Télécommande universelle tactile, Harmony One Logitech en test #1/2

telecommande-tactile-universelle-harmony-one
Qui n’a pas sa table de salon encombrée de plusieurs télécommandes ? Dès lors que nous sommes équipés de plusieurs appareils audio-vidéo : un téléviseur, un lecteur dvd, une chaine hifi, un décodeur Canal+, etc, nous nous retrouvons forcément avec autant de télécommandes que d’appareils. Non seulement nous recherchons en permanence la bonne télécommande mais l’utilisation des nombreux appareils est un casse-tête chinois pour la majorité d’entre nous. Une télécommande universelle permet de retrouver une vraie simplicité pour l’usage de tous les appareils pour toute la famille. Pour cela la télécommande universelle doit avoir un minimum d’intelligence pour enchainer des actions automatiquement et disposer d’un écran tactile pour une plus grande simplicité. La télécommande universelle Harmony One de Logitech est un des meilleurs modèles qui propose une bonne ergonomie et une personnalisation suffisante, pour un prix raisonnable. Avant de vous présenter ses fonctionnalités, je vous propose un tour d’horizon rapide des télécommandes universelles du marché et mes critères de sélection, qui m’ont conduit à adopter la télécommande tactile Harmony One. Un choix qui s’avère parfait pour toute la famille après plusieurs mois d’utilisation.

Trois catégories de télécommandes universelles

Dès que vous partez en quête de la télécommande idéale : celle qui va permettre à Monsieur d’utiliser toutes les fonctions de ses équipements et à Madame de simplement pouvoir mettre en route les appareils, vous vous trouvez face à trois familles de télécommandes.

Les télécommandes universelles préprogrammées sans écran

telecommande-universelle

Les télécommandes universelles existent depuis plus de 20 ans. Le concept initial est parti du principe suivant : regrouper sur une seule télécommande toutes les commandes de nos appareils audio-vidéos, qui se résume dans la majorité des cas à une vingtaine de touches : les chiffres de 0 à 9, les fonctions play, pause, avance, etc et la navigation via haut-bas-droite-gauche-valider. Dans la pratique, ces télécommandes simples universelles sont peu ergonomiques. Un bouton sélecteur  est nécessaire pour désigner le matériel à commander et la personnalisation de ces télécommandes n’est pas suffisante pour accéder à des fonctions plus avancées, telles celles d’un amplificateur home cinéma ou d’un téléviseur récent. Au final, il est plus efficace de s’encombrer de toutes les télécommandes de chaque appareil. Leurs fonctions rudimentaires ne permettent pas non plus de déclencher des macro-commandes pour mettre en route automatiquement le téléviseur sur la bonne entrée vidéo, associé à l’amplificateur home cinéma et à un lecteur DVD ou Blu-ray. Finalement, le casse-tête de la mise en route demeure. Madame s’empressera de dire : “Super ! Une nouvelle télécommande à la maison et déjà que j’étais perdue”. Il est vrai que le coût de ces télécommandes universelles est à la hauteur du service rendu : quelques dizaines d’euros, voir gratuite car elles sont fournies avec certains amplificateurs home-cinéma ou lecteur DVD-Blu-ray.

Je considère ces télécommandes comme des remplaçantes d’une télécommande d’origine qui n’aurait pas survécu à une nième chute de canapé. Elles ne peuvent pas être la solution d’universalité qui rime avec simplicité !

Les télécommandes tactiles et programmables – version luxe

telecommande-universemme-pronto-TSU-9600

A l’opposé des modèles de télécommandes universelles préprogrammées sans écran, vous trouverez des télécommandes de rêves : un grand écran couleur, avec fonction tactile et une personnalisation qui colle pile poile à vos désirs. Elle ressemble à votre PDA, votre iPhone, voir votre futur iPad. Un tel engin sera le prolongement naturel de vos mains, vous êtes le roi du monde … de votre home cinéma.

En feuilletant des magazines de décoration ou de home cinéma, vous avez sûrement déjà découvert ses superbes télécommandes universelles avec des interfaces dignes des meilleurs films de sciences fictions pour accéder à vos chaines de télévision, piloter votre ampli home cinéma ou encore pour régler les éclairages de la maison. Ces télécommandes sont proposées par Philips avec sa gamme Pronto, par  Universal Electronics avec sa gamme Nevo ou encore chez Universal remote et ses télécommandes URC.

telecommande-tactile-urc-universelle

Ces télécommandes possèdent quatre caractéristiques communes :

  • des possibilités de personnalisation très poussées, y compris pour un fond d’écran assorti à votre canapé,
  • un mode bidirectionnel qui permet à la télécommande de recevoir des informations de vos appareils : le guide du programme TV, les jaquettes des albums musicaux ou des vidéos stockés sur un serveur multimédia, ou encore l’état de vos équipements domotiques,
  • mais des prix très élevés de 600 € à 1 800 €,
  • et une certaine complexité pour des non-informaticiens à les programmer.

En résumé, ces télécommandes universelles proposent des fonctions très confortables à la hauteur de leur prix. Un tarif que je trouve tout de même excessif, auquel il faut rajouter le coût de la programmation (entre 1 à  3 jours de prestations). Ces télécommandes prennent place uniquement dans des installations haut de gamme, où une télécommande à 900 € représente un très faible coût sur le budget global.
telecommande-universelle-nevo-tactile
De part leur complexité de programmation, via un logiciel dédié sur l’ordinateur, ces télécommandes ne sont disponibles que via les revendeurs audio-vidéo et home cinéma, formés pour leur programmation. En effet, si vous n’êtes pas à l’aise avec l’informatique, je vous déconseille de casser votre tirelire pour un de ces modèles, vous seriez très déçus du résultat obtenu au regard de l’investissement.

Les télécommandes universelles à écran tactile – version Monsieur et Madame tout-le-monde

telecommande-universelle-prestigo-philips
Entre les télécommandes simples et celles de luxe, deux fabricants proposent des télécommandes universelles avec écran couleur et tactile pour des budgets raisonnables : Philips et sa gamme Prestigo et Logitech avec sa gamme Harmony. Leurs tarifs sont cette fois-ci bien plus raisonnables. Si j’écarte les entrées de gamme à écran monochrome non tactile et non personnalisable, ces télécommandes s’affichent à des tarifs entre 130 € et 449 €, selon la technologie disponible : à infrarouge pour le pilotage d’appareils visibles et à radio fréquence pour des appareils cachés dans des meubles.

Réduction sur postes de radio, enceintes et écouteurs à La boutique d'Eric.

Certes ces tarifs peuvent paraitre élevés pour des télécommandes, mais elles apportent un réel confort dans une installation home cinéma. Elle sont à considérer comme un équipement à part entière. Il est vrai que si vous ne possédait qu’un téléviseur et un lecteur de dvd, elle ne présente pas d’intérêt ! Leur paramétrage est aisé via un logiciel sur votre ordinateur, qui vous guide dans la programmation et vous permet un niveau de personnalisation suffisant pour apporter du confort à toute la famille.

telecommande-universelle-harmony-one

Ma préférence va vers la gamme Harmony de chez Logitech. J’ai été déçu par l’ergonomie des premières Prestigo non tactile : le système de navigation par molette est peu pratique. D’ailleurs c’est un défaut des télécommandes Pronto aussi. Dans la pénombre d’une séance home cinéma, vous êtes assuré de faire des fausses manipulations et donc de perdre toute le confort d’une telle télécommande.

Chez Harmony, je vous déconseille les entrées de gamme, avec écran monochrome et non tactile, elles sont peu personnalisables et le tactile des Harmony One, 900 et 1100 est un réel confort.

telecommande-harmony-one telecommande-harmony-900 telecommande-harmony-1100

Mon cahier des charges pour une télécommande universelle

De part mon activité professionnelle, je connais très bien les télécommandes Pronto ou Nevo. Je n’ai jamais été convaincu par ces produits. A ce niveau de prix, j’attends d’avoir une télécommande sans défaut et aux possibilités d’intégrations fortes : informatique, multimédia et domotique. Malheureusement, chacune comporte des défauts, soit d’ergonomie ou soit d’incompatibilité informatique avec les serveurs multimédia. A ce prix là, je n’accepte pas de faire l’impasse sur ces défauts. Surtout que depuis quelques temps l’écran tactile n’est plus une valeur en soit, avec sa banalisation sur les téléphones et l’iPod Touch. Pour 199 € ce dernier dispose d’une interface tactile parfaite. De plus ces télécommandes ne correspondent pas à un usage familial : elles restent trop fragiles et trop complexes pour de jeunes enfants.

Vous l’aurez compris mon cahier des charges s’articule autour de trois éléments :

  • la simplicité d’usage pour toute la famille,
  • un coût raisonnable,
  • et une personnalisation suffisante.

Ensuite, bien entendu, elle doit me permettre de gérer mon équipement de manière semi-automatisée, pour déclencher la mise en marche de tous les appareils, et me donner un accès complet quand je suis au commande et que je désire faire un réglage précis. L’équipement a piloté est donc le suivant :

  • un Media Server Dipiom qui stocke tous mes médias,
  • un ampli home cinéma Denon AVR 2309 pour le son home cinéma,
  • un vidéo projecteur Sanyo Z3 pour l’image grand format,
  • et le dialogue avec un serveur domotique pour le déclenchement de certains scénarios (les éclairages et les arrêt/marche des appareils sous protocole X10).

La télécommande Harmony One de Logitech

La télécommande universelle tactile Harmony One de Logitech répond très bien à mon besoin. Certes, à ce prix là, 199 €, elle ne gère pas de retours d’informations sur son écran. C’est-à-dire, que je ne peux pas consulter les pochettes des albums musicaux stockés sur le Media Server sur son écran. Dans mon cas, cela n’est pas gênant, mon installation dispose d’un écran secondaire de 19 pouces pour l’affichage des médias au quotidien. Son rôle est le pilotage des appareils par des macros commandes et le regroupement de toutes les fonctions principales sur son écran tactile.

harmony-one-telecommande-universelle-tactile

Dans cette 1ère partie, j’ai dressé un tour d’horizon des télécommandes universelles et mon besoin qui m’a amené à choisir la télécommande Harmony One. Nous utilisons cette dernière depuis plusieurs mois à la maison. Elle remplit parfaitement son rôle. Elle affiche des écrans personnalisés, y compris pour l’accès aux fonctions du Media Server (musiques, photos, vidéos, TV enregistrés par exemple), elle a su se faire adopter en une soirée par Madame et je peux la laisser reposer en paix sur la table ou sur le canapé, sans frôler la jaunisse, chaque fois que les enfants s’activent autour d’elle !

Dès mon prochain billet, je vous présenterai dans le détail, l’usage que nous avons à la maison de la télécommande Harmony One : ses différents écrans pour mes équipements et sa programmation.

Cette article fait partie d’une série de publications à lire sur mon blog :

Télécommande universelle tactile Harmony One – #1/2
Un tour d’horizon des télécommandes universelles du marché et les raisons de mon choix pour l’Harmony One de Logitech.

Télécommande universelle tactile Harmony One – #2/2
La présentation de la télécommande Harmony One : ses concepts, sa programmation et une vidéo des pages sur l’écrans tactile.

imprimer cet article

21 Commentaires à "Télécommande universelle tactile, Harmony One Logitech en test #1/2"

  • comment-avatar
    Eric 18 janvier 2013 (10 h 48 min)

    La nouvelle Harmony Touch est le meilleur modèle pour réaliser une personnalisation avec des équipements aussi variés que ceux que vous sitez. Attention à ce que ces appareils soient bien IR.

  • comment-avatar
    aymar 29 décembre 2012 (10 h 42 min)

    Bonjour.que me conseillez vous pour un choix de télécommandes pouvant gerer de l audio video et des appareils ir tel que prises, chauffage …
    Merci.

  • Première prise en main de l’iPad - Eric Boisseau - Expert Conseil en multimédia et loisirs numériques à Lyon - Multiroom - Domotique - Squeezebox - Media Center - Serveur multimédia HiFi et HD - Home cinéma 30 mai 2010 (22 h 18 min)

    […] Dans le domaine du Home cinéma et de la domotique, tous les constructeurs se sont empressés d’annoncer des applications iPad pour commander leurs équipements. Les utilisateurs semblent très demandeurs. Ces applications me semblent être des gadgets et ne pourront pas remplacer les télécommandes tactiles dédiées. L’iPad est trop lourd et encombrant pour être une télécommande quotidienne. Peut-être aura-t-il un usage en version murale encastré, mais pas comme une télécommande sur la table de salon : entorse du poignée assurée ! Ce domaine est à creuser toutefois. Ces interfaces de commande devront être un mixte entre la table Surface de Microsoft et les télécommandes tactiles actuelles. […]

  • Télécommande universelle tactile Harmony One #2/2 - Eric Boisseau - Expert Conseil en multimédia et loisirs numériques à Lyon - Multiroom - Domotique - Squeezebox - Media Center - Serveur multimédia HiFi et HD - Home cinéma 20 février 2010 (17 h 33 min)

    […] considérions ces produits bien trop chers pour des télécommandes. Comme je l’indiquais dans mon précédent article, l’Harmony One est le meilleur compromis pour obtenir une télécommande à un prix raisonnable, […]

  • comment-avatar
    Va 11 février 2010 (15 h 57 min)

    Rien à voir avec l’article. Certains d’entre-vous ont-ils eu l’occasion de visiter le salon interclimaelec à Paris?

    Avez-vous visité la maison be-green?
    Je demande ça parce-que j’ai rencontré 3 jeunes gens avec un projet domotique prometteur et j’aurai aimé en savoir plus … on ne sait jamais ;)

  • comment-avatar
    Eric 9 février 2010 (19 h 34 min)

    Effectivement c’est aussi le défaut qui ressort de ce test : http://www.audiovideohd.fr/tests/136-Kameleon-URC-8308-0.html . Visiblement, il faut parfois deux mains pour l’utiliser !
    Son concept est différent de l’Harmony One, dans le sens où même les boutons classiques sont sur les écrans tactiles. J’y vois un avantage et un inconvénient.

    Avantage = les boutons sont contextuels : il n’y aura pas de touche « play » quand tu pilotes la TV par exemple.
    Inconvénient = les boutons changent de place entre les appareils, cela peut être pénible. Parfois des bons vieux boutons, c’est plus ergonomique et plus simple.

    Ce modèle est une évolution des télécommandes universels simples. Le niveau de personnalisation est en deçà de l’Harmony One, là où la programmation se réalise depuis son ordinateur. Après le budget n’est pas du tout le même, vu le prix de la Kameleon-URC-8308 à moins de 50 €

    A suivre, mon test complet de l’Harmony One cette semaine …

  • comment-avatar
    bouvos 9 février 2010 (17 h 35 min)

    Kameleon URC 8308
    ecran tactile personalisable et macro
    pas mal a part le format

  • comment-avatar
    Eric 8 février 2010 (23 h 27 min)

    Tu as pris quel modèle chez One for All ? je connais surtout leur modèle sans écran, ceux que je cite dans le début de mon article et dont l’ergonomie n’est pas top. J’ai vu qu’ils avaient des modèles à écran désormais, mais je crains que cela soit basique. Je ne connais pas.

  • comment-avatar
    Bouvos 8 février 2010 (22 h 34 min)

    J ai acquis une tc one for all recemment.
    Pas mal mais un peu grosse en fait, decu
    par l ergonomie.
    As tu etudie ce produit eric?

  • Tweets 02 – 03 – 04 – 05 : Des photos, de la musique et des vidéos en ligne - Eric Boisseau - Expert Conseil en multimédia et loisirs numériques à Lyon - Multiroom - Domotique - Squeezebox - Media Center - Serveur multimédia H 8 février 2010 (8 h 05 min)

    […] aux télécommande universelles, dont je parle dans mon dernier billet, l’iPhone ou l’iPod Touch pourraient être une bonne alternative, mais pas au prix de 200 € […]

  • comment-avatar
    Eric 6 février 2010 (19 h 34 min)

    @Kraven : Oui, la Pronto TSU9400 permet bcp de chose, 5 fois plus que l’Harmony, je ne sais pas, en tout cas, c’est le multiplicateur minimum a apporter au budget. Pour ma part, devant un tel budget pour m’équiper en télécommande, j’ai préféré simplifier les équipements : un Media Server + un serveur domotique pour arriver à un usage simple et aussi complet. Mais comme je le l’indidais dans mon billet : Nevo, Pronto et URC sont les rolls des télécommandes pour qui veut et … peut

    @Ivan : Idem mon appart 1930 ne permettait pas aisément un câblage KNX d’où du X10 …

    Merci Ivan, plus il y a de commentaires, plus ce blog me plait …

  • comment-avatar
    Ivan 6 février 2010 (17 h 13 min)

    Merci de vos commentaires à tous. KNX oui c’est bien, sauf dans l’ancien si on ne veut pas gruyérer toute la maison pour passer le bus. Mon cousin et moi avons déjà réussi à passer du câble Cat 5e dans toutes les pièces, par des voies plutôt rusées, mais s’il fallait aller vers chaque capteur/récepteur, misère…
    C’est vrai que si je faisais construire j’opterais certainement pour cette solution.
    Merci aussi à Eric pour ce blog que suis avec assiduité.

  • comment-avatar
    kraven 6 février 2010 (12 h 31 min)

    @Ivan : j’avais le même problème que toi et après avoir eu une harmony 1000 que je trouvais limité car on peut pas vraiment la personnaliser. Elle se limite à lancer des activités. J’ai acquis une pronto TSU9400 et depuis c’est un pure bonheur. On peut tous faire avec, même naviguer dans la bibliothèque de la squeezebox. Par contre c’est long, très long à configurer correctement et question budget c’est un peu lourd quand même pour une télécommande surtout si on rajoute un extendeur.

  • comment-avatar
    picsous 5 février 2010 (3 h 14 min)

    Le Knx est une solution super car très évolutive. J’ai construis une petite maison avec un budget de 150 000 € (terrain compris).
    J’ai pu installer un bus knx qui gère les lumières et les volets pour un faible coût puis avec le temps l’installation évolue. Multiplications des commandes radios, aménagement des combles, motorisation d’un écran de projections,…
    Bientôt un superviseur et là tout sera parfait.

  • comment-avatar
    Eric 4 février 2010 (20 h 13 min)

    Certes avec le nombre de diffuseurs, le nombre d’activités augmentent. L’Hamony gère très bien cela tout de même, y compris pour le son : TV ou ampli.

    Tout passionné de home cinéma se retrouve confronté à la problématique que vous évoquez : l’utilisation par Madame ou les grands-parents. Là, il n’y a pas de solution miracle hormis réduire le nombre d’appareils. Chez nous, un seul diffuseur : le Media Server, un ampli pour le son car les écrans sont un VP et un écran informatique.

    J’ai abandonné depuis quelques temps les pistes que vous évoquez comme la carte Olimex : impossible d’y consacrer du temps. La seule solution passe par les solutions domotiques : X10, Zigbee, KNX et Crestron (par ordre de performance et de budget)

    Oui, je gère ma domotique en X10 via un serveur sous Windows Home Server et HomeSeer. Pour l’infrarouge il existe des récepteurs tel l’USB-IRT : http://www.usbuirt.com/
    Il existe une interface sous iPod Touch.

    Le Zigbee est meilleur que le X10. Mon installation date de 5 ans, il n’y avait pas grand chose en Zigbee à l’époque.

    C’est bien vrai quand vous travaillez dans la domotique et le home cinéma, vous possédez rarement une installation aussi agréable que vos clients et bien souvent une habitation plus petite ! C’est le cas de bien des métiers du haut de gamme ou luxe …

    Je n’installe plus en direct d’installation depuis 18 mois. Désormais je ne développe (enfin pas tout seul) que les produits : Riplay et Media Server. Et là, je dispose des produits bien avant mes clients (entre 6 et 12 mois) … une consolation ;) en attendant à mon tour de disposer d’une nouvelle installation domotique (sûrement KNX ou Crestron qui baisse ses prix actuellement) mais cela sera dans une maison et non un appartement (trop limitatif). Le projet est en cours de réflexion, il reste quelques produits Dipiom Media à vendre pour finaliser ;)

  • comment-avatar
    Ivan 4 février 2010 (19 h 46 min)

    @u Tribulateur, @Eric

    Certes on peut simplifier, mais ce n’était pas le but de la question. Cet antique lecteur Toshiba a une qualité d’image en RVB bien supérieure à la sortie SVideo du PCHC pour affichage sur la TV. Mais c’est vrai qu’il ne sert quasiment plus. Il peut toutefois être utile pour les mamies quand elles viennent garder leur petit-fils.
    Je me disais juste que la combinatoire Nombre de sources * Nombre de diffuseurs * Nombre de choses qu’on peut faire dans chaque source allait exploser le nombre des activités.

    En fait, pour les utilisateurs novices de mon système, il faudrait quasiment un assistant qui demande ce qu’on veut regarder, sur quel diffuseur, si on veut l’ampli 5.1 ou si l’on se contente des HP de la TV (de bonne facture – c’était l’avantage de ces monstres de 50kg :o) ), et configure le tout en conséquence.

    J’avais bien compris pour la veille, dont je me sers généralement même si j’ai mauvaise conscience – j’aimerais aussi pouvoir tout arrêter.

    En fait je voudrais acheter et programmer une des cartes fabriquées par Olimex (http://www.olimex.com/dev/pic-mini-web.html) et relier via commandes de puissance aux alims des appareils et à toute source d’information imaginable (par exemple, l’ampli a une sortie 12V trigger permettant de savoir à coup sûr s’il est allumé, le VP aussi, pour la TV c’est plus chaud mais on peut mesurer la conso à la prise (très différente en veille et en marche) etc etc… je pense qu’avec bcp de travail on peut reconstituer l’état du système et, partant, savoir quelles commandes envoyer pour le configurer de façon idoine.

    Tout ça prendrait un temps fou, si une télécommande à 150€ le fait toute seule, même imparfaitement, chuis forcément preneur.

    @Eric: j’ai cru comprendre que vous allumiez les appareils par des récepteurs X10, mais comment les commandez-vous ? Depuis un serveur certes, mais comment passez-vous les ordres au serveur ?

    J’avais pensé commander toute cette installation par un truc tactile genre iPod Touch connecté à un serveur web qui commanderait lui-même des actionneurs et senseurs comme expliqué ci-avant. Avec des dessins des appareils, cela pourrait (peut-être) être simple d’emploi. J’ai déjà un serveur linux, qui fait plein de choses (7 To de stockage pour les contenus), et plus il en fait plus je suis content car il justifie ainsi mieux ses 60W en idle ;o).

    Je viens d’acheter des modules Zigbee pour commander aussi des équipements, notamment éclairages et chauffage, mais là aussi gros boulot en perspective. Ils pourraient s’occuper des appareils pour les rendre plus intelligents. Le X10 j’ai pas trop confiance, le PLCBus est trop cher.

    J’ai beaucoup plus d’idées que de temps, hélas, même au chômage !

    Autre question: certes on dit que ce sont les cordonniers les plus mal chaussés, mais votre installation semble plus rustique que celles que vous installez pour vos clients, non ? (je ne parle pas du serveur, bien entendu).

  • comment-avatar
    Eric 4 février 2010 (19 h 16 min)

    @Ivan
    J’ai un équipement similaire. Mais j’ai bien simplifié en évitant les appareils redondants : Pourquoi as-tu un PCHC et un lecteur DVD ?
    Le logiciel de configuration des Harmony gèrent de nombreux cas de figure, aussi bien pour définir selon une activité si la diffusion vidéo est assurée par un VP ou TV, ou si la diffusion sonore est réalisée par la TV, par le PCHC ou par l’ampli (pour désigner qui doit monter ou descendre son volume).
    Tu peux créer différentes activités pour par exemple : regarder film sur TV / regarder film sur VP / etc
    Il existe un questionnaire au moment de la config pour déterminer comment la TV gère ses entrées vidéos, de mémoire ton cas de figure existe. Tu peux vérifier tout cela avec le logiciel librement téléchargeable ici : http://www.logitech.com/index.cfm/440/3898&cl=fr,fr?bit=&osid=14
    Pas besoin de la télécommande pour faire la configuration.

    Comme le note @Le Tribulateur, la seule chose que ne permet pas une telle télécommande seule, est la mise sous et hors tension des appareils, elle ne gère que la veille (ou pas). Pour ma part, je gère cela avec un serveur domotique, seul capable de couper le courant ou alimenter un appareil.

    Dans mon second billet sur le sujet, je présenterai mon cas concret et donc l’illustration des concepts évoqués

    Sinon pour la télécommande que tu évoques, elle est réalisable avec un iPod Touch ou PDA et un serveur domotique, mais je te déconseille cela, crise de nerf assurée à l’usage.

    Une Harmony est la meilleure solution. Dans le pire des cas, l’accès à toutes les fonctions de chaque dispositif via l’écran tactile, couvre le cas de figure non automatisable dans une activité. Cela reste très convivial car accessible via une seule télécommande avec des libellés explicites.

  • comment-avatar
    Le Tribulateur 4 février 2010 (18 h 11 min)

    Yvan, tu fais presque tout ça avec une télécommande Harmony.
    Chaque activité est programmable totalement (entrée TV, entrée ampli, quel bouton contrôle quel appareil (exemple, je fais varier le son sur l’ampli ou sur la TV).

    J’ai moi-même plein d’activités différentes. Une dizaine. Car TV + Freebox + PC pour les MP3 + ampli + DVD etc.

    J’allume manuellement les appareils dont j’ai besoin (je ne me sers pas des modes veille) et j’appuie sur un bouton et tout bascule sur les bons canaux ou entrées!

  • comment-avatar
    Ivan 4 février 2010 (12 h 39 min)

    Bonjour,

    j’ai souvent étudié ces télécommandes mais j’ai peur que la notion d’activité ne corresponde pas vraiment à mes besoins. Ma configuration est la suivante:

    – Un PC Home cinéma avec sortie SVideo (TV) et DVI (VP)
    – Un lecteur DVD (relié à la TV en péritel RVB)
    – Un ampli HC Arcam AVR200 + pack 5.1 Acoustic Energy
    – Une TV Cathodique 16/9 100Hz
    – Un VP Sony VPL HS50
    – Une Freebox HD reliée en SVideo à la TV
    – Une Squeezebox et un DAC externe (Arcam Black Box)

    Donc, si je veux définir des activités, le nombre de combinaisons est effroyable:
    – Regarder la TV (en analogique, par la Freebox, par le PCHC) sur: (la TV ou le VP)
    – Regarder un film (par le lecteur DVD sur la TV, par le PCHC sur TV ou VP, par la Freebox HD sur TV)…
    – Regarder des photos (PCHC sur TV ou VP)
    – Ecouter de la musique (par la Squeezebox, par le PCHC) etc etc…

    Je n’aurais jamais assez des quelques activités proposées… Comment faire avec ces télécommandes ? Peut-on choisir une activité pour « dégrossir », c’est à dire allumer les appareils concernés puis affiner par des commandes manuelles ?

    D’autre part, ma TV a trois entrées Péritel, mais une seule touche de télécommande qui bascule entre les 3 (AV1, AV2, AV3). C’est aussi la même touche qui bascule de TV analogique vers entrées Péritel… Comment la télécommande sait-elle combien de fois il faut « appuyer » sur la touche AV pour commuter la bonne entrée, sachant de surcroît que l’allumage du DVD allume aussi la TV et la bascule sur l’entrée adéquate (broche dédiée de la péritel), et que la freebox en fait autant mais pas le PCHC qui est juste relié en SVideo ?

    J’en suis arrivé à la conclusion qu’il faudrait que je réalise ma propre télécommande intelligente, qui recueille autant d’info que possible (par exemple, quand on branche l’ampli il se met automatiquement en marche, donc ma télécommande pourrait couper directement le 220V et allumer l’ampli à coup sûr, car là aussi c’est la même touche qui allume/met en veille). Pour la TV, on pourrait stimuler la péritel 1, ce qui mettrait dans un état connu, puis envoyer une ou deux fois la touche AV pour passer sur la péritel 2 ou 3, etc.

    Mais il y a toujours des infos qu’on n’aura pas pu déterminer directement, et il faudra laisser l’utilisateur configurer manuellement les appareils, quitte à lui poser des questions et lui faire faire des choses.

    Comment une télécommande Harmony One pourrait-elle faire tout cela ? Avez-vous une configuration similaire et comment cela se gère-t-il ?

    Merci d’avoir tout lu :o)

  • comment-avatar
    picsous 4 février 2010 (1 h 53 min)

    J’ai depuis peu une harmony 895, madame et moi même sommes ravis (je n’ai pas poussé la personnalisation par manque de temps mais tout est fonctionnel).

    D’ici quelques mois elle servira aussi pour ma domotique (KNX de chez hager). Il me manque juste l’interrupteur infrarouge kalista de hager.

  • comment-avatar
    Le Tribulateur 3 février 2010 (16 h 52 min)

    Après avoir eu 2 Harmony 885 (avec deux fois le même souci de touches), je suis passé à la Harmony 900.

    J’en suis ravi. Pas d’énorme changement par rapport à l’Harmony 885 en terme de praticité à part l’écran tactile.

    Ce type d’investissement change la vie. Surtout avec une femme qui n’y comprend pas grand chose et qui du coup n’a plus qu’un touche sur laquelle appuyer pour lancer une activité!

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée