Soft At Home, la fausse innovation pour le numérique à la maison

livebox premium 2

Fin septembre, Orange, Sagen et Thomson annonçaient un projet de convergence numérique pour la maison, je commentais cette annonce dans mon billet du 23 septembre. Cette semaine, les trois protagonistes annoncent la création de la société « Soft At Home », un nom bien français pour une tentative de standardisation des technologies domotiques et de loisirs numériques à la maison. Je vous renvois sur mon précédent billet pour connaître tout le bien que je pense de cette initiative franco-française.

A la lecture des communiqués de la presse spécialisée sur le Web sur « Soft At Home  » et ses innovations, je reste perplexe. Voici ce que nous pouvons lire en introduction de cette annonce :

« Baptisée Soft At Home, cette nouvelle entité va développer une plate-forme logicielle permettant de relier les différents équipements pour les commander à distance. De quoi permettre « par exemple l’accès sur la TV aux photos stockées sur ordinateur et la prise d’un appel téléphonique avec la télécommande de la télévision. Ou encore la sauvegarde simultanée des contenus multimédias, quel que soit l’endroit où se trouvent les équipements numériques dans la maison ».

Par ces propos, il faut comprendre que Orange and Co souhaitent inclure ces fonctions dans la LiveBox et les proposer sûrement aux autres FAIs. Ces box deviendraient alors un organe de commande centralisé de la maison numérique. Cela m’inspire les remarques suivantes :

1 / L’accès sur la TV aux photos stockées sur l’ordinateur.

Une fonction proposée depuis plusieurs années par certaines Box ADSL comme la FreeBox ou sur les solutions de loisirs numériques Media Center.

2/ La prise d’un appel téléphonique avec la télécommande de la télévision.

Cette fonction me semble une aberration de la convergence numérique proposée de cette manière-ci. Comparons les deux usages que nous faisons d’un téléphone et d’une télécommande :

  • La télécommande est utilisée de très court instant pour commander la TV
  • Le téléphone peut être mobilisé pendant plus de 30 minutes pour discuter avec un ami.

Faudra-t-il alors que Monsieur demande à Madame de changer de chaîne pendant les pubs car Madame est en longue conversation téléphonique avec une amie ?

En revanche l’inverse est plus pertinent : ajouter aux téléphones de la maison et mobiles, que nous avons presque toujours dans la poche, la capacité de piloter les appareils de la maison, sans devoir chercher la télécommande enfouie dans le canapé. Ainsi, tous les membres de la famille pilote simplement les équipements de la maison. Une nuance, mais c’est justement par ce type de nuance que nous faisons des nouvelles technologies numériques un avantage et non une contrainte…

3/ La sauvegarde simultanée des contenus multimédias

Cette fonction est fort utile, car nos photos numériques doivent être sauvegardées régulièrement et simplement. Hors le nouvel Windows lancé, il y a 6 mois : Windows Home Server et des serveurs NAS existant depuis plusieurs années proposent déjà ces solutions de sauvegarde. Quand je constate la difficulté par Microsoft, expert en système d’exploitation, a développé une véritable solution pour la maison, je reste dubitatif devant le projet « Soft At Home ». Et je ne confierai pas mes souvenirs numériques à une box que je loue tous les mois. Devrais-je m’enchainer à un prestataire ?

Les français préfèrent réinventer la roue

« Il s’agira donc d’abord de trouver un langage commun pour les équipements high-tech, mais à plus long terme, Soft At Home n’exclut pas que sa plate-forme puisse servir pour commander à distance le chauffage de la maison, prévenir si l’alarme se déclenche ou mettre en marche le lave-linge. »

Les ingénieurs et marketeux du projet « Soft At Home » ont-il hiberné durant les dernières années ?x10 - knx

En Europe, nous avons déjà la chance d’avoir deux standards pour la  domotique : le protocole par courant porteur X10 (une norme depuis 20 ans) et le protocole EIB KNX (une norme soutenue en Europe par plus de 200 fabricants de matériels électriques), comme je l’évoquais dans un précédent billet.

Pour le dialogue entre appareils audio-vidéo et informatique sur le réseau upnp domestique, il existe le protocole UPnP, incorporé dans les derniers appareils de divertissements numériques : PS3, XBOX 360, lecteur audionumérique WiFi, ampli Home cinéma, Enregistreur TV DVD, disque dur Multimédia et les Media Centers.

Donc les langages communs et performants existent déjà. En tant qu’utilisateur j’aimerai simplement que l’innovation française porte sur la création de produits simples et performants. Je n’ai nullement besoin de nouveaux standards incompatibles avec ma PS3, mon iPod, mon Media Center, et mon installation home cinéma et domotique.

imprimer cet article

Pas de commentaire à "Soft At Home, la fausse innovation pour le numérique à la maison"

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse mail ne sera pas publiée