminuée

Les boutons présentent toutes les fonctions classiques de navigation dans les menus, de sélection et de validation. Les possibilités sont globalement toujours les mêmes, quelles que soients les sources : lecture/pause, précédent/suivant, rappel ou mémorisation d’une pré-sélection, avance/retour rapide (x2 ou x4), etc. Je me suis très facilement passé du mode d’emploi.

Sangean Revery R4 test boutons

Les dix boutons multifonctions sont positionnés sur le dessus du Sangean Revery R4

Un point important concerne les pré-sélections. Elles sont au nombre de dix, mais elles sont distinctes pour chaque source : 10 stations FM, 10 radios Internet, 10 favoris Deezer, 10 morceaux issus d’un serveur de fichiers, etc. Toutefois, il est dommage de ne pas avoir des présélections communes : cela offrirait la possibilité de passer en un appui d’une radio FM à une playlist Deezer ou à une radio Internet.

Un menu de configuration complet pour personnaliser le fonctionnement du R4

Le bouton Info/Menu est l’un des plus importants. Il permet tout d’abord de faire défiler des données complémentaires sur l’écoute en cours : l’artiste, l’album, le temps écoulé, le débit et le type de fichier, mais également la mémoire tampon. La mémoire tampon, affichée « chargement lecture » sur le R4, stocke la musique à l’avance, le but étant d’éviter les coupures de son.

Sangean Revery R4 test en cours 1

Sur cet écran, et après avoir appuyé sur la touche info, on obtient des données sur le morceau en cours comme le format (MP3) et le débit (320kbps)

Sangean Revery R4 test tampon

Un autre appui pour afficher l’état de la mémoire tampon : elle est ici remplie quasiment à fond, aucun risque de coupure de son !

Ensuite, ce bouton Info/Menu donne accès au paramétrage du poste de radio. Le choix “Assistant réglages” offre la possibilité de configurer seulement l’essentiel. Pour aller plus loin, égaliseur audio, connexion réseau, date, heure et rétro-éclairage sont quelques uns des réglages disponibles.

Sangean Revery R4 test ecran assistant

L’assistant, pour les réglages essentiels uniquement

Deux fonctionnalités habituelles des postes de radio connectés ou traditionnels, et même des radio-réveils, se trouvent dans le menu principal. La veille tout d’abord peut être appelée à n’importe quel moment pour éteindre le poste dans les 15, 30, 45, 60 ou 120 minutes qui suivent. Un second mode d’extinction automatique coupe le poste 2, 4, 5 ou 6 heures après son allumage.

Promotion sur le système monobloc Pure Evoke C-F6 sur la boutique d'Eric
Sangean Revery R4 test ecran configuration

L’accès au menu de configuration complet

Enfin, il y a le mode alarme : il allume et éteint le poste à un horaire prédéfini. Le Sangean R4 laisse le choix d’être réveillé avec un buzzer, la radio FM ou DAB (soit la dernière radio écoutée ou bien l’une des dix pré-sélections).

Onze sources audio différentes disponibles dans un poste de radio Internet

A côté du bouton “power”, le bouton “band” affiche sur l’écran les onze sources disponibles sous forme de petites icônes :

  • Radios internet
  • Napster
  • Deezer
  • Qobuz
  • TIDAL
  • Spotify (et Spotify Connect)
  • Serveur réseau (UPnP)
  • Radio DAB
  • Radio FM
  • Bluetooth (A2DP, aptX)
  • Entrée auxiliaire

Difficile de faire plus complet ! Si vous pensez être limité en termes de services musicaux, rien ne vous empêche de profiter de ceux manquants via le Bluetooth de votre smartphone. Mais avec Deezer et Spotify pour les plus courants, et Qobuz et TIDAL pour l’audio haute résolution, vous avez déjà le principal. Rares sont les concurrents à proposer ces quatre services simultanément et aussi bien intégrés, même dans le monde des enceintes connectées et de la haute fidélité.

Sangean Revery R4 test ecran sources

Les onze sources accessibles en appuyant sur le bouton « band », présentées sous formes d’icônes

Pour ces services musicaux sur abonnement, il faut préalablement entrer les informations de son compte. Ensuite, un menu s’affiche donnant accès à toutes les fonctions existantes comme la recherche, les recommandations, les playlists, etc.

Sangean Revery R4 test ecran qobuz

Le menu Qobuz affiche les mêmes choix que sur l’application native Qobuz

Toutes les radios du monde sont écoutables à travers la partie radio Internet. En plus des radios locales, le menu permet d’en chercher de nouvelles par pays ou par genre. Les podcasts français et du monde entier sont aussi de la partie.

J’ai pu profiter de la musique stockée sur mon serveur en réseau via la fonction UPnP appelée « My music » dans le menu du Sangean. Les formats supportés sont les suivants : MP3, WMA, AAC et FLAC, dans la limite des 16 bits et du 44,1 kHz (24 bits maximum pour le FLAC).

Le Bluetooth et l’entrée auxiliaire sont parfaits pour profiter du son d’un smartphone, d’un lecteur CD ou d’un téléviseur sur le Sangean R4.

Enfin, la radio FM fonctionne parfaitement grâce à son antenne orientable. Je n’ai malheureusement pas pu tester le DAB, la radio numérique est encore indisponible dans nos contrées…

Undok, une application mobile et multiroom pour les postes Sangean

L’application Undok est très simple à l’usage. A la première ouverture, elle cherche des postes ou des enceintes compatibles. Elle a trouvé le poste de radio Internet Sangean R4 très rapidement.

Sangean Revery R4 test undok 1

L’application Undok a tout de suite trouvé la R4 sur mon réseau, je peux consulter ses informations et accéder à sa configuration

Après l’avoir sélectionné, l’application se découpe en trois onglets : le choix de la source, l’écran de lecture en cours, les contenus liés à la source en cours. J’ai ainsi accès aux morceaux, aux playlists, aux recommandations ou encore au moteur de recherche. Les menus sont logiquement identiques à ceux affichés sur l’écran du Sangean R4.

Sangean Revery R4 test undok 2

Une fois le poste Sangean sélectionné, je peux choisir l’une des sources et voir ce qui est en train de jouer

Une fonction mise en avant sur l’app Undok concerne le multiroom. Cela va permettre de diffuser la même musique sur plusieurs postes ou enceintes compatibles. Ce ne seront pas forcément tous des Sangean, puisque Undok est une solution multi-marques, ouverte sur les produits Roberts par exemple. Tous les équipements trouvés sur le réseau s’affichent sur l’app pour pouvoir être groupés et dégroupés à la demande.

Sangean Revery R4 test undok 4

Le menu de Deezer est identique à celui affiché sur l’écran de la R4, tout comme les présélections (ici les radios Internet)

Le multiroom est également accessible directement sur le Sangean R4, non pas depuis le menu principal, mais dans celui de configuration. Ce n’est pas le plus direct, mais c’est toujours possible. Une nouvelle fois, tout est faisable sur le poste Revery R4, sans smartphone ni tablette.

Sangean Revery R4 test multiroom

Le menu multiroom du R4, pour diffuser la même musique vers d’autres appareils compatibles

A volume faible ou fort, dedans ou dehors, rien ne lui fait peur

Le rendu sonore du Sangean R4 est tout à fait satisfaisant pour ce type de poste de radio, en rapport à son encombrement. Le haut-parleur utilisé a beau être petit, il est chargé dans un volume conséquent lui permettant de reproduire correctement les fréquences graves. Il est d’ailleurs poussé par 10 watts d’une puissance largement suffisante pour atteindre des niveaux importants.

En posant le poste sur une table basse, loin d’un mur, j’ai obtenu un son rond, agréable et intelligible. Il remplit bien l’espace. Si je place le Sangean R4 près d’un mur ou dans un angle, cela augmente naturellement le rendu en grave sans forcer sur le haut-parleur. Je perds alors en espace ce que je gagne dans les basses. A vous de voir ce qui correspond le mieux à vos attentes, il suffit de déplacer l’enceinte pour choisir.

Sangean Revery R4 test interieur

La Sangean positionnée sur une table basse remplit de musique le salon

L’extrême aigu est limité par le fait qu’il n’y a pas de tweeter dédié, sans provoquer réellement de manque à l’écoute. L’égaliseur avec six programmes permet d’adapter le rendu à ses préférences d’écoute si nécessaire. Il faut simplement prendre soin de ne pas trop forcer sur les fréquences graves. Il ne faudrait pas lui demander de faire ce pour quoi elle n’est pas prévu.

En intérieur, le volume positionné entre 12 et 15 était bien suffisant à mon goût pour des pièces de 10 à 25 m2. Pourtant, il monte jusqu’à 30. L’intérêt, c’est pour l’extérieur où l’on se trouve en champ libre : il faut forcément plus de niveau sonore pour compenser l’absence de murs. Et là, en montant le volume autour de 20-25, sans signe de faiblesse, j’obtiens un volume sonore étonnant. Je peux mettre l’ambiance sur la terrasse ou dans le jardin sans aucun problème avec le Sangean R4 !

Sangean Revery R4 test exterieur

Le Sangean Revery R4 sur ma terrasse la sonorise sans encombre, si je monte le son mes voisines les vaches devraient même en profiter

Les écoutes à l’extérieur se sont déroulées sur les piles rechargeables. Lorsque la nuit est tombée, j’ai rentré le poste pour le poser dans le salon. J’ai terminé le test en le rebranchant sur le courant pour recharger les piles. Avec des accus NiMH 2200 mAh (pas tous jeunes il est vrai), le poste R4 a tenu environ 6h30 sur Deezer, donc en WiFi continu, et à volume modéré.

Conclusion du test du poste de radio Internet Sangean Revery R4

Le poste de radio Sangean R4 hyper complet peut en remontrer aux enceintes connectées de référence. Tout d’abord, ses onze sources audio donnent accès à toute la musique disponible aujourd’hui, dont quatre des principaux services musicaux sur abonnement (Deezer, Spotify, Qobuz et TIDAL). Ensuite, son autonomie grâce à ses boutons et son écran permet de se passer de smartphone ou de tablette. L’application mobile Undok reste cependant une alternative très pratique. Son autonomie en termes d’alimentation sur piles offre un usage facilité dedans comme dehors. Enfin, son rendu musical équilibré ne cherche pas trop à en faire, tout en garantissant un volume conséquent pour sonoriser l’extérieur. Si vous souhaitez améliorer le résultat pour aller un peu plus loin, pour des pièces de grand volume ou des très grandes terrasses, je vous conseille d’ajouter une seconde R4 configurée en stéréo avec la première, via les commutateurs à l’arrière. Vous obtenez alors une paire d’enceintes stéréo sans fil, pouvant même fonctionner sur pile rechargeable.

J’ai aimé

  • Le nombre de sources différentes disponibles.
  • Deezer, Spotify, Qobuz et TIDAL dans un même produit.
  • Le fonctionnement autonome sans smartphone ni tablette.
  • Le côté portable avec la poignée et les piles.
  • La recharge des accus NiMH.
  • La qualité sonore aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

J’aurais aimé

  • Des présélections communes entre toutes les sources, accessibles à tout instant et utilisables avec le réveil.
  • Une mémorisation de l’heure perdue lorsque les piles sont déchargées ou lorsque le poste est débranché.

La fiche détaillée et les caractéristiques détaillées du produit testéAchetez Sangean Revery R4 boutiqueAcheter le produit sur La boutique d'Eric : conseils et accompagnements gratuits par téléphone et email

imprimer cet article

author-avatar

Expert passionné du multiroom, des enceintes connectées et des services de streaming musical #SmartAudio Entouré de musique dans toutes les pièces depuis 2001, d'enceintes, d'amplis, de media servers et d'applications mobiles. Objectifs : découvrir, tester et partager tout ce qui existe dans ce domaine.

2 Commentaires à "Test du poste de radio Internet Sangean Revery R4 : une solution universelle compacte pour écouter la musique partout"

  • comment-avatar
    Viguier 7 avril 2018 (11 h 55 min)

    Bonjour,
    Est-ce que le réveil peut démarrer une radio internet et pas seulement une radio fm ?

    • comment-avatar
      Alban Amouroux 7 avril 2018 (21 h 43 min)

      Bonjour,
      Malheureusement non, le réveil ne peut démarrer qu’avec la radio FM ou la radio DAB. Peut-être une future mise à jour permettra de le faire, nous vous tiendrons au courant le cas échéant.

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée