Pour de la musique dans chaque pièce de la maison

musique-multiroom

Tous les jours en présentant nos produits multimédia, je constate que je peux classer les consommateurs de musiques en trois grandes catégories : les accros qui vivent en musique à la maison, au bureau, dans le bus et en voiture, les passionnés de musique qui s’équipent d’un matériel de qualité (hifi ou home cinéma) et enfin ceux qui ont pleins de disques ou CDs mais n’écoutent plus de musique. Un phénomène est commun à ces trois catégories : si le numérique rend la musique plus accessible pour l’écouter chez soi ou en dehors avec des équipements toujours plus séduisants, cette apparente facilité n’est pas à la portée de tous : en terme de simplicité d’usage, de qualité sonore ou de budget. Faisons un tour d’horizon des solutions multiroom audio disponibles pour la maison.

Le tout numérique en musique c’est extra sauf que

Un simple test pour juger de cette simplicité “Demandez-vous comment écouter de la musique avec une belle qualité sonore dans toutes les pièces de la maison ?”. Une musique qui selon les moments de la journée : vous réveille en douceur, vous donne la pêche sous la douche, vous plonge dans l’univers de l’artiste ou encore anime une soirée entre amis. Quand je pose cette question les réponses sont très différentes mais invariablement l’euphorie spontanée est tempérée par des “sauf que …”

  • “Avec mon iPod et iTunes c’est superbe, j’écoute vraiment ma musique tout le temps ! Enfin sauf quand mon iPod est déchargé, sauf quand je dois me battre avec mon ordinateur et ce sacré iTunes très consommateur d’euros et de ressources informatiques, sauf quand je l’ai laissé dans la voiture, sauf quand je veux pousser le son en soirée, sauf que je n’ai pas numérisé tous mes CDs, etc.”
  • “Avec mon iPhone c’est parfait, je peux toujours écouter ma musique ! Enfin sauf quand je commence à écouter un bon morceau de jazz le soir chez moi et que le téléphone sonne, sauf quand mon mari est parti avec son téléphone et ses derniers morceaux de musiques, etc.”
  • “Avec Deezer c’est génial, j’ai accès à toute la musique que je veux sans dépenser le moindre euro ! Enfin sauf quand Deezer retire mes artistes préférés, sauf qu’il me faut aussi brancher mon ordinateur portable sur ma chaine hifi et rester debout la souris à la main pour choisir mes musiques, sauf que finalement j’écoute toujours les mêmes playlists, sauf que pour les musiques sur Internet, le son est loin de la qualité de mes CDs.”
  • “Avec mon dernier poste de radio Internet sans fil c’est pratique, je découvre de nouveaux horizons musicaux, les derniers tangos argentins, les meilleurs morceaux de classique et mes radios préférées ne grésillent plus, et cela dans n’importe quelle pièce ! Enfin sauf que son afficheur de 3 lignes de texte, ce n’est pas un modèle d’ergonomie pour choisir une musique, je me perds dans les menus, sauf que le son est loin d’être aussi agréable que sur ma chaîne hifi, sauf que je ne peux écouter que les radios et pas mes CDs, et j’ai encore rajouté un appareil dans le salon !”
  • “Avec mon dernier ordinateur portable multimédia c’est superbe, j’ai numérisé toute ma collection de CDs, je peux maintenant choisir en un clic mes musiques préférées ! Sauf quand je me réveille le matin et que j’ai les yeux à peine ouverts, sauf quand je suis sous la douche qu’il n’y a pas de place pour mon ordinateur entre les crèmes et les brosses à dent, sauf que j’aurais aimé passer mes 10 derniers week-ends à faire autre chose que de la numérisation et du classement de musiques et qu’il va falloir recommencer à chaque nouvel achat de CD, sauf que la musique achetée en ligne est de moins bonne qualité, sauf que je vais bientôt changer de PC et donc je vais devoir tout transférer, sauf que quand je suis installé sur mon bureau, j’ai un fil de 5 m qui traverse tout le salon jusqu’à ma chaine hifi.
  • “Avec ma dernière installation informatique : les ordinateurs de la famille, les disques durs externes et réseaux, la box ADSL sur la TV, c’est vraiment high tech, tout le monde peut accéder dans n’importe quelle pièce à notre collection musicale ! Enfin sauf que chaque appareil a son interface de commande et que Madame m’appelle à chaque fois qu’elle veut s’en servir. Sauf que je passe plus de temps à mettre à jour le système et faire de la maintenance informatique que vraiment écouter de la musique.”

La musique dans toutes les pièces, une envie qui ne date pas d’hier

Avec la généralisation des réseaux domestiques, la dématérialisation de la musique, les capacités de stockage de nos disques durs, l’accès à Internet dans toutes les pièces et les interfaces évoluées des appareils nomades, diffuser de la musique dans toutes les pièces de la maison semble facile à mettre en place. Surtout que contrairement à certains usages du numérique, le besoin a existé avant que le marketing le crée. Depuis de nombreuses années, nous avons chez nous : une chaine hifi dans le salon, des postes radio dans la cuisine, dans la salle de bain, dans le garage, un radio-réveil dans chaque chambre, des chaines hifi supplémentaires dans le bureau et dans les chambres. La musique est bien souvent de partout, accompagnée de ces piles de disques vinyles, de K7 et de CDs. Des collections de musique que nous sommes d’ailleurs pas prêt de racheter sous prétexte de passer au tout numérique.

Les solutions que j’évoque au paragraphe précédent sont souvent les plus connues, les moins onéreuses en apparence mais assurément les plus complexes à utiliser au quotidien pour écouter de la musique dans toute la maison. En apparence les moins onéreuses, car l’écoute musicale est réalisée avec des appareils dont nous disposons pour d’autres usages : l’ordinateur, le baladeur numérique, la box ADSL et les sites Internet. Mais dès lors que nous souhaitons un réel confort et une écoute musicale multi-pièces, ces appareils devront être dédiés à cette utilisation, l’avantage du coût disparait alors.

Faire du multiroom audio, les 4 approches disponibles

Je distingue 4 grandes catégories dans les solutions qui nous sont proposées pour équiper notre maison et diffuser de la musique dans chaque pièce.

Le multiroom analogique par un amplificateur multi-zones

multiroom-russound-ampli-multi-zones
Ces solutions ont été les premières à proposer un moyen pour diffuser la musique dans plusieurs pièces. Le principe est simple : proposer un amplificateur capable de diffuser une ou plusieurs sources musicales dans plusieurs pièces par plusieurs enceintes. Au lieu d’avoir donc un équipement musical par pièce (une chaine hifi par exemple), nous disposons alors d’une paire d’enceintes par pièce et d’une commande murale ou portative pour choisir la source : cd, radio, autres et régler le volume sonore. Ces systèmes ont aujourd’hui évolué pour prendre en compte les serveurs de média. Leur installation est réservée aux professionnels par la complexité du câblage et surtout par les choix techniques qu’ils impliquent. Ils sont impossibles à mettre en œuvre dans un habitat existant sans faire des travaux de câblage. A mon avis, ils sont aujourd’hui à réserver aux très hauts budgets dans le cadre d’installation audio-vidéo couplée à une  domotique, pour du neuf ou de la rénovation. Pour en savoir plus, je vous renvoie vers les sites des fabricants Nuvo, Russound ou encore Crestron par exemple.

Le multiroom par chaine hifi

Les acteurs historiques de la hifi, quelque soit la gamme de prix et la renommé proposent tous une évolution de leurs produits vers le tout numérique et le multi-pièces. Quelques exemples :

philips-streamium-multiroom-musique

Chez Philips, la gamme Streamium propose des lecteurs musicaux capables de piocher sur les disques durs de vos ordinateurs. Il suffit alors de placer ces lecteurs dans plusieurs pièces pour créer un système musical multiroom. Pour se passer de l’ordinateur, Philips propose aussi des chaines hifi capables de stocker la musique au format mp3. Si l’approche est tentante chez Philips, les inconvénients sont majeurs : le son est de qualité mp3, les télécommandes sont sans écran et le rendu sonore est digne de Philips.

