Le Blu-ray en question, je ne suis pas le seul

blu_ray_disc_logo

Lundi, je publiais une réflexion sur l’avenir du Blu-ray, basée sur ma propre expérience de ce nouveau média. Hier soir, 01net publiait un article avec une analyse très proche de la mienne. Le journaliste fournit de nombreux chiffres qui peuvent présenter un avenir radieux pour le format Blu-ray si les français calent leur comportement sur les américains. Mais un futur bien plus sombre si nous regardons la réalité du marché français aujourd’hui entre les vrais-faux lecteurs Blu-ray PS3 et la concurrence des autres canaux de diffusion de l’image en HD. L’article propose des conclusions très proches de mon ressenti : si le catalogue reste aussi maigre, sans une baisse des prix et sans proposer des sorties en rayon plus tôt, le Blu-ray aura du mal à survivre. Messieurs les éditeurs, je vous invite à lire la presse et les blogs, vous comprendrez votre marché français ! A lire : Les chiffres et l’avenir du Blu-ray selon 01net.

imprimer cet article

1 Commentaire à "Le Blu-ray en question, je ne suis pas le seul"

  • comment-avatar
    Eric78 25 février 2009 (20 h 32 min)

    L’article de 01.net est complet et présente les choses de manière finalement bien optimiste quand on voit la réalité du marché. Sur 200 millions de disques Blu-Ray produits en 2008, 166 millions d’unités n’ont pas été écoulées soit un taux d’invendus hallucinant de 82 %!!!!

    Le BR a du mal a trouvéer ses early adopters même chez les geeks pourtant prêt en temps normal a dépenser des sommes importantes en matériel! Pas étonnant, quand on voit les prix des galettes. Qui est vraiment pret à repasser à la caisse pour repayer le même film déjà acheté des années avant en DVD? (surtout à l’heure ou les platines font un upscale impeccable rendant le visionage franchement agréable même sur une TV HD)

    Pour les films récent c’est pas mieu, pour le prix d’un film BR, on peut se louer pas mal de film en VOD (système vraiment intéressent quand on sait que même un film sympa qu’on aime, on le regarde pas 150 fois dans l’année non plus ce qui réduit l’intérêt de l’acheter quand on peut le louer au gré des envie en VOD)

    Nous somme encore d’une génération, encore attaché au support physique et au packaging!
    Mais c’est certain que la génération MP3 qui a grandi avec youtube, deezer, les baladeurs et tous les contenu audio/video dématérialisé, se moque aujourd’"hui de détenir une copie en dur sur disque!

    On commence a voir des offres comme celle-ci et il est clair qu’avec la couverture haut débit qui ne cesse de s’accroitre, c’est surement ça l’avenir
    http://www.pcinpact.com/actu/new...

    Pourquoi après tout encombrer des étagères avec des disques, acheter des platines qui au bout de 10 ans disparaissent obligeant à ré-investir une nouvelle fois à racheter les meme films sur un nouveau support…

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée