Les 10 bonnes raisons d’acheter un Kindle, même si vous possédez un iPad

La différence de lisibilité entre l'écran du Kindle et celui de l'iPad

Depuis que j’utilise quotidiennement mon iPad pour mes lectures, j’avais sérieusement délaissé les livres : quelques romans et surtout des ouvrages autour des entreprises ou du web. J’avais bien installé l’application Kindle sur mon iPad mais ce dernier ne se prête pas à de longues heures de lectures. Je lorgnais depuis un moment sur le Kindle d’Amazon, en mai dernier j’ai profité d’une belle promotion (129 € au lieu de 179 €) sur le modèle de 2nd génération pour acquérir deux exemplaires en version 3G, madame était aussi attirée par cette liseuse. Quelques mois après un usage régulier – surtout en vacances et en week-ends, je suis ravi de replonger dans mes lectures en version encre électronique. Peut-être hésitez-vous  à vous équiper d’un énième écran tactile à glisser dans vos sacs ? Voici les 10 bonnes raisons de préférer le Kindle d’Amazon à l’iPad d’Apple pour vos lectures.

  1. Vous aimez lire sur la terrasse ou allongé dans l’herbe, le Kindle offre une lisibilité équivalente à une feuille de papier. Son écran mat sans reflet et son encre électronique sont sans rival pour des lectures sous le soleil. Ma photo ci-dessus est pourtant prise sur une terrasse ombragée.
  2. Vous enchaînez les heures de lecture, plongé dans un roman, le Kindle ne vous fatiguera pas plus la vue qu’une feuille de papier. Son écran n’est tout simplement pas un écran comme nous connaissons sur nos tablettes. Simplement vous adapterez la luminosité et la taille des caractères.
  3. Le Kindle s’accommode aussi bien du soleil que de la lune, vous pouvez lire dans votre lit sans aucune gêne pour votre conjoint. En réglant sa luminosité au minimum, les lettres se détachent parfaitement du fond sans projeter une lumière d’ambiance dans la chambre. Et contrairement à un livre, il s’auto-éclaire, vous lisez réellement dans le noir !
  4. Ce merveilleux écran à encre électronique à une consommation électrique très faible, vous enchaînez des heures de lecture sans recharger l’appareil. En mode veille, il tiendra plusieurs semaines.
  5. D’une taille de 6”, c’est une tablette au format livre de poche, assez légère pour se tenir d’une seule main. Le Kindle est plus confortable que l’iPad mini pour la lecture. Et il se glissera plus facilement dans un sac pour des lectures dans un parc lors de la pause déjeuner. Pour le protéger j’utilise l’étui officiel proposé par Amazon, certe le prix est élevé (34,99 €) mais il est parfaitement ajusté, solide et de belle finition.
    Lecture en plein soleil au bord de la piscine
  6. Equipé d’une connexion 3G sans abonnement, vous accédez facilement à la boutique Kindle d’Amazon pour télécharger un nouveau livre – payant, gratuit ou en prêt si vous êtes client Premium. Le surcoût de la version 3G est vraiment justifié si vous bougez souvent pour acheter des eBooks en toutes circonstances.
  7. Le Kindle n’est qu’une liseuse pour lire et ainsi vous lisez vraiment. A ma connaissance le Kindle n’accueille aucun jeu et son navigateur Internet est rudimentaire et lent. Par la connexion 3G, vous accédez seulement à la boutique Amazon. Ces limites me conviennent très bien, elles m’évitent de m’éparpiller sur le web à la recherche d’un élément apparu dans ma lecture. Pour ceux qui sont accros à leur messagerie, c’est l’occasion de vous plonger dans une lecture sans être interrompu par vos mails.
  8. Plus léger qu’un iPad et surtout bien plus léger que n’importe quel roman, vous partez en vacances avec toute votre bibliothèque. L’idéal pour voyager à bord d’un avion ou en mode routard avec son sac à dos.
  9. Le SAV d’Amazon est encore meilleur que celui d’Apple. Mon premier exemplaire présentait un défaut de fabrication sur le bord inférieur de l’écran : après quelques semaines, la poussière venait s’insérer entre la coque et l’écran. Après un simple coup de fil, Amazon m’envoyait un nouvel exemplaire. Malheureusement le nouveau présentait un autre défaut sur l’encre électronique, j’ai donc reçu un 3ème modèle et renvoyé sans aucun frais les deux exemplaires défectueux. Contrairement à Apple dont les procédures de vérification de l’appareil sont longues, Amazon ne cherche pas à savoir et vous renvoi un nouveau produit. Nous comprenons vite qu’ils gagnent de l’argent avec les ebooks et non avec l’appareil, si vous en doutiez.
  10. Enfin, même si cet avantage n’est pas propre à la liseuse Kindle et qu’il existe aussi avec l’application Kindle sur iPad, les livres électroniques sont proposés à un prix inférieur à 20 ou 30 % de leur édition papier. Il est enfantin de télécharger un extrait du livre puis de recevoir immédiatement l’œuvre intégrale. Attention si votre CB est enregistrée chez Amazon, les étapes d’achat s’enchainent vite !

Après ces quelques mois de lecture sur Kindle, je suis ravi de mon achat. Mon seul regret est l’absence de prêt de livres entre mon Kindle et celui de Madame. Comme nous ne partageons pas le même compte Amazon, les livres ne sont alors pas présents sur les deux liseuses. Cette possibilité est pourtant disponibles aux US, les éditeurs français semblent une nouvelle fois verrouiller les usages des médias dématérialisés !

Maintenant j’attends avec impatience les encres électroniques de couleur dans un futur Kindle Color, couplé à une offre comme celle du Kiosk pour lire mes revues au soleil.

imprimer cet article

Pas de commentaire à "Les 10 bonnes raisons d’acheter un Kindle, même si vous possédez un iPad"

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse mail ne sera pas publiée