Réduction sur postes de radio, enceintes et écouteurs à La boutique d'Eric.

beo5sound
Chez Bang & Olfusen, Bose et Loewe, l’approche est plus qualitative sur le design et/ou le rendu sonore, mais ces systèmes, outre le fait qu’ils vident votre portefeuille, vous enferment dans leur microcosme. Il devient très difficile de les marier avec votre équipement existant ou par le futur de choisir un équipement en dehors de la marque. Sélectionner une de ses marques, c’est choisir une religion avec des choix techniques parfois d’un autre temps : chez Bose, il n’existe toujours pas de télécommande à écran.

Enfin la majorité des amplificateurs home cinéma sont aussi capables de servir une autre zone d’écoute, ce qui permet de diffuser cd, dvd et radio dans une seconde pièce en complément du salon, une version très light de l’amplificateur multi-zones, l’ergonomie n’est vraiment pas au rendez-vous sur la télécommande.

Le multiroom du bricoleur numérique

La meilleure solution pour diffuser simplement de la musique dans plusieurs pièces, est que celle-ci soit dématérialisée sur un ordinateur en réseau, ainsi depuis n’importe quelle pièce, votre album favori est disponible sans devoir insérer un CD dans un lecteur. Car le confort du multiroom est bien là, il ne s’agit pas uniquement d’envoyer la musique dans plusieurs pièces mais bien de pouvoir faire un choix dans sa bibliothèque musicale depuis toute la maison. Dès lors le petit génie de l’informatique imagine vite comment il pourra réaliser cela depuis plusieurs ordinateurs, des serveurs et des lecteurs multimédias. Cette solution est fun pour le geek, mais invivable au quotidien pour Monsieur et Madame tout le monde. Le geek passera de nombreuses nuits à parcourir les forums pour mettre au point sa solution, il y consacrera peut-être plus de temps que dans l’écoute de la musique elle-même …

Le multiroom par des produits nativement dédiées : Sonos, Squeezebox et Pure

Sonos-musique-multiroomA ce jour, il existe deux produits nativement multiroom numérique : SonosSqueezebox et désormais Pure. Ces produits sont les plus simples et les plus aboutis : simples car ils peuvent être mise en œuvre dans un habitat existant par leur facilité d’installation et leur souplesse (avec ou sans fil). Aboutis car ils sont conçus nativement pour le tout numérique. Ils gèrent donc les bibliothèques de musiques numérisées de vos ordinateurs ou de vos serveurs, et les sources musicales d’Internet (les radios web et les services de musique). Ils proposent le choix des musiques par des télécommandes avec écran couleur et un pilotage via iPhone / iPod touch. De plus ils sont intégrables avec le matériel audio que vous possédez, sans imposer de réelles contraintes, hormis votre exigence musicale et votre budget.

squeezebox-musique-multiroom
Ces trois familles produits ont aussi la particularité de pouvoir être abordées par l’utilisateur / installateur comme une solution informatique dédiée au multiroom audio ou un équipement multiroom audio 100 % numérique, une réunion en quelque sorte du meilleur des deux mondes : la musique et l’informatique.

L’objet de ce – long – billet est une introduction à mes prochains billets sur la présentation la plus complète possible du système multiroom Squeezebox, Sonos et Pure. C’est sur ce système que nous avons bâti notre jukebox numérique Riplay chez Dipiom Media.

Selon moi ces trois gammes répondent à la majorité des besoins que nous avons chez nous :

  • Des appareils adaptés à chaque pièce et chaque usage, aussi bien par leur interface utilisateur, leur encombrement, leur intégration avec du matériel existant ou futur et par la qualité musicale désirée.
  • Des équipements simples à installer et à utiliser au quotidien.
  • Une installation qui peut prendre place dans des maisons de différentes tailles et évoluer selon les envies et le budget.

Cette série de billets sera aussi je l’espère l’occasion d’échanger avec des utilisateurs du système Sonos pour mieux comprendre les particularités des deux gammes de produits, leurs avantages et leurs inconvénients. Etant spécialisé sur le système Squeezebox, je n’ai plus le temps d’étudier autant que je l’aimerais les équipements Sonos. Une étude comparative a été réalisée il y a plus d’un an lors du choix de la gamme Squeezebox, depuis les deux familles ont évolué.

Une invitation à la musique dans toutes les pièces

Dans cette série, je vais placer mon discours sur deux axes :

  • Pour les revendeurs / installateurs novices dans le domaine du multiroom, le “tout numérique” ouvre une réelle opportunité pour ces professionnels, sans passer par la complexité des systèmes multirooms tel Nuvo, Russound, etc.
  • Et vers les utilisateurs, il est surprenant de constater à quel point les produits Sonos, Squeezebox et désormais Pure sont ignorés du grand public. J’espère qu’ils passeront sur ces pages désormais pour découvrir le monde du multiroom audio.

Quant aux experts, les commentaires sont là pour échanger nos avis et nos expériences.

Télécharger le comparatif Squeezebox - lecteur musical réseau

imprimer cet article

22 Commentaires à "Pour de la musique dans chaque pièce de la maison"

  • comment-avatar
    Eric 26 juin 2010 (11 h 26 min)

    Merci Christophe et Vincent de préciser parfaitement mon point de vue. Un des avantages du système Squeezebox est la multitude de commandes possibles suivant les usages, les équipements existants et le budget. Si on possède déjà un iPhone pour seulement 7,99€ on a une télécommande supplémentaire, très confortable quand à peine franchi le seuil de la maison, je peux lancer ma musique sans même saisir la Squeezebox Controler. Idem pour le navigateur web, quand je bosse sur mon pc, j’ai toujours le navigateur Chrome ouvert, donc en un clic je choisis une musique, une radio ou je baisse le volume sonore, là aussi sans aller chercher la télécommande Squeezebox. Et contrairement à une solution PC, l’ordinateur ne me sert que de télécommande et le rendu sonore est assuré par la Squeezebox Radio, un Squeezebox receiver ou Touch connecté à un ampli ou enceinte amplifiée.
    Pour un test comme l’indique Christophe, il est possible d’installer le Squeezeserver sur un PC et simuler un Squeezebox receiver sur le même PC avec SqueezePlay http://wiki.slimdevices.com/index.php/SqueezePlay D’ailleurs cela transforme tout ordinateur en zone supplémentaire pour un coût nul. Une illustration des possibilités très ouvertes de Squeezebox et de son excellent rapport qualité prix.
    Pour une démo, nous avons une showroom complètement equipé à Lyon … Mais Peut-être un peu loin …

  • comment-avatar
    christophe 25 juin 2010 (22 h 33 min)

    @tiebor

    Je pense que tu n’as pas compris le principe de base qui consiste a réaliser un multiroom audio. A ma connaissance il n’existe aucun système ayant un aussi bon rapport qualité prix et qui soit autant ouvert (le serveur est open source).
    Maintenant si tu souhaites simplement jouer la musique qui est stocké sur ton pc dans la même pièce que celui-ci alors oui c’est inutile et il vaut mieux investir dans une bonne paire d’enceinte amplifié.
    Sinon si vraiment tu veux te convaincre avant d’investir tu peux installer un petit soft dipso sur le wiki officiel qui émulera une squeezebox classic.
    A+

  • comment-avatar
    Vincent 25 juin 2010 (21 h 50 min)

    Salut

    Eric proposait le receiver en plus de la Radio pour rajouter une zone. Ce qu’il te faut c’est une SB Classic ou Touch si tu veux la brancher sur une chaine Hifi.

    L’appli iphone est vraiment bien, mais il ne faut pas acheter un iphone juste pour ça, évidemment.

    L’interface web seule impose un PC. Alors il te faut un télécommande « controller » (qui contrairement à ce qu’on pourrait croire pilote n’importe qu’elle SB d’une installation).

    Le serveur, c’est pas si onéreux. Une machine de base sous Linux revient à 300 euros avec un gros disque dur. Pour un truc clé en main, prendre un serveur Riplay chez Eric… forcément c’est plus cher mais ça intègre tout y compris le lecteur CD pour le rip…

    http://avbuzz.free.fr/index.php?post/2009/12/09/D945GSEJT%2C-quelques-photos

    Le serveur est indispensable pour moi, mais on peut aussi utiliser l’ordinateur domestique. Simplement, le besoin se fait vite sentir d’avoir une machine dédiée pour plein de raisons, notamment la dispo permanente, les réveils avec les playlists, etc, etc…

    Ce qu’il te faut, en fait, c’est une démo.

    A+
    Vincent

  • comment-avatar
    tiebor 25 juin 2010 (17 h 25 min)

    Merci encore, mais, pour le coup, vous ne m’avez pas du tout convaincu ! ;-)
    – Utiliser le receiver couplé avec un SB radio: peu d’intérêt, puisque la SB radio est en quelques sortes elle aussi un receiver. Le seul intérêt que je vois est d’avoir un meilleur son, le receiver étant relié à une installation hifi. Sauf que la SR radio a aussi une sortie audio donc peut être reliée.

    – Utiliser le receiver avec un ipod/itouch : lol, on revient au 1er point de l’article. (et j’en ai pas de toute façon).

    – Utiliser le receiver avec une interface web: quel intérêt alors? si je dois aller sur mon PC, autant utiliser le PC pour diffuser la musique (le pc étant relié à l’installation audio, et, étant tout petit, peut se déplacer aisément et se brancher sur n’importe quelle enceinte dans n’importe quelle pièce. C’est pas pratique, mais pas moins que la solution proposée…)

    bref, ça n’enlève rien au fait que je vais sans doute finir par craquer pour la SB radio, mais franchement, le receiver seul me semble totalement inutile (et une solution complète avec serveur, et controlleur…. exhorbitante).

  • comment-avatar
    Eric 25 juin 2010 (10 h 08 min)

    Pour un Squeeezebox Receiver seul, il est pilotable depuis n’importe quelle interface web (via le serveur ou mysqueezebox.com, moins agréable pour ce dernier) ou encore mieux depuis une application iPhone / iPod Touch comme celle-ci : http://penguinlovesmusic.de/

  • comment-avatar
    christophe 25 juin 2010 (8 h 33 min)

    @Tiebor

    Oui il suffit d’utiliser ce soft pour la configurer. http://projects.robinbowes.com/Net-UDAP/trac/wiki/GettingStarted

    et ensuite tu la commande depuis le server ou une SB Radio comme l’a dit vincent.

  • comment-avatar
    Vincent 25 juin 2010 (0 h 57 min)

    @Tiebor

    Le Receiver est capable de marcher sans Controller, a priori ! Dans le cas présent il faut le coupler à la SB Radio ou le commander à partir du serveur.

    Le cout caché du système Logitech est le serveur : au bout de 3 mois j’ai installé un PC en serveur et au bout d’un an j’ai acheté une machine pour cette usage spécifique.

    Les Squeezbox sans server c’est utilisable mais on se prive de plein de choses !

    A+
    Vincent

  • comment-avatar
    Tiebor 24 juin 2010 (23 h 05 min)

    Merci pour votre réponse.
    Oui, bien sûr, tout dépend de ce qu’on appelle abordable, et des moyens de chacun…
    Cependant, si je ne me trompe pas, le squeezebox receiver ne sert à rien seul, il faut lui ajouter un controller, non?

  • comment-avatar
    Eric 24 juin 2010 (15 h 31 min)

    Il est clair que Sonos et Squeezebox sont l’idéal en multiroom. La gamme Squeezebox permet de commencer avec un budget plus abordable : une Squeezebox Radio coûte 179 € et elle est autonome et saura piocher les radios sur le net, et la musique sur votre ordinateur. Une pièce supplémentaire peut-être équipée avec un Squeezebox Receiver pour un tarif de 129 €.

  • comment-avatar
    tiebor 24 juin 2010 (15 h 18 min)

    J’ai beaucoup aimé la série des « sauf que ». C’est très bien vu !

    Sonos et Squeezebox, qui me font de l’oeil depuis un moment, ont l’air pas mal, SAUF QUE une installation complète coûte un bras !!

    Le plus simple pour avoir un multiroom (mon rêve), c’est encore d’habiter en studio…. ;-)

  • comment-avatar
    Eric 19 juin 2010 (10 h 16 min)

    Merci pour cette réponse rapide et claire.
    L’instal étant pour mes parents, je les vois mal passer à une solution « serveur de musique » qui va leur paraître bien compliquée…
    Merci encore.

  • comment-avatar
    Eric 19 juin 2010 (8 h 51 min)

    Pour diffuser le son d’une chaine audio classique dans plusieurs pièces : CD, tuner ou autres, il est nécessaire d’utiliser un ampli multizone comme décrit au chapitre : « Le multiroom analogique par un amplificateur multi-zones ». Cette solution nécessite un cablage pour chaque zone audio. Il n’existe pas à ma connaissance de solution sans fil. Les tentatives réalisées par Philips par exemple pour du home cinéma n’ont pas un écho favorable dans les forums. Pour réaliser du sans fil la meilleur solution passe par un serveur musical, un ordinateur ou un disque dur réseau et des recepteurs Squeezebox ou Sonos.

  • comment-avatar
    Eric 18 juin 2010 (23 h 09 min)

    Panorama intéressant des possibilités de diffusion audio multiroom. En revanche, vous ne parlez pas d’un moyen de diffuser le son produit par une chaine audio classique (lecteur de CD + ampli), sur des enceintes sans fils dans d’autres pièces : cela existe-t-il ?

  • Squeezebox Radio, votre nouveau poste radio numérique sans fil - Eric Boisseau - Expert Conseil en multimédia et loisirs numériques à Lyon - Multiroom - Domotique - Squeezebox - Media Center - Serveur multimédia HiFi et HD - Home cinéma 9 juin 2010 (12 h 14 min)

    […] détails des capacités multiroom des Squeezebox (je ferai un billet dédié très rapidement … avant 6 mois …), il suffit d’installer sur votre ordinateur le logiciel Squeezebox Server disponible sur […]

  • comment-avatar
    kraven 3 décembre 2009 (10 h 04 min)

    @vincent

    merci pour tes liens

    J’ai aussi trouvé le russound r235ls
    http://www.russound.com/r235ls.htm

    Par contre c’est incroyable à quel point le prix des produits Russound explose en traversant l’atlantique.

  • comment-avatar
    mlconseil 3 décembre 2009 (9 h 24 min)

    Merci pour cet article qui dresse un panorama tout à fait juste du marché de l’écoute musicale.

  • comment-avatar
    Vincent 2 décembre 2009 (22 h 05 min)

    Chez Extron, un petit ampli 18 W : http://www.extron.fr/product/product.aspx?id=mpa181t&subtype=110&s=4

    Chez Vity qui vend Kramer, il y en a aussi : http://www.kramerfrance.com/products/model.asp?pid=456&sf=147

    Et pas de soucis, deux fois 10 W RMS, ca suffit pour une salle de bain.

  • comment-avatar
    kraven 2 décembre 2009 (20 h 10 min)

    @vincent

    Merci pour ces infos. Pour la zone principale (salon chez moi), j’ai effectivement relié un receiver a mon ampli home-cinéma qui est également au garage et c’est nikel. C’est bien pour les autres zones (chambre,sdb etc..) que je recherchais une solution avec un système auto-amplifié compatible squeezebox. Je vais regarder du coté Extron/vity mais j’ai dejà peur du prix.

    A+

  • comment-avatar
    Vincent 2 décembre 2009 (19 h 57 min)

    @kraven

    Je pense au contraire que le choix de logitech est judicieux : intégrer un ampli sans HP n’a pas vraiment de sens (sauf cas particulier).

    Les produits de ce type sont très rare et positionnés assez bas de gamme (lecteur DVD avec ampli 5.1). De plus, il y a tellement de croyances plus ou moins fausses dans la HiFi (relevant le plus souvent de la masturbation intellectuelle) qu’une marque sans réputation dans l’audio n’a aucune chance d’y imposer un ampli ou une paire d’enceinte.

    Dans ton cas il te faut un ampli multizone avec des SB Receiver. Tu peux utiliser (les « audiophiles » vont crier au scandale) des amplis de classe D pour les zones moins nobles (couloir, salle de bain, etc) de chez Extron ou Vity par exemple (avantage taille et économie d’énergie) et un ampli de classe A pour le salon…

    A+
    Vincent

  • comment-avatar
    kraven 2 décembre 2009 (17 h 43 min)

    Super article. Merci.
    J’ai commencé mon installation multiroom basé sur des squeezebox et pour moi il manque un seul produit dans leur gamme, un modèle amplifié sans enceinte. Il existe bien un produit compatible fabriqué par SRI (j’en ai acheté un) mais le problème est que la gestion du son n’est pas top (au mini sur 1 c’est déjà très fort). Chez moi j’ai ramené tous les câbles des HP encastrés au garage donc mes squeezebox se retrouve au garage. Pour moi un modèle rackable amplifié pour l’intégration serait top (on a le droit de rêver).

    En plus grâce à l’interface CLI on peut l’interfacer avec l’installation domotique sans soucis.

  • comment-avatar
    Eric 2 décembre 2009 (15 h 26 min)

    Merci :-)
    En rédigeant mon article, j’ai constaté, à ma grande surprise que Darty et Boulanger vendaient (en tout cas affichés) sur leur site e-commerce les produits Sonos ! Bien entendu, ces produits ne sont pas en boutique. La gamme Squeezebox est bien présente, en tout cas au moins à la Fnac mais jamais mise en démonstration, toujours dans leur boite. Ces produits ne peuvent se vendre qu’en démonstration.
    Ma plus grande surprise est que le grand public ne connait même pas le concept, il ignore même que des télécommandes peuvent affichées des bibliothèques musicales.
    Comme tu l’indiques, les messages ne sont pas clairs. Je pense aussi que la Squeezebox Radio à 179 € est un très bon produit d’appel aux qualités certaines : ergonomies et musicales … j’en reparle bientôt …

  • comment-avatar
    Vincent 2 décembre 2009 (14 h 08 min)

    Bravo.

    Juste une remarque : si Sonos et Squeezebox sont ignorés du grand public c’est qu’ils n’apparaissent dans les linéaires de Darty, Boulanger et consort. A contrario, la promo est assurée quasi exclusivement sur Internet.

    Et malheureusement, les infos ne sont pas claires pour tout le monde tant les concepts utilisés sont éloigné de la vision de la musique qu’a le grand public (ça fait 70 ans qu’on utilise des disques ou des cassettes, quand même !)

    De plus le prix de base ne permet pas de se lancer sans crainte… J’ai eu de gros doutes quant à la qualité de la Boom avant de l’acheter… La Squeezebox radio devrait y remedier avec un prix sous les 200 euros.

    A+
    Vincent

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée