Logitech Harmony Touch : nouvelle télécommande universelle & tactile, 1ères impressions

telecommande-universelle-tactile-harmony-touch-logitech

Après 3 ans d’usage intensif de notre télécommande Logitech Harmony One, j’ai mis en service depuis quelques jours la nouvelle télécommande tactile et universelle de Logitech : l’Harmony Touch. Celle-ci a la lourde tâche de remplacer sa prédécesseur, parfaite dans notre usage familial pour piloter téléviseur, vidéo projecteur, ampli home cinéma, serveur Media Center, Xbox 360 et décodeur Free TV. L’Harmony One a su parfaitement s’acquitter de ses tâches, de nombreuses re-configurations dues à l’ajout ou suppression de matériels à la maison, traverser les turbulences avec les enfants et offrir une autonomie parfaite. La nouvelle Harmony Touch sera-t-elle sa digne remplaçante ? Avant un test plus complet, voici mes 1ères impressions.

Une configuration par logiciel et Internet

Harmony Touch configuration par ordinateur et câble USB

Si vous avez déjà eu l’occasion de programmer et d’utiliser des télécommandes universelles, vous savez que cette phase de programmation peut être fastidieuse. La télécommande Harmony Touch conserve la programmation via un ordinateur et un câble USB. Le logiciel MyHarmony.com a été revu et simplifié. La configuration est encore plus rapide et adaptée à un utilisateur novice. L’ajout notamment des icônes des chaines TV favorites est enfantin, par la sélection de votre mode de réception télévision et votre bouquet gratuit et/ou payant. En moins de 20 minutes, 5 télécommandes sont remplacées et configurées sur l’Harmony Touch, scenarios de déclenchement compris.

Une configuration en direct sur la télécommande

Grande évolution de cette télécommande par rapport au modèle Harmony One : la possibilité d’apporter quelques modifications de programmation directement depuis l’écran de la télécommande. Cette fonction est très appréciable et évite des aller-retours avec le logiciel de configuration.

Personnalisation des icones sur l'écran tactile

Un écran tactile de grande taille et capacitif

L’écran tactile est de type capacitif, identique à nos tablettes et smartphones. La navigation devient très fluide. Cet écran autorise des actions de type “avance” et “retour rapide” en glissant son doigt dans une direction sur l’écran.

L’écran me semble aussi réactif que celui de mon iPhone et d’une luminosité adaptée à son usage : suffisante en plein jour et non éblouissante en nocturne.

Un design soigné et un grand écran tactile capacitif

Une ergonomie très agréable

Sa forme ergonomique et sculptée apporte toujours le même confort d’utilisation, notre main glisse des boutons à l’écran sans risque de chute de l’appareil. Coté boutons, Logitech privilégie davantage le tactile. De nombreux boutons ont disparu comme toutes les touches de 0 à 9 ou le “replay / skip”. Quelque peu déroutant aux premiers usages, nous nous sommes vite habitués à trouver ces fonctions sur l’écran tactile. Mais ce design très (trop) minimaliste est peut être un défaut du produit ?

En revanche, la détection de mouvement a été supprimé : sur le modèle Harmony One, il suffit de prendre en main la télécommande pour que celle-ci s’éclaire. Désormais, la nouvelle télécommande Logitech doit être Touch’ée, cela me parait moins pratique !

Comparaison Logitech Harmony One et Harmony Touch

En terrain connu dans la gamme Logitech Harmony

En dehors du design et des fonctions liées à un bon écran tactile, cette télécommande est une télécommande Harmony. Les actions enchainées se créent très simplement, chaque appareil de votre configuration est accessible individuellement. Le pilotage est réalisé en infrarouge, il n’y a donc toujours pas de retour d’information possible de l’état de vos appareils sur l’écran de la télécommande.

Télécommande Logitech Harmony Touch sur son socle de recharge

Quelques défauts

Après quelques jours d’utilisation, l’absence du gyroscope pour l’éclairage de la télécommande me manque, dommage d’avoir retiré cette fonction. La nouvelle répartition des boutons demande d’oublier ses reflexes. J’aurais peut-être préféré un placement de l’écran sur la partie haute et tous les boutons sur la partie basse comme sur ma précédente Harmony One. Mais il s’agit plutôt d’habitudes à changer que des défauts sur ces points-ci.

Avec la démocratisation des objets connectés dans nos maisons, Logitech n’aurait-il pas pu inclure du WiFi et Android dans cette télécommande ?

Je reviendrais dans 2 ou 3 semaines, après un usage quotidien vous confirmer ces premières bonnes impressions dans un long test.

Si vous êtes impatient de tester par vous-même ce produit, Nous proposons la télécommande Harmony Touch sur La Boutique d’Eric.

imprimer cet article

5 Commentaires à "Logitech Harmony Touch : nouvelle télécommande universelle & tactile, 1ères impressions"

  • comment-avatar
    Dominique Garrigues 26 septembre 2016 (6 h 40 min)

    Bonjour,je viens apporter mon avis pour les propriétaires de l’Harmony Touch. Tout d’abord,esthétiquement parlant elle est très réussie,pour la programmation,n’étant pas un champion du monde du PC,je peut dire y avoir passer beaucoup de temps et encore ce n’est pas fini !! Je précise tout de même que c’est ma première télécommande programmable de la marque.Quand je lis Mr Boisseau plus haut qui mets vingts minutes pour programmer 5 appareils,je me pose des questions ? Ou je suis vraiment nul soit il est très féru dans le domaine !! Perso,j’ai quatre appareils ( télé-ampli hc-décodeur canal-bluray ) j’ai passer plus de 2 heures devant le PC pour programmer les appareils et les activités !! Et encore pas d’un trait car j’avais tendance a m’énervé et perdre de la concentration. Une fois cette étape passée,faut dire que c’est pas mal bien que tout ne soit pas forcément d’une grande logique,le pavé avec les touches en partie haute n’est pas ce qui se fait de mieux en ergonomie !! Ensuite le pavé numérique pour taper les chaines a trois chiffres sur un décodeur est d’un pénible rarement vu sur une télécommande a ce prix !! Par exemple,taper 121 ( eurosport ) il faut si reprendre a trois fois minimum,ce qui devient rapidement agaçant !! Sur ce point je rejoint Yves qui en parle a juste titre.Ensuite sur tous les tests que j’avais lu avant,on voit que les différents paramètres sur l’écran tactile sont entourés d’un dessin ovale allongé,sur la mienne il n’y est pas ce qui fait que tout est écris l’un a la suite de l’autre et ce n’est pas pratique pour s’y retrouver !! Peut être y’a t’il une manip a faire mais même en cherchant je ne l’ai pas vue ? Autre chose que je n’ai pas trouver sympa c’est le pavé a l’écran qui affiche vos appareils,il est gris clair avec le nom des composants en noir pâle,c’est pas folichon a l’œil et a priori non paramétrable via le site,dommage quand ont sait que l’on peu choisir son fond d’écran,avoir des écritures plus ou moins grosses et changer la luminosité ? Pour terminer,je dirais qu’il faut un bon moment pour se familiarisé avec cette télécommande et que tout n’est pas négatif,fini les 4 ou 5 télécommandes qui traînent sur la table du salon,mais si c’était a refaire je rachèterais celle que j’avais avant ( philips prestigo 8215 ) qui est beaucoup plus simple a programmée,la mienne m’a rendu service depuis 2006 mais maintenant les boutons avec l’usure ne sont plus lisibles !! J’attribue cela a l’usure ce qui au bout de 10 ans me parait correct.Sur ce,je vais continuer a apprivoiser la touch,en espérant quelle me dure aussi longtemps ?Espérant que ma petite contribution pourras vous aider avant d’acheter.Bien a vous .

    • comment-avatar
      Eric 28 septembre 2016 (12 h 14 min)

      Merci de votre retour. Concernant les copies d’écran et les photos, mon article date de 4 ans, depuis il y a eu de nombreuses mises à jour fonctionnelles et esthétiques sur l’interface. Pour ma part, malgré une ou deux mises à jours pénibles, le produit remplit toujours sa fonction et la dernière mise à jour est parfaite.

  • Test du lecteur Android Nexus Player : la TV connectée en version Google - Loisirs et habitats numériques 7 mai 2015 (11 h 58 min)

    […] d’un récepteur infrarouge m’empêche un pilotage depuis ma télécommande universelle Harmony Touch. Plus gênant il manque les boutons pour le réglage audio. Très ennuyeux quand je passe d’une […]

  • comment-avatar
    Yves 17 novembre 2014 (12 h 41 min)

    Bonjour,

    Je n’ai pas trouvé votre second article sur vos impressions concernant cette télécommande, je vous livre donc les miennes, essentiellement en comparaison avec la One.

    Je possède deux Harmony One depuis quasiment leur sortie, c’est à dire 2007-2008. Malheureusement, l’une d’elles a eu un problème récemment, le bouton « Off » a lâché, je ne peux donc pas revenir au mode neutre. J’ai donc été tenté de la remplacer par un nouveau modèle, donc mieux…. A priori uniquement.

    Dans l’absolu, la Touch comme toutes les Harmony est un super produit lorsque l’on s’est habitué au « bidule » de programmation (j’ai du mal à appeler ça logiciel) et que l’on maitrise bien le concept des activités et toutes les possibilités de paramétrage. Le problème vient de la comparaison avec le vieux modèle (presque 7 ans) qu’est la One. Si je considère les différences gênantes, elles sont nombreuses :

    – Position des touches « magnétoscope » en haut : C’est une idée loufoque et j’ai énormément de mal à en voir la justification. Ce qui fait que lorsque l’on a la Touch bien en main, il faut la faire glisser vers le bas pour pouvoir actionner ces boutons, ou utiliser les deux mains. Sans compter qu’au passage, on a toutes les chances d’effleurer l’écran tactile et actionner des commandes inopinées (*).
    – Clavier numérique tactile : Taper un chiffre ok. En taper deux de suite suffisamment vite c’est un sport. En taper trois pour atteindre une chaîne sur un décodeur satellite ou une box, c’est un challenge impossible à tenir.
    – Le scrolling sur l’écran tactile haut-bas et droite-gauche est casse-gueule, même pour un utilisateur habituel de smartphone. Je n’ai jamais lancé autant d’activités non désirées.
    – La position dynamique des dispositifs dans la liste selon l’activité (Les dispositifs utilisés par l’activité sont rapatriés en tête de liste. On se rend vraiment compte de son utilité quand on ne l’a plus.
    – Les favoris (icônes des chaînes favorites avec leurs logos) : Sur la vieille (La One), on pouvait définir 4 pages de 6 favoris, soit 24 seulement (beaucoup ont râlé contre cette limitation), mais pour chaque activité impliquant un changement de chaines. Sur la nouvelle, on peut définir un nombre quasi illimité de favoris, mais pour un seul « opérateur » (soit TNT, soit satellite, soit FAI, etc.), et ces favoris ne sont disponibles que pour l’activité concernant cet opérateur. Ce qui est paradoxal, c’est qu’avec la One je ne m’en suis quasiment jamais servi, trouvant que taper le numéro de la chaine désirée sur la clavier à touches c’était plus rapide que de rechercher son logo dans les quatre pages. Mais ici, ils sont quasi indispensables et souvent on ne les a pas ! Allez comprendre.
    – Dernière constatation en date, l’autonomie. Ma One durait plus d’une semaine, la Touch 2-3 jours pour la même utilisation. D’autant plus que sur l’ancienne le changement de batterie est immédiat via une trappe, sur la Touch c’est impossible à moins de la démonter.

    Bref, c’en est à un point tel que je garde toujours ma One à proximité. Je synchronise les deux sur la même activité et j’utilise la One. Donc possesseurs d’une One fatiguée, essayez plutôt d’en trouver une d’occasion en bon état.

    (*) Il y a sur la Touch une fonctionnalité de mise en veille de l’écran avec verrouillage afin d’éviter les touchés intempestif (tiens donc). Le problème c’est qu’à chaque fois que l’on a besoin d’une commande tactile l’écran est verrouillé, il faut glisser le doigt de gauche à droite pour le déverrouiller, ce qui nécessite souvent de s’y reprendre plusieurs fois. C’est vite pénible.

  • comment-avatar
    Dif 18 janvier 2014 (20 h 50 min)

    Pour reprendre vos premières impressions.
    La harmony version Ultimate (touch + hub) dispose maintenant du wifi ainsi que du gyroscope qui fait que les boutons s’allument automatiquement dès que l’on prend la télécommande dans ses mains.

    Une télécommande de ce genre peut paraître un gadget mais une fois essayé, on ne peut plus s’en passer. Un régal !!

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée