Vidéo en ligne : finir à la TV ou en prison

Depuis quelques mois on assiste à un boom de la vidéo en ligne (à ne pas confondre avec la vidéo à la demande – VOD) qui permet aux internautes d’héberger leurs vidéos gratuitement.


Les pionniers : youtube et dailymotion ont été rejoint ou racheté par google video, msn video, wat de tf1, wideo de m6. Pour l’instant ces services sont totalement gratuits et exempts de pub … mais cela ne devrait pas trop durer, il va bien falloir un jour qu’ils gagnent de quoi payer leurs gros moyens informatiques.

Comme nouvells idée de modèle économique, c’est TF1 qui dégaine le 1er en proposant que les meilleurs vidéos passent à la TV … moyennant quelques euros. En même temps TF1 nous avez déjà concocter quelques émissions où ils piochaient sur le net… Les journalistes et créateurs d’émissions seraient-ils à court d’idée ?

En revanche, il faut bien garder à l’esprit que sur le net comme ailleurs, les droits d’auteur ou à l’image existent toujours, et qu’il vaut mieux éviter de publier tout et n’importe quoi. Les hébergeurs commencent à être rappeler à l’ordre.

Pour ma part, j’utilise beaucoup dailymotion pour publier rapidement des vidéos en ligne sur le blog perso de mon fils, en quelques clics les vidéos sont disponibles. Il utilise un lecteur vidéo en flash, cela fonctionne donc chez tout le monde dans tous les navigateurs.

La marche à suivre :

  • Créer un compte sur dailymotion
  • Télécharger la vidéo (max 150 Mo) j’utilise le format 320×240, qui se prete bien à ce type de diffusion. Si votre vidéo est dans un format plus grand, elle sera retaillée automatique par dailymotion.
  • Si vous ne voulez pas que le monde entier voit les exploits de votre rejeton, renseignez des tags bidons (genre :  re t y y). Le fait de la mettre en « privé empêche de la publier sur un blog :-(
  • Puis publier sur votre blog, la 1ère fois il faut choisir son hébergeur de blog, les principaux hébergeurs de blog sont présents.
  • Aussitôt, un billet est créer dans votre blog
  • Vous pouvez ensuite l’éditer et apporter les modifications que vous souhaitez.

Ce service fonctionne à merveille et permet de stocker un nombre illimité de vidéos sans disposer d’un gigantesque espave de stockage. Bien pratique …

imprimer cet article

Pas de commentaire à "Vidéo en ligne : finir à la TV ou en prison"

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse mail ne sera pas publiée