Quel type de serveur audio choisir pour mon installation HiFi ?

Temps de lecture : 8 minutes

Nous avons vu dans nos dossiers précédents comment transformer votre collection de CD en fichiers audio dématérialisés, puis comment organiser les fichiers audio correctement. Vous avez pu découvrir les différentes méthodes possibles pour profiter de vos fichiers audio sur votre streamer, votre poste de radio, votre chaîne HiFi connectée ou votre enceinte sans fil WiFi. Dans ce nouveau dossier, nous vous proposons de rentrer dans le détail de la partie serveur.

Le serveur audio est l’élément sur votre réseau informatique stockant les fichiers audio. Primordial dans le système, il doit être adapté à vos usages et aux lecteurs audio auxquels il sert la musique. PC, Mac, NAS, serveur audio dédié ou serveur/lecteur autonome, nous allons détailler les avantages et les inconvénients de chaque solution. Vous trouverez ainsi forcément celle vous correspondant le mieux.

 

Quelles sont les différentes sortes de serveurs audio ?

L’objectif premier du serveur audio est de stocker des fichiers de musique. Il les rend disponibles sur votre réseau informatique. Les streamers, postes de radio et autres enceintes sans fil peuvent ainsi accéder à votre audiothèque.

Les différentes solutions en termes de serveurs audio ne fonctionnent pas toutes à l’identique, comme nous allons le voir. Il en existe quatre :

types serveurs audio

Pour orienter votre choix vers la bonne solution, quatre critères sont à prendre en compte :

  • l’espace de stockage
  • la sécurité et la sauvegarde
  • la disponibilité
  • la façon de partager la musique

 

Comment définir le nombre de Teraoctets nécessaires pour ma collection de fichiers audio ?

La capacité des disques durs sur lesquels stocker de la musique s’exprime en Gigaoctets (Go) ou en Teraoctets (To). Actuellement, les disques durs classiques vont de 1 à 12 To, les disques SSD vont de 120 Go à 1 To.

capacites hdd teraoctets gigaoctets megaoctets

Pour connaître la capacité dont vous avez besoin dans votre serveur audio, il faut connaître la place occupée par un fichier musical.

Le poids d’un fichier audio

Un CD audio tout ce qu’il y a de plus classique renferme 74 minutes de musique maximum, pour un poids équivalent à 650 Mo. Certains CD audio montent à 80 minutes pour 700 Mo. Cela nous donne en moyenne 8,75 Mo par minute de musique sur un CD.

Prenons pour tous nos exemples un morceau durant 4 minutes. Son poids d’origine sur le CD est donc de 4×8,75 Mo, soit 35 Mo.

Prenons maintenant la copie de ce CD en fichiers audio rippés au format FLAC. Nous vous conseillons d’utiliser le FLAC car il conserve la qualité du CD tout en compressant les informations, sans aucune perte bien entendu.

La compression du format FLAC est de l’ordre de 30 à 70%, cela dépend de la complexité du morceau. Nous allons prendre la fourchette haute à 70% par sécurité.

Un morceau de musique de 4 minutes rippé au format FLAC en qualité CD, pèse donc 70% de 35 Mo, soit 24,5 Mo.

Dimensionner la capacité d’un serveur audio

Il vous suffit de multiplier 24,5 Mo par le nombre de morceaux en votre possession pour connaître la quantité de stockage nécessaire.

Exemple : vous possédez 500 CD contenant 12 morceaux en moyenne rippés au format FLAC. 500x12x24,5 = 147.000 Megaoctets, ou 147 Gigaoctets, ou 0,147 Teraoctets.

Vous avez maintenant une bonne idée de la place nécessaire à votre collection de fichiers musicaux FLAC. Des disques durs de capacités classiques seront suffisants, même pour d’importantes bibliothèques de fichiers uniquement audio.

Cependant, si vous comptez ajouter des fichiers audio en haute résolution, tel que du FLAC 24bits/192kHz ou du DSD, la place occupée grimpe très vite ! Le tableau ci-dessous vous en donne un bon exemple.

poids fichier audio FLAC Hi-res DSD

Le serveur NAS peut également stocker tous vos autres fichiers : personnels, photos, vidéos, etc. Il faudra dimensionner les disques en conséquence, ces fichiers pouvant être bien plus volumineux par rapport au poids des fichiers musicaux.

 

Pourquoi sécuriser mes fichiers audio en les sauvegardant automatiquement ?

Pour constituer votre audiothèque dématérialisée, vous avez acheté petit à petit des morceaux en ligne. Vous avez aussi sûrement rippé patiemment tous vos CD un à un en FLAC. Cela vous a pris un temps important. Etes-vous prêt à tout devoir recommencer ?

Ce pourrait être le cas si vous ne prévoyez pas une sauvegarde de vos fichiers audio.

Cette sauvegarde peut être manuelle ou automatique. Dans le cas où vous stockez votre musique sur votre PC ou votre Mac, vous devez manuellement effectuer des copies régulières. Ou bien mettre en place une stratégie de copie via le branchement d’un disque dur externe.

Promotion sur le système monobloc Pure Evoke C-F6 sur la boutique d'Eric

La solution du serveur NAS est bien plus adaptée. Le serveur NAS renferme deux disques ou plus. Son rôle est d’effectuer une copie continue et identique de tous vos fichiers sur les deux disques. Cette technique est appelée RAID1 ou SHR. Ainsi, lorsqu’un disque vient à lâcher, vous ne perdez rien ! Vous le remplacez par un neuf et la copie automatique repart pour une sécurité totale de vos fichiers.

synology principe raid SHR

Le principe de la sauvegarde en miroir (RAID1 ou SHR) : sur un serveur NAS, tout fichier audio FLAC bénéficie d’une copie automatique sur les deux disques durs.

 

La disponibilité de vos fichiers audio sur le réseau

La disponibilité des fichiers audio ne fonctionne pas à l’identique selon la solution de stockage et de partage retenue.

Si vous avez décidé de stocker la musique partagée sur votre PC ou votre Mac, la musique est disponible uniquement lorsque ce dernier est allumé. Est-ce que vous laissez votre ordinateur allumé tout le temps ? C’est rare, et ce n’est pas vraiment le but d’un ordinateur.

Le serveur NAS a justement pour objectif de rester allumé de façon continue. Cela lui permet de partager les fichiers audio en permanence, et d’autres types de contenus si vous utilisez votre serveur NAS pour vos fichiers personnels par exemple.

Les serveurs audio dédiés comme le Riplay Music Server ou le Bluesound Vault 2 restent également allumés en permanence. Rappelons leur capacité bien pratique à ripper les CD automatiquement.

Enfin, il y a la catégorie des serveurs/lecteurs audio tout-un-en comme les produits Aurender. Dans ce cas, la musique stockée dans l’Aurender est accessible uniquement lorsque l’appareil est allumé. C’est logique puisque l’Aurender sert autant à stocker qu’à écouter la musique. Inutile de rendre la musique disponible lorsqu’on ne l’écoute pas !

aurender X100

Le streamer audio haut de gamme Aurender X100 renferme son propre disque dur, la fonction serveur est donc intégrée.

 

Partage de la musique : le bon lecteur avec le bon serveur

Comme nous l’avons vu dans un dossier précédent, les serveurs audio partagent la musique sur le réseau de différentes façons :

  • protocole UPnP/DLNA
  • dossier partagé Samba/SMB
  • logiciels propriétaires

Dans le tableau récapitulatif ci-dessous, toutes les solutions serveur sont compatibles avec tous les types de lecteurs audio. Le type de partage à mettre en place sera lui différent, en fonction du lecteur.

lecteur partage serveur interface

Un PC ou un Mac en mode serveur

Le PC ou le Mac dédié au partage de fichiers audio doit rester allumé tout le temps. Comme nous l’avons déjà évoqué, nous vous déconseillons d’utiliser votre PC ou votre Mac de tous les jours pour en faire un serveur audio.

Cependant, si cette solution vous attire, il vaut mieux prévoir un ordinateur séparé dédié à la musique. Ce peut être un PC pas trop ancien et peu consommateur d’énergie. Un Mac Mini est une bonne solution également car compact et très silencieux.

Par contre, ce sera à vous de bricoler pour mettre en place une procédure de sauvegarde des fichiers audio, ceci afin d’éviter toute perte éventuelle irréversible.

Quitte à utiliser un ordinateur dédié, autant passer à la solution du serveur NAS réellement conçue pour le partage et la sauvegarde. De plus, le NAS est économe en consommation d’énergie contrairement à un ordinateur.

Un serveur NAS Synology

Tous les modèles de serveurs NAS Synology sont compatibles avec les dossiers partagés Samba/SMB et le protocole UPnP/DLNA. Il faut veiller à choisir un modèle avec deux disques durs minimum pour assurer la sauvegarde automatique de tous vos fichiers audio d’un disque sur l’autre.

A la Boutique d’Eric, nous préparons les serveurs Synology pour vous : les disques durs sont insérés et installés par nos soins, nous pré-configurons le système d’exploitation. Lorsque vous recevez votre serveur, vous avez juste à le brancher et à le démarrer !

Voici en quelques écrans les étapes à suivre pour activer le protocole DLNA sur un NAS Synology.

synology serveur multimedia

Après avoir accédé à l’interface de configuration de votre NAS Synology (dans un navigateur, tapez son adresse IP ou son nom), ouvrez le « Centre de paquets », sélectionnez « Multimédia » puis installez « Serveur multimédia ». Trois dossiers partagés en UPnP/DLNA vont être automatiquement créés : music, photo, video.

synology dossiers upnp dlna

Comme on peut le voir depuis l’explorateur de fichiers d’un PC, les trois dossiers UPnP/DLNA sont bien accessibles. Il faudra transférer tous vos fichiers audio FLAC dans le dossier « music » évidemment.

Un serveur audio propriétaire

Les lecteurs audio propriétaires dépendent forcément d’un serveur sur lequel est installé le logiciel propriétaire correspondant.

C’est le cas de la solution Roon, utilisée par les streamers SOtM par exemple. Un lecteur audio Roon lit uniquement le contenu d’un serveur audio où est installé le logiciel Roon. Ce type de fonctionnement garantit une compatibilité et une stabilité optimales. Il apporte également des possibilités complémentaires, comme le support des fichiers audio haute résolution, des réglages audio avancés, ou encore une interface de contrôle très complète avec des informations sur l’artiste, les artistes liés, etc.

Mais attention, dans le cas de Roon précisément, un serveur NAS n’est pas assez puissant pour supporter le logiciel Roon. Ce dernier pourra être installé sur un PC ou un Mac relativement costaud, dédié uniquement à cette tâche et tournant en continu. Il existe alternativement des serveurs Roon, des appareils audio dédiés à cette fonction. Nous aurons l’occasion d’en reparler dans un futur dossier.

Enfin, une autre solution propriétaire reste beaucoup utilisée : Logitech Media Server. Moins gourmande en ressources comparée à Roon, elle peut être installée sur un NAS Synology. Logitech Media Server est utilisé en association avec les streamers compatibles « Squeezebox » ou « Squeezelite ». C’est le cas des modèles SOtM.

Suivez les actualités du blog, les bons plans de ma boutique
en ligne et recevez 10€* en bon d'achat !

Votre mail ne sera jamais communiqué à une entreprise tierce
* utilisable à partir de 200€ d'achat sur la boutique

eunhasu roon squeezelite

L’interface Eunhasu des streamers audio SOtM permet de choisir différents modes de fonctionnement. Parmi ceux-ci, il y a les modes « lecteur Roon » et « lecteur Squeezelite ».

 

En conclusion : privilégiez le serveur NAS ou le serveur audio dédié

Le meilleur serveur audio remplit les quatre conditions suivantes. Il doit intégrer un espace de stockage suffisant. Il doit proposer la sécurité adéquate pour éviter toute perte de fichier. Le serveur audio doit être accessible à n’importe quel moment, dès que l’on a envie d’écouter de la musique. Enfin, le serveur audio doit partager la musique pour votre solution de lecture audio (UPnP/DLNA, Samba/SMB ou propriétaire).

Le serveur NAS, tel que les modèles Synology, est la seule solution à répondre positivement à ces quatre problématiques. Grâce à ses disques durs multiples (au moins deux), il assure la sauvegarde continue de vos fichiers audio.

Le serveur audio dédié est une excellente alternative. Les modèles Riplay Music Server et Bluesound Vault 2 sont accessibles 24h/24 et disposent d’une quantité de stockage suffisante pour de grosses audiothèques. Cependant, tous n’ont pas forcément de système de sauvegarde automatique. En contrepartie, ils savent ripper les CD, un avantage non négligeable pouvant avoir votre préférence.

Un PC ou un Mac peut jouer le rôle de serveur audio, mais ce n’est clairement pas la solution à choisir. Serveur NAS (sans ripper de CD) ou serveur audio dédié (avec ripper de CD), voilà les deux types de serveurs audio à retenir. Ils seront parfaits pour gérer l’audiothèque dématérialisée de votre installation HiFi.

imprimer cet article

author-avatar

Expert passionné du multiroom, des enceintes connectées et des services de streaming musical #SmartAudio Entouré de musique dans toutes les pièces depuis 2001, d'enceintes, d'amplis, de media servers et d'applications mobiles. Objectifs : découvrir, tester et partager tout ce qui existe dans ce domaine.

Pas de commentaire à "Quel type de serveur audio choisir pour mon installation HiFi ?"

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse mail ne sera pas publiée