Améliorer la musique de mon ordinateur et de mon smartphone avec le DAC audio USB DragonFly Red 2.1V

Le DAC audio USB Dragonfly Red 2.1 V de AudioQuest est un mini DAC que j’ai découvert il y a plusieurs mois. Cet appareil compact m’a séduite tout de suite lors de mes premiers tests et je tenais à vous le présenter.

À quoi sert un DAC ? Les DAC (Digital Analogic Converter) existent depuis l’apparition de la musique numérique. Ce sont des convertisseurs ‘numérique vers analogique’. À chaque fois que vous écoutez de la musique, regardez un film ou visionnez une vidéo Youtube sur un ordinateur, les données audios numériques sont d’abord envoyées sur ce DAC. L’appareil se charge de convertir la musique numérique en signaux analogiques afin que vos écouteurs, casques et enceintes puissent les jouer.

Que valent les DAC présents dans tous nos ordinateurs et smartphones Android et iOS ?

Je ne me rappelle pas avoir de DAC sur mon ordinateur…

Sur vos appareils numériques (ordinateur, smartphone, tablette…) le DAC est appelé « carte son ». Quelle est la différence avec un DAC comme le DragonFly Red  ? Le DragonFly Red est un « DAC USB » (qui se branche à un port USB) et la carte son du PC un DAC intégré ou « carte son intégrée », c’est-à-dire qu’elle n’est pas adressable extérieurement au système où le DAC est intégré.

Carte son intégré d'un ordinateur.

Carte son intégrée d’un ordinateur.

Quel est l’intérêt d’investir dans un DAC USB ?

De plus en plus populaires, les DAC USB comme le DragonFly RED permettent d’améliorer la qualité audio d’un PC, MAC, smartphone… Les cartes son intégrées dans nos ordinateurs sont en effet de basse qualité. Lorsque j’écoute du FLAC ou du Hi-Res sur mon téléphone ou mon ordinateur, la perte de qualité liée à la traduction de la carte audio est très importante.

Un DAC de mauvaise qualité engendre une mauvaise restitution du son.

Un DAC de mauvaise qualité engendre une mauvaise restitution du son.

Comment faire pour ne plus passer par la carte son de mon PC ?

Pour passer par un DAC externe, il faut sortir le flux audio par une sortie numérique. Pour les PC comme pour les smartphones, il s’agit de la sortie USB. Dans le cas du DAC DragonFly Red, une fois le DAC USB branché sur le port USB, je peux choisir deux types de sorties analogiques : une pour mes enceinte amplifiées ou un amplificateur de puissance et une pour mes écoutes au casque ou aux écouteurs.

Je peux même l’embarquer sur mon smartphone, Android ou iPhone avec l’adaptateur adéquat. Même s’il ne consomme pas beaucoup, dommage qu’il ne possède pas de batterie.

Promotion sur le système monobloc Pure Evoke C-F6 sur la boutique d'Eric
Le DAC DragonFly Red 2.1 V peut également se brancher sur nos smartphone avec l'adaptateur adéquat pour android ou iOS.

Le DAC DragonFly Red 2.1 V peut également se brancher sur nos smartphones avec l’adaptateur adéquat pour Android ou iOS.

Comment profiter pleinement de vos musiques avec vos écouteurs ou votre casque et le DAC DragonFly Red 2.1 V

Quel type de casque utiliser pour profiter de ce DAC ?

La puissance du DragonFly Red convient à tout type d’écouteurs et de casques. Il est conseillé pour les appareils jusqu’à 100 Ohms. Pour les casques et écouteurs moins puissant (32 à 60 Ohms), le DAC DragonFly Black est une bonne alternative.

Quelle est la différence entre le DAC DragonFly Red et le DAC DragonFly Black ?

La différence entre le Red et le Black est le convertisseur numérique vers analogique : ESS Tech ES9016K2M sur le Red et l’ES9010K2M sur le Black. Ce sont tous deux des convertisseurs de la marque Sabre, une valeur sûre. Le rapport signal/bruit est meilleur sur le Red que le Black, améliorant la fidélité de la restitution sonore. Le contrôle du volume est numérique sur le RED et analogique sur le BLACK. Le contrôle de volume numérique, lorsqu’il est bien fait, est meilleur que le contrôle sonore analogique, il entraine moins de perte.

Test du DAC DragonFly Red 2.1 V avec des fichiers en qualité CD

Jusqu’à quel échantillonnage audio puis-je utiliser le DAC DragonFly RED ?

Ce DAC permet une écoute jusqu’en 96kHz. Je peux ainsi écouter tous mes fichiers CD et la plupart de mes fichiers Hi-Res. Un indicateur lumineux sur la libellule permet de surveiller en temps réel ce que reçoit le DAC : vert 44.1kHz, bleu 48kHz, orange 88.2 kHz et magenta 96kHz.

Que vaut l’écoute de ce DragonFly Red ?

Écoute de Liquid Spirit de Grégory Porter avec et sans le DAC DragonFly Red 2.1 V

Écoute de Liquid Spirit de Grégory Porter en qualité CD avec et sans le DAC DragonFly Red 2.1 V

J’ai écouté pour la première fois le DAC DragonFly avec le casque NAD VISO HP50. J’ai poursuivi mon écoute pour ce test avec le casque Meze 99 Classics et des écouteurs RHA. L’amplification de la scène sonore et l’équilibre entre les graves, mediums et aiguës par rapport à une écoute sur la sortie casque du PC est bluffante. Je retrouve le plaisir d’écouter mes musiques sur le PC. Ce petit DAC prouve l’importance de la qualité DAC dans tout système musical numérique digne de ce nom !

Conclusion du test du DAC audio USB DragonFly Red 2.1 V

Ce DAC DragonFly RED est un DAC qui conviendra à toute personne souhaitant améliorer le son de l’ordinateur et du smartphone. Moins gourmand en énergie que d’autres DAC concurrents et d’une qualité bluffante pour sa taille, le DAC DragonFly Rouge fait partie des meilleurs DAC d’entrée de gamme du marché.

J’ai aimé :

  • La possibilité de sortir au choix vers des enceintes ou un casque
  • La compatibilité avec la grande majorité des casques
  • L’amélioration de l’espace sonore, du dynamisme et de l’équilibre du son
  • Compatibilité pour les iPhones et la grande majorité des smartphones Android
  • Un prix justifié pour améliorer l’écoute musicale sur nos ordinateurs et téléphones

J’aurais aimé :

  • Une petite batterie intégrée
  • Un bouton de volume

La fiche détaillée et les caractéristiques détaillées du produit testéDécouvrir le DAC audio USB compact DragonFly Red 2.1V de AudioQuest sur La boutique d'EricAcheter le produit sur La boutique d'Eric : conseils et accompagnements gratuits par téléphone et email

imprimer cet article

author-avatar

Passionnée de musique (BO de films, alternatif, rock, classique), de jeux vidéo et très friande des actualités autour des nouvelles technologies, je participe aux tests du blog d'Eric.

3 Commentaires à "Améliorer la musique de mon ordinateur et de mon smartphone avec le DAC audio USB DragonFly Red 2.1V"

  • comment-avatar
    Ruelle francky 27 janvier 2018 (22 h 54 min)

    bonjour
    impossible de le faire marcher sur un samsung explorer4 ou avez vous une solution?
    trés bon site

  • comment-avatar
    Philippe D. 27 janvier 2018 (8 h 11 min)

    Bonjour,

    « Le contrôle du volume est numérique sur le RED et analogique sur le BLACK. » : en pratique, comment cela fonctionne-t-il dans chacun des cas s’il vous plaît ?

    Merci.

    • comment-avatar
      François 23 février 2018 (18 h 31 min)

      Sur le black, le contrôle de volume se fait après la conversion numérique/analogique, dans le domaine analogique donc, bien que commandé « numériquement » par les boutons de volume de l’appareill « hôte » (commande de volume de sortie du smartphone ou du PC/MAC). Il n’y a donc aucune perte de résolution numérique du son. Typiquement c’est une atténuation, c’est à dire que le plein rendement de l’ampli-casque est atteint quand le volume est au maximum, donc toute modification est une atténuation du signal (à partir du volume max, on ne peut « que » baisse le volume).
      Sur le RED le volume est contrôlé avant la conversion numérique/analogique, dans le domaine numérique donc. Le gros défaut, c’est que cette modification de niveau numérique se fait au détriment d’une perte de bits, donc de résolution. Un signal 24 bits atténué numériquement de 20 dB ne se retrouve plus codé que sur 21 bits environ. On perd 1bit tous les 6dB d’atténuation. Donc plus on baisse, plus on perd des bits, donc on a un son, en plus d’être plus faible en volume, qui se retrouve de plus en pus pauvre en détail… MAIS, ce problème est contourné par une augmentation de la résolution de traitement, dans le cas du red, la contrôle numérique de volume se fait sur 64 bits, on peut donc atténuer numériquement le signal, sans perdre les détails (en tout cas pas de manière audible)…
      Il me semble en tout cas…
      Au final, cette solution de contrôle numérique est donc favorable par rapport au contrôle analogique, car ça veut dire qu’il y a moins de composants sur la chaîne analogique, donc moins d’occasion de rajouter du bruit et de la distorsion…

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée