Apple et Facebook, prochains leaders des jeux vidéo ?

apple-facebook-jeux-video

Que cela soit sur mon iPhone ou sur mon iPad, je me rends au moins une fois par semaine sur les App Store pour “flâner dans les rayons” : découvrir les nouveautés, les meilleures ventes et les avis des utilisateurs. Je télécharge régulièrement un jeu payant ou gratuit chez Apple. Presque tel un accro du shopping ou du téléchargement, j’ai le même réflexe lorsque l’allume ma PlayStation, je me rends dans le PlayStation Store. J’en ressors malheureusement très souvent déçu. Le magasin en ligne de la PS3 est très pauvre et il n’y a aucun échange d’avis entre les joueurs de PS3. Sony n’aurait-il pas saisi tout le potentiel d’un store sur Internet ou n’aurait-il pas la puissance d’Apple pour oser imposer un modèle économique et court-circuiter affronter ses revendeurs ? Pendant ce temps, des amis jouent des heures entières sur Facebook.

L’App Store d’Apple, un modèle aussi bien rodé que le PlayStation Store est sans envergure

App Store d'Apple, un large choix de jeux vidéo

Inutile de vous dépeindre les App Stores des iPhone, iPod Touch et iPad tellement leurs succès sont connus et immenses en quantité, en qualité d’applications disponibles et en business généré pour les développeurs et Apple. Cette réussite d’Apple renforce l’échec du PlayStation Store et mon incompréhension à voir Sony sous-développer son magasin en ligne, pourtant présenté comme révolutionnaire il y a 3 ans, à une époque personne ne jouait chez Apple !

Un App Store ouvert à tous les développeurs chez Apple, un PlayStation Store fermé chez Sony

Une des raisons qui a conduit Apple à son succès est sûrement “l’ouverture” proposée aux développeurs pour créer et surtout vendre sur l’App Store leurs applications et leurs jeux. Là où Sony a visiblement gardé la main mise sur tous les développements avec ses partenaires habituels.

Cette décision est sûrement dictée par une caractéristique du marché des consoles de salon : très hautement technologiques, elles sont vendues à perte les premières années, les constructeurs gagnent de l’argent sur les royalties des ventes de jeu. Est-ce le bon choix pour Sony ? Quand je vois le succès d’un jeu comme Angry Birds, vendu 0,79€, seulement 7 millions de fois. Il y a sûrement moyen de gagner de l’argent avec les petits jeux d’un petit éditeur.

Un constat, pour le joueur que je suis, le choix de jeux sur le PlayStation Store ne dépasse pas la centaine, constitué surtout de démos. Ce catalogue est très décevant en quantité et en qualité.

Sur le PlayStation Store, il n’y a pas que le choix qui est limité

Passé la frustration d’un catalogue peu étendu, à chaque visite je me heurte à un manque d’informations pour faire d’éventuels achats.

playstation-store-description-des-jeux

De très nombreuses descriptions de jeux ne présentent aucune photo du jeu, ni de vidéos. Mon magazine Tilt des années 80 m’offrait plus d’infos ! Les vidéos, quand elles sont présentent, sont en qualité médiocre et ne valorisent absolument pas le jeu.

Avec ces maigres informations, des avis de joueurs seraient les bienvenues pour faire son choix. Malheureusement là aussi l’élève Sony ne sait pas copier la Pomme, il n’existe aucun avis textuel d’utilisateurs. La firme nippone ne propose que des notes. A l’heure du web social et des commentaires à profusion sur tous les sites Internet, je reste dans l’incompréhension …

playstation-store-avis-des-jeux

Comment peut-on faire son choix dans de telle condition ? Je n’ai pas trouvé plus mal-pratique que de consulter les sites web spécialisés pour lire les tests des jeux vidéo présentés sur le PlayStation Store. Une démarche lourde qui ne déclenche pas des achats spontanés.

Comparatifs entre le PlayStation Store de Sony et l’App Store d’Apple

PS Store de Sony APP Store d’Apple
Sélections / Nouveautés / Top 25 Uniquement les nouveautés Oui
Aperçus en photo des jeux Rarement Toujours
Aperçus en vidéo des jeux Rarement, en qualité vidéo médiocre sous forme de teaser Non
Version démo Ce sont surtout des démos qui sont présentes Des versions lites sont présentes, pas encore systématiquement
Quantité des jeux sur le PS Store Inférieur à 50 Des milliers
Genre de jeux proposés Des démonstrations et des non succès commerciaux Tous les jeux
Notes des utilisateurs acheteurs Oui Oui
Avis textuels des utilisateurs acheteurs Non Oui

Apple renouvèle aussi le marché du jeu vidéo

Je lisais récemment que Nintendo avait annoncé des résultats financiers en baisse sur ses ventes de consoles DS et Wii. Cela parait peu surprenant pour des consoles vieillissantes. Les analystes allaient plus loin, selon eux les consoles portables perdent des parts de marché face à l’iPod Touch, l’iPhone et l’iPad.

Cela fait d’ailleurs plusieurs mois qu’Apple présente l’iPod Touch comme une console de jeu et non pas seulement comme un iPod musical.

ipod-touch-3G-pub

Les pertes de marché de la Nintendo DS (et de la Sony PSP) ne me surprennent pas, les produits d’Apple possèdent de nombreux arguments pour convaincre le joueur occasionnel et le gamer :

Des arguments de poids en faveur des plateformes de jeux d’Apple

  • Les jeux sont de qualité et variés.
  • Le catalogue Apple est riche et le shopping facile à faire à toute heure de la journée.
  • Les jeux sont gratuits ou à un prix très raisonnables pour s’initier aux plaisirs ludiques. La majorité des jeux ont un prix inférieur à 5 €. Sur les consoles de Nintendo et Sony les prix vont d’une dizaine d’euros pour des jeux d’occasion à 45 € pour les nouveautés, voir 70 € sur les modèles de salon.
  • L’amateur de jeu est ravi de s’adonner à un de ses loisirs dans une salle d’attente, dans les transports ou en vacances. Pourquoi donc prendre une console portable en plus de son téléphone ?
  • Même le hardware de l’iPhone serait plus performant que la future Nintendo 3DS

Des jeux qui passent d’un écran à l’autre

Possesseur de trois produits Apple : un iPod Touch, un iPhone 4 et un iPad j’apprécie la portabilité et le mode de licence chez Apple. Un même jeu acheté une seule fois, est disponible sur mes 3 appareils en même temps. Un principe très agréable pour les parties en multi-joueurs via le wifi ou le bluetooth. Même si je déplore des abus de la part de certains éditeurs qui proposent de racheter une version HD spécial iPad de leur jeu. Là où d’autres, comme pour Aqua Moto, proposent une version adaptable aux deux écrans pour un seul achat.

jeu-iphone-ipod-touch-ipad-aqua-moto

Cela ne passe pas vraiment entre PSP et PS3 ou DS et Wii

Avant l’apparition “des consoles de jeux” d’Apple, j’avais envisagé l’achat d’une PSP pour profiter de FIFA lors de mes week-ends. Je devais alors racheter le jeu et jouer à un jeu aux critiques négatives, je n’ai donc jamais franchi le pas. Sony promettait une interopérabilité entre sa PSP et sa PS3, il me semble que très peu de jeux proposent cela. Chez Nintendo, il n’est pas possible de jouer à Mario Kart sur la DS et la Wii avec la même licence, ni même en réseau entre les deux consoles !

Nintendo et Sony avaient pourtant le matériel et les jeux entre les mains. Ils n’ont rien offert aux joueurs et ne l’annonce pas pour le futur.

Facebook dispose d’un réseau, Sony essai de créer le sien

Sony a tenté de révolutionner ou tout du moins de lancer un nouveau concept de jeu et de communauté sur sa console et le web, avec le PlayStation Home. Je suis retourné récemment dans ce monde virtuel.

playstation-home

Au nombre d’avatars croisés en plein week-end, je peux affirmer que je ne suis  pas le seul à avoir déserté le lieu.

playstation-home-jeu-video

J’ai découvert de nouveaux lieux et de nouveaux jeux. Malheureusement ces jeux gratuits sont très loin de proposer le fun des petits jeux de l’App Store de mon iPhone ou ceux proposés sur Facebook. Sony n’a donc pas du tout réussi  à créer une communauté, accro à des jeux en ligne et sociaux. Là où Facebook et les Farm Ville cartonnent sur le réseau social aux 500 millions de membres.

farmville

Je n’ai jamais pris le temps de jouer aux jeux Facebook, ils ont un coté trop addictif pour moi ! Le succès est au rendez-vous et je comprends parfaitement que l’on puisse passer des heures à construire sa ville ou planter des légumes en élevant des animaux. Les Sim’s ou autres Sim City ont montré que ces jeux cartonnent depuis des années.

Apple et Facebook sont en train de conquérir de plus en plus de joueurs

apple-facebook-jeux-video

Avec l’arrivée d’Apple et des jeux en ligne sur Facebook, le temps et les budgets des joueurs ne sont pas illimités, les joueurs pourraient changer leurs habitudes et investir de nouveaux lieux et appareils de jeux, au dépend des leaders actuels : Microsoft, Nintendo et Sony.

Le temps passé à jouer sur Facebook ne créera pas l’envie d’investir dans une console de salon. L’iPhone toujours dans sa poche rend inutile la console portable pour tuer le temps ou jouer en vacances. L’iPod Touch bourré de musiques de l’adolescent, devient versatile et divertissant pour les longs voyages. Le joueur occasionnel se détendra avec quelques jeux gratuits ou à faible coût sur son téléphone. Tous les amis du monde pourront faire des courses de voiture ou construire la meilleure ferme du monde sur Facebook. A moyen terme les consoles de Microsoft, Nintendo et Sony sont en danger me semble-t-il.

Que reste-t-il à nos consoles portables ?

Comme je l’évoquais, je n’ai jamais eu de PSP, selon les lectures que j’ai pu faire, celle-ci a eu une réussite mitigé : les films ne se sont jamais imposé sur ce support et la nouvelle PSP Go est un échec. La Nintendo DS est un véritable succès, nous en avons une à la maison, arrivée avant nos appareils Apple. Ces consoles portables disposent encore aujourd’hui de quelques avantages sur les produits Apple, mais pour combien de temps ?

Les avantages d’une console portable PSP ou DS :

  • Pour Nintendo, la licence Mario Bros est un avantage incontestable, notre fils adore Mario Bros et Mario Kart, et moi aussi !
  • Les boutons physiques offrent pour l’instant une meilleure ergonomie pour certains jeux face à des commandes 100 % tactile.
  • Les jeux sont plus aboutis, plus complets et plus complexes à jouer.
  • Les supports physiques des jeux sur carte mémoire offrent un marché de l’occasion, cela contrebalance le prix élevé des jeux.

Que reste-t-il à nos consoles de salon ?

Certes, les joueurs ne vont pas quitter demain leur console de salon. Les consoles de salon ont encore de beaux avantages à offrir :

  • Le fun et les accessoires terriblement ludiques de la Wii.
  • La qualité HD et un réalisme de plus en plus saisissant des jeux de la PS3 ou de la Xbox360 : FiFA 11, le futur Gran Turismo ou encore une partie de ping-pong.
  • Une immersion de plus en plus importante avec la 3D, la détection de mouvement de la Wii, de la PlayStation Move ou du Kinect de la Xbox360.
  • Les supports physiques des jeux sur carte mémoire offrent un marché de l’occasion, cela contrebalance le prix élevé des jeux.

Apple Play contre Facebook Game

Les jeux vidéo ne sont pas les axes prioritaires d’Apple et de Facebook pour le moment, mais pour combien de Apple-game centertemps ? Apple vient de lancer son réseau social orienté jeu vidéo avec le Game Center.  Les leaders actuels Microsoft, Nintendo et Sony sont en danger si leurs consoles de salons n’intègrent pas mieux Internet et les réseaux sociaux. La prochaine étape d’Apple pourrait être une Apple Play, rejoint par une Facebook Game. A moins que cela soit la Google TV qui projette les jeux Facebook dans le salon ? Microsoft actionnaire de Facebook se laissera-t-il devancer ?

Apple et Facebook, seront-ils les prochains leaders du jeu vidéo ? Mon expérience de joueur me laisse penser que ces deux nouveaux acteurs du jeu disposent de solides arguments pour convaincre les joueurs novices, les casual gamers et les joueurs chevronnés, les gamers. Le cimetière des jeux vidéo connait déjà deux illustres noms parmi des stars passés, avec Atari et Sega. A qui le tour ?

NDLR : Je n’ai quasiment pas parlé de la Xbox360 car je ne pratique pas de jeu sur cette plateforme. Microsoft court le même risque que Nintendo et Sony. Il dispose toutefois de belles armes sur ce marché avec sa participation dans Facebook et ses futurs téléphones Windows Phone 7. Le géant de Redmond proposera-t-il un store de jeux importants et une complémentarité ludique avec la Xbox ?

imprimer cet article

4 Commentaires à "Apple et Facebook, prochains leaders des jeux vidéo ?"

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée