Un forfait illimité pour les magazines chez Relay

magazines-illimite

Avec l’avénement d’Internet, nous avons connu l’accès Internet illimité, la téléphonie illimitée, la musique illimitée. Désormais, il existe les magazines en accès illimité. Relay.fr lance une offre de téléchargement en illimité sur 400 magazines pour 17€90 par mois, baptisée l’éco-forfait illimité WWF. En premier lieu, vu l’économie de papier réalisée, je trouvais qu’il n’y avait pas d’abus marketing à mettre aussi en avant l’écologie sur une telle offre commerciale. Mais au fait, ne faudrait-il pas un peu d’électricité pour lire ces magazines électroniques ?

En même temps, il y a peut-être un calcul à faire : je consomme mes magazines essentiellement dans une des pièces les plus sombres de mon appartement, dans laquelle il faut toujours un minimum de lumière pour s’installer et ensuite tourner les pages des magazines. Si je consulte désormais mes magazines en version électronique sur mon nouveau smartphone, je devrais aussi pouvoir me passer de l’éclairage de la pièce non ? Il faudrait alors faire un calcul : le coût écologique d’un magazine papier, impression papier + recyclage papier, est-ce inférieur ou supérieur à celui de la  consultation sur un appareil électronique ?

L’initiative de Relay est intéressante, mais dans mon cas, j’utiliserai plutôt ce forfait presse illimité en complément de mes magazines papier et non en remplacement :

  • J’aime feuilleter un magazine papier.
  • Un petit écran n’est pas confortable pour la lecture, il faut donc un PC portable … qui chauffe les cuisses, hum !
  • A la plage, même si le fichier pdf du e-magazine n’est pas sensible au vent, l’écran n’aime pas du tout le sable !
  • En plein soleil, une feuille de papier est bien plus lisible.
  • Et cela me coûte moins chers de tuer une mouche avec une revue, qu’en jetant mon pc portable !

Et je conserverai volontiers des versions électroniques de mes lectures pour un archivage léger et l’accès par index et moteur de recherche. Le gain de place serait important pour les revues que j’archive et appréciable quand je déménage. Après, ais-je envie de payer deux fois une revue ? A moins que je considère le forfait illimité comme un service d’archivage, à étudier …

A votre avis, les fabricants de porte-revues vont-ils intenter en justice des actions contre relay.fr, comme les producteurs de musique contre les services de musique en ligne ? Tiens comment ont-ils protégé les magazines électroniques contre une diffusion abusive sur le net ?

Edit : Presse-citron présente dans le détail ce service, à lire ici

imprimer cet article

1 Commentaire à "Un forfait illimité pour les magazines chez Relay"

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée