iPhone 5 : le bilan après deux semaines d’utilisation

iphone5-bilan-test

Sur le net, vous allez trouver par centaine des tests, des comparatifs sur le nouveau téléphone d’Apple. Je vous délivre mon bilan d’utilisateur après deux semaines d’usage quotidien en remplacement de mon iPhone 4. L’acquisition de mon iPhone 5 a été réalisée en toute “liberté”, je n’étais plus engagé chez mon opérateur et je devais changer mon iPhone 4 défaillant : le bouton central était devenu très capricieux.

Un choix entre le Samsung Galaxy S3 et l’iPhone 5

N’étant pas Apple Addict, j’ai hésité entre un Samsung S3 et l’iPhone 5. Deux éléments ont fait pencher la balance pour le modèle Apple :

– Possédant deux iPads à la maison et déjà quelques applications achetées, rester dans le microcosme Apple est plus simple et “économique”.

– Et surtout le modèle Samsung S3 est bien plus grand, je recherchais un modèle simple à glisser dans mes poches à la ville et en vacances.

iPhone 5 = 4 +1

Des améliorations appréciables

Après deux semaines d’usage, c’est surtout le design qui fait la grosse différence. En même temps l’iOS 6 n’a pas révolutionné le système de l’iPhone.

  • La finesse et la légèreté de l’iPhone 5 sont remarquables. Un poids allégé de 25 g couplé à amincissement de 1,7 mm font une réelle différence sur un téléphone, autant en main que dans la poche d’un Jeans ! Je reste encore “surpris” à chaque prise en main de son poids plume. Au final, cela compense très largement la longueur supérieure de l’appareil, il est plus discret dans mes poches malgré ces 7,4 mm de plus.
    18 % plus fin – 20 % plus léger – 12% moins encombrant, cela compte !
  • Le gain de puissance apporté par la puce A6 est appréciable sur l’appareil photo (la rapidité de déclenchement est équivalente à l’iPhone 4S). Sur les applications de retouches photo : Camera+ et Hipstamatic, les temps de traitement sont divisés par 3 ou 4. Après un usage intensif : surfe, jeux, musique, l’iPhone 5 chauffe nettement moins, je ne saurais dire si cela est dû au processeur A6 ou à la batterie et c’est très confortable de ne plus avoir un appareil “chaud” en main.
  • Coté téléphonique, il parait que cela sert aussi à téléphoner ! Apple a annoncé une amélioration des micros et hauts parleurs. Effectivement à l’usage le gain est important : quand je téléphone dans la rue, mes interlocuteurs n’entendent plus les bruits environnants et j’entends bien mieux les conversations. L’iPhone 5 donne la sensation de passer ses coups de fil au calme d’une pièce isolée.
  • L’appareil photo est supérieur à mon iPhone 4, notamment en basse lumière. La fonction “Panorama” est redoutable de simplicité et d’efficacité. La gestion du flash est bien meilleure : le sujet proche n’est plus brulé. Je n’ai pas fait de comparaison avec l’iPhone 4S de Madame mais il me semble que les améliorations sont nettement moins visibles.
  • Les écouteurs Apple EarPods ne sont pas des gadgets. Dans les versions précédentes des iPhone ou iPod Touch, les écouteurs fournis étaient une belle plaisanterie ! Les nouveaux EarPods m’ont bluffé pour des écouteurs fournis en standard : très confortable physiquement et auditivement. Contrairement à des écouteurs intra auriculaires classiques, ils s’insèrent en douceur dans l’oreille et présentent un isolement aux bruits environnants modérés. Lors d’une écoute musicale, les bruits extérieurs sont atténués sans cette sensation d’isolement dans un caisson, je préfère !
  • Finalement c’est la taille d’écran et la nouvelle résolution de 1136×640 qui sont les éléments les moins marquants de ce nouvel iPhone. L’augmentation de la diagonale de 0,5 pouce n’a pas changé ma vie d’utilisateur : pour les prises de photos cela n’apporte pas suffisamment, ni à la consultation. Pour l’instant de nombreuses applications n’ont pas été mise à jour pour tirer profil de cette allongement de l’écran. A voir si cela apporte un réel plus d’avoir quelques lignes de plus dans l’agenda, le fil Tweeter et autres.
    La 5ème ligne d’application sur les écrans est pratique mais je préfèrerai une mise à jour de l’iOS où je pourrais bloquer deux lignes d’applications favorites dans le bas de l’écran.
    La qualité de l’affichage est en revanche supérieure à l’iPhone 4. Est-ce une amélioration ou le vieillissement de mon ancien téléphone ? J’ai l’impression que les caractères sont plus nets, certainement dû au contraste amélioré et le gain de luminosité.

Quelques défauts

  • Son principal défaut réside dans le connecteur Lightning. Modifier le connecteur était indispensable pour satisfaire aux dimensions minimalistes de l’iPhone 5. L’ergonomie est meilleure aussi : il se branche dans n’importe quel sens et il est moins fragile mais … je me retrouve avec un seul câble de recharge pour le bureau, la voiture et la maison ! Et à 19 € le câble, c’est une pure escroquerie de la part d’Apple, j’imagine les bénéfices incroyables à réaliser avec déjà 5 millions d’iPhone 5 vendus ! Heureusement nous n’avons aucun dock à la maison donc ce changement n’est pas ennuyeux de ce coté là.
  • Un appareil photo peu protégé. Je fais beaucoup de photos avec mon iPhone, je considère que son optique est aussi précieuse que l’écran tactile. Mais alors comment poser mon smartphone sur une table, coté écran ou coté lentille ? Apple me certifie que le verre protecteur est aussi dur qu’un diamant et se raye très difficilement. Je rêverai d’une optique d’appareil photo protégé comme un compact ! Pour protéger la lentille j’ai donc opté pour une coque très fine, très “prêt du corps” et rigide qui surélève légèrement l’optique.
  • Une commodité attendue pour un prochain modèle, au moins en restant chez Apple : la migration simple vers un nouvel iPhone par la conservation de toutes les applications organisées et tous les comptes : mails, Flipboard, Twitter, Facebook, Flickr, etc. La 1ère soirée à reconfigurer un iPhone est une vraie purge numérique !

Faut-il changer son iPhone 4 ou 4S pour un iPhone 5 ?

Comme cela a été commenté après la présentation de ce nouveau téléphone, l’iPhone 5 n’a rien de révolutionnaire. Pour ma part je n’attends plus beaucoup d’évolutions d’un smartphone, je recherche surtout de la commodité. Je change tous les 2 ans car un smartphone vieilli mal : la batterie, un bouton, l’écran, les prises et bien sûr le plaisir du geek mobile ! Cet iPhone 5 me coute moins chers que mon précédent et il est plus pratique. Toutefois à plus de 600 €, j’attends que la concurrence face enfin bouger les prix sur les smartphones derniers cris !

A mon sens, l’iPhone 5 n’a aucune fonction qui invite l’utilisateur du 4S à changer 12 mois après seulement. Hormis un certain plaisir de posséder un téléphone plus fin, plus léger avec un écran de plus grande taille.

Finalement changer de smartphone, c’est comme changer son ordinateur : tout va plus vite et tout est plus confortable sur le nouvel appareil et on se “tape” une soirée d’installation. Mais il n’y a pas de révolution entre son ancien équipement et le nouveau. Certains par plaisir ou nécessité aiment en changer tous les deux ans, d’autres seront plus raisonnables ou moins geeks …

imprimer cet article

7 Commentaires à "iPhone 5 : le bilan après deux semaines d’utilisation"

  • comment-avatar
    iAXESS 9 février 2013 (0 h 05 min)

    Pour moi tout est en utilisant la sauvegarde iCloud

  • comment-avatar
    Flandre 9 novembre 2012 (0 h 34 min)

    Et restaurer à partir de la sauvegarde de l’iphone 4 n’a pas permis de tout récupérer des applis tierces et autres réglages ?
    Même en notant cet appareil comme nouveau, il est possible de lui faire avaler des applis choisies, existantes pour d’autres ipad ou iphones…

  • Mangoobeat, l’enceinte sans fil, sans batterie, sans connecteur, sans électronique pour smartphone - Le blog des loisirs et des habitats numériques – Tout savoir sur le multimédia, le multiroom, le home cinéma et la domotique à la m 17 octobre 2012 (15 h 22 min)

    […] Venant de migrer d’un iPhone 4 vers le 5, le Mangoo beat est universel : ici pas de connecteur, tous les smartphones de la famille peuvent se loger dans sa fente. Seul bémol, le bouton principal de l’iPhone n’est plus accessible. Bien entendu, cela ne fonctionnera qu’avec un smartphone dont le haut parleur est situé à la base. […]

  • comment-avatar
    Eric 15 octobre 2012 (8 h 58 min)

    Pour être plus précis, iCloud m’a bien permis de récupérer mes contacts et mes notes. Pour l’agenda j’utilise Pocket Informant avec synchros via Google donc là aussi aucun problème. Les étapes fastidieuses que j’évoquais concernait les applications à recharger et ranger à nouveau ainsi que le paramétrage des applications tiers : Twitter, Flickr, Facebook, Flipboard, Navigon, MeteoFrance par exemple. Mais la solution miracle tiendrait dans un Cloud géant commun à iOS et aux applications tiers, et donc finalement à un OS dans le Cloud !

  • comment-avatar
    Christophe 15 octobre 2012 (7 h 44 min)

    Marrant et moi oui… J’ai cherché a transferrer mes données de mon ancien HD2 HTC sur iphone 5 et après quelques bidouillage je suis passé par google account et j’ai tout mes contacts, calendriers, mails transferré…

  • comment-avatar
    Eric 11 octobre 2012 (18 h 23 min)

    En théorie il me semblait que la sauvegarde sur iCloud permettait une migration aussi, cela n’a pas fonctionné …

  • comment-avatar
    thomateverte 11 octobre 2012 (7 h 48 min)

    Je n’ai pas encore mon iPhone 5 mais tes commentaires correspondent à ce à quoi je m’attends.
    J’avais aussi un iPhone 4 avant, j’ai fait un détour par un Galaxy Nexus (téléphone trop grand, Android très bien mais pas au niveau iOS), et je veux revenir sur iPhone. Le seul problème est d’en acheter un…

    Par contre ton point sur la restauration de la configuration m’étonne : si tu as activé iCloud, quand tu récupères ton nouveau téléphone il suffit de mettre ton compte iCloud et tout est restauré à l’identique. je suis surpris.

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée