Test Audioengine HD3 : une paire d’enceintes actives avec DAC USB 24/48 et récepteur Bluetooth intégrés

Audioengine continue petit à petit à étendre sa gamme d’enceintes. Le catalogue du constructeur américain comporte peu de références et les nouveautés sortent à un rythme assez lent. Face à la frénésie de renouvellement de certains fabricants, Audioengine est un cas atypique avec une grande longévité de ses produits au catalogue. Depuis sa découverte cette marque est ma favorite pour ses enceintes actives, avec les excellentes A2+ ou A5+ et ses DAC USB / Bluetooth D1 et B1. Ces produits apportent des solutions musicales avec un excellent rapport qualité prix pour diffuser les bandes sonores de nos ordinateurs, de nos téléviseurs et même pour un lecteur réseau HiFi. Le nouveau modèle HD3 se positionne dans la catégorie des petites enceintes amplifiées, tout en incluant un DAC USB proche du D1 et le récepteur Bluetooth aptX B1. Ses dimensions sont similaires au modèle A2+. Atteignant le prix des modèles A5+ avec un tarif de 479 €, Audioengine affiche clairement son ambition de proposer la référence des enceintes compactes. Le pari est-il réussi ou non ? Je vous invite à lire mon test des Audioengine HD3.

Quelles sont les évolutions entre deux modèles d’enceintes actives Audioengine A2+ et HD3 ?

Comparer les enceintes compactes Audioengine A2+ et Audioengine HD3

Une paire d’Audioengine HD3+ comparée à l’enceinte A2+ (blanc)

Par leur taille ces nouvelles enceintes se comparent forcément au modèle A2+. Elles en reprennent les caractéristiques essentielles. Dans un coffret bois aux dimensions très proches, 2 cm de hauteur supplémentaire pour les nouvelles HD3, Audioengine propose une évolution des A2+.

Faces arrières de l'enceinte passive (à gauche) et de l'enceinte active (à droite) avec les connectiques audio analogiques et numériques

Vues arrières de l’enceinte passive HD3 (à droite) et de l’enceinte amplifiée HD3 (à gauche)

Les fonctions et les connectiques identiques aux Audioengine A2+

Habitué aux A2+, que j’utilise avec un téléviseur à la maison, je retrouve les connectiques suivantes :

  • Une entrée audio analogique au format RCA.
  • Une entrée audio analogique au format mini-jack 3,5 mm.
  • Une sortie audio analogique au format RCA.
  • Les borniers HiFi à vis ou pour des fiches bananes.
Borniers HiFi à vis et câbles moulés avec fiche banane pour un branchement facile et de qualité

Liaison HiFi entre les deux enceintes HD3 – livrées avec un câble HiFi aux fiches bananes moulées.

  • Le caisson bois est identique en épaisseur et densité.
  • Les haut-parleurs sont identique en dimension : un tweeter de soie pour les aiguës et un haut-parleur woofer pour les médiums et les graves avec son cône Kevlar.

Audioegine HD3 : les haut-parleurs aigues et medium

Haut parleur Kevlar de l'enceinte Audioengine HD3

Le haut-parleur Kevlar

Les nouvelles fonctions et connectiques du modèle Audioengine HD3

Sur les bases citées ci-dessus, le constructeur américain a intégré un nouveau DAC USB haute définition en 24 bits / 48kHz. Nous nous retrouvons donc à mi-chemin entre le DAC 16/44 des A2+ et le DAC 32 / 96 du D1. Un récepteur audio Bluetooth en qualité CD aptX vient prendre place dans l’enceinte active comme sur les nouvelles HD6. Nous disposons des éléments nouveaux suivants sur les HD3 :

  • Une entrée audio numérique mini-USB pour le DAC HD intégré 24 / 48, une évolution haute définition du DAC en qualité CD 16 / 44 seulement pour le modèle A2+. Comme le laisse deviner sa désignation cette enceinte peut traiter les fichiers audio numériques en résolution haute définition jusqu’à l’échantillonnage 24 bits et 48 kHz. Sans atteindre le 96 kHz, cette définition est cohérente avec la taille des enceintes.
  • Une sortie casque audio au format mini-jack 3,5 mm en face avant. Cette prise faisait défaut sur le modèle A2+.
  • Le positionnement du potentiomètre de volume sonore en face avant au lieu de l’arrière.

Ces 3 éléments sont dérivés du DAC Audioengine D1, un composant intégré dans l’enceinte active de la paire HD3.

Comparaison avec le DAC USB HD Audioengine D1. Ce DAC est intrégré dans les enceintes HD3

  • En complément, une réception sans fil audio Bluetooth aptX avec son antenne extérieure rotative et amovible. Ce composant est disponible séparément dans le catalogue d’Audioengine sous la référence B1.
  • Un cache tissu aimanté permet de dissimuler les haut-parleurs si vous le souhaitez.

Les caches de tissu se positionnent et se retirent simplement par leurs aimants

Ces nouvelles enceintes sont donc un condensé en terme de taille des enceintes A2+, d’un DAC USB 24 bits / 48 kHz et du récepteur Bluetooth HD B1. Nous pouvons noter toutefois l’absence des connectiques audio numériques optiques présentes sur les Audiogine D1 et B1. Je le regrette, une entrée audio numérique au format optique aurait permis d’utiliser le DAC interne avec un téléviseur. Pour disposer de cette entrée optique chez Audioengine, il faudra se tourner vers le modèle phare de la marque, les HD6. Sur le « petit » modèle HD3, les entrées musicales analogiques seront donc la liaison à établir avec un téléviseur ou éventuellement la réception sans fil numérique Bluetooth.

Potentiomètre pour le réglage du volume sonore et sortie casque au format mini-jack

L’event est placé à l’avant sous le réglage de volume sonore et la sortie casque.

Le placement du réglage du volume sonore en façade est une excellente évolution. Il n’est pas toujours aisé d’accéder au réglage des A2+ si celles-ci sont placées sur une étagère ou proche d’un mur. La sortie casque, elle aussi en façade, permet de disposer une excellente qualité sonore par l’intermédiaire du DAC interne. Les Audioengine HD3 sont les enceintes multimédia par excellence de son ordinateur.

Les entrées et les sorties audio numériques : RCA, mini-jack, USB et l'antenne Bluetooth

A l’arrière de l’enceinte active, vous noterez un sélecteur pour la réduction des basses. Effectivement les HD3 proposent un grave très présent pour des enceintes de cette taille. Selon le support les accueillant et leur emplacement (plus ou moins proche d’un mur), ce réducteur vous permettra d’obtenir des basses plus naturelles et moins envahissantes. Lors de mes tests, je n’ai pas eu besoin de l’utiliser.

Pour être complet sur le jeu des différences entre les Audioengine A2+ et les HD3, le constructeur américain propose un câble HiFi d’excellentes factures pour relier l’enceintes active et passive. La présence des terminaisons bananes (moulées) facilite les branchements et assurent des contacts fiables. Ce câble est d’une longueur de 2 mètres. Il pourra bien entendu être remplacé par tout câble à visser dans les borniers.

Le câble HiFi fourni avec les enceintes : longueur de 2 mètres avec fiches bananes moulées

Le câble fourni d’origine

Des enceintes compactes et universelles pour l’ordinateur, le téléviseur et le smartphone

Par leur taille, leur qualité sonore et leurs fonctions, les Audioengine A2+ était déjà des enceintes de référence pour sonoriser votre ordinateur et votre téléviseur. La réception sans fil Bluetooth vient rajouter les smartphones et les tablettes comme sources musicales. A chacune des connectiques analogiques ou numériques j’aurai ma préférence pour accueillir ces sources audio :

  • L’ordinateur utilisera très avantageusement l’entrée numérique USB. Avec le câble USB – mini-USB fourni, vous adressez en sortie de votre Mac ou PC, le convertisseur audio numérique – analogique des enceintes, le DAC. Ainsi ce n’est plus la carte son de votre ordinateur qui se charge de ce traitement. Le rendu sonore de toutes vos musiques et de toutes vos bandes sons gagnent en précision, en dynamique et en relief. Je vous invite à lire mon test du DAC Audioengine D1. Le DAC des HD3 est quasiment identique.
  • Le téléviseur utilisera soit l’entrée audio mini-jack depuis sa sortie casque, soit l’entrée audio RCA par les sorties du même nom sur votre écran.
  • Votre smartphone ou votre tablette, quelque soit son système Android, iOS ou Windows pourra diffuser son flux sonore de toutes les applications vers le récepteur sans fil Bluetooth des Audioengine HD3. Si votre appareil est à la norme aptX vous disposerait d’un signal en qualité CD, pour aucune perte de qualité sonore.

Les 4 entrées audio analogiques et numériques : RCA, mini-jack, USB et Bluetooth peuvent accueillir toutes vos sources en simultané. Audioengine, tout comme sur ses modèles A2+, A5+, HD6, ne propose pas de sélecteur de sources. Charge à vous de ne pas « balancer » vos 4 sources sonores en même temps pour éviter un joli cafouillage audio. A l’usage j’apprécie l’absence d’un tel commutateur. Il est rare de lancer deux sources sonores en même temps et ainsi cela évite une manipulation, ce sont les enceintes qui gèrent en automatique la commutation de la source.

Test des enceintes Audioengine HD3 à l’écoute

Afin de tester uniquement les qualités musicales des haut-parleurs et de l’amplification, j’ai fais mes écoutes dans un premier temps avec une source analogique, un lecteur Bluesound NODE 2. Mes Audioengine A2+ m’ont servi de référence. A ma grande surprise Audioengine ne s’est pas contenté de rajouter des fonctions et des connectiques. L’écoute comparative avec les A2+ donne un net avantage aux HD3 sur toute ma playlist de test.

Ma playlist pour le test des enceintes Audioengine HD3

Les Audioengine HD3 proposent une meilleure ouverture de la scène sonore, un rendu sonore plus détaillé avec de la profondeur et une spatialisation plus précise. L’écoute bénéficie d’un meilleur équilibre entre les graves et les médiums. Sur les A2+, le grave peut avoir tendance à prendre le dessus. L’écoute des HD3 présente une plus grande justesse sur ces registres. Les plus attentifs d’entre vous auront noté l’event en face avant, il facilite le placement des enceintes. Leur distance avec un mur arrière n’influe pas sur la qualité et la quantité de basses fréquences reproduites. Le réducteur de grave actionnable par le commutateur à l’arrière vous permet d’atténuer leur présence à votre goût. Je ne l’ai pas utilisé pour mes écoutes, les HD3 étaient naturellement équilibrées. Ce réglage sera utile selon le support des enceintes et la présence de mur sur les cotés.

Dans notre zone d’écoute de 20 m2, les Audiogine HD3 sont impressionnantes pour leur taille. Comment de si petites enceintes peuvent-elles affichées autant de présence et ne pas saturer ? Ces enceintes raviront tous ceux qui recherchent de petites enceintes actives. Je ne connais pas de meilleur rapport qualité / encombrement.

Sans surprise le DAC intégré propose les mêmes améliorations sonores que le modèle D1 – le test est à lire sur le blog. Quelque soit l’écoute : par les haut-parleurs ou au casque, il est impératif d’utiliser la sortie USB de votre ordinateur pour profiter pleinement de vos enceintes HD3.

J’ai comparé les deux DACs : le DAC 24 bits / 48 khz des HD3 et le DAC 24 / 96 kHz du D1 branché alors sur les entrées analogiques des enceintes. La différence est insignifiance. Ce n’est pas surprenant au regard des dimensions des enceintes et de leurs haut-parleurs.

En mode Bluetooth l’association avec mon iPhone 7 est immédiate, l’antenne extérieure placée sur l’enceinte active permet une diffusion jusqu’à 10 mètres de distance. Par cette liaison sans fil, les HD3 se classent dans les très bonnes enceintes Bluetooth.

Les câbles fournies avec les enceintes Audioengine HD3

Les accessoires et les câbles USB, HiFi, audio et l'alimentation fournie

Les deux enceintes HD3 sont fournis avec un câble USB – mini USB pour le DAC interne (50 cm environ), un câble audio mini-jack 3,5 mm (50 cm environ), un câble HiFi avec fiches bananes moulées (2 m environ), un bloc d’alimentation et sa prise secteur.

Les câbles et les accessoires fournis avec leur sac de transport

Depuis ses premières enceintes A2, aînées des A2+, Audioengine veille à nous fournir les câbles dans de petits sacs de veloutier et envelopper aussi les enceintes HD3.

Conclusion de mon test

Pour l’écoute des musiques depuis un ordinateur, la taille et le rendu sonore des Audioengine HD3, en font pour moi les enceintes idéales à poser sur le bureau. La qualité du DAC interne exploite pleinement les enceintes. Placées de part et d’autre de l’écran, elles se manipulent facilement avec leur potentiomètre de volume et n’oublie pas une sortie casque en face avant. Vous passez facilement des HP à votre casque.

Pour le TV, les HD3 savent aussi être une solution de choix si vous privilégiez un rendu stéréo au rendu home-cinéma d’une barre de son. Ou si tout simplement votre ameublement ne vous permet pas tout comme moi de placer une barre de son sous le téléviseur.

Par leur puissance et leur rendu sonore détaillé au regard de leurs dimensions ( 17 cm de hauteur, 10 de largeur et 12 de profondeur),  pourquoi ne pas créer une mini-chaine HiFi avec une paire d’Audioengine HD3 ? Si votre lecteur musical est votre smartphone, votre tablette ou un lecteur réseau HiFi, cette paire d’enceintes actives est une belle solution : très compacte, au design sobre, elles sonoriseront très bien un bureau, une chambre ou une petite zone d’écoute jusqu’à 20 m2.

Audioengine a bonifié son modèle A2+, c’est une réussite. Je regrette seulement la disparition du coloris blanc laqué proposé pour les A2+ et une entrée optique pour le téléviseur.

J’ai aimé

  • Un rendu sonore riche en détails et en relief. Une présence sonore impressionnante pour de si petites enceintes. Un grave très présent au regard de leur dimension, sans empiéter sur le registre des mediums.
  • Une connectique complète par ses 2 entrées analogiques, ses 2 entrées numériques USB et Bluetooth et sa sortie casque.
  • La gestion des entrées audio sans commutateur

J’aurais aimé

  • Une entrée numérique optique pour un téléviseur, il se contentera de l’analogique.
  • Un coloris blanc en complément du noir mat, bois et cerisier.

Quel modèle choisir chez Audioengine ?

En regardant la gamme Audioengine et les tarifs, le choix se posera surement à vous entre les Audioengine A2+, les A5+ et les nouvelles HD3 ou HD6.

Les Audioengine HD3 comparées aux A2+

Les qualités sonores supérieures des HD3, la réception Bluetooth et la sortie casque sont des points à considérer sur les A2+. L’écart de budget se justifie pleinement, d’autant plus si vous avez un usage fréquent du Bluetooth et de la sortie casque.

Les Audioengine HD3 comparées aux A5+

Par rapport au plus volumineuse A5+, ces dernières conserveront votre préférence si la puissance sonore est votre critère majeur. Les A5+ proposent une image stéréo plus large mais le DAC intégré des HD3 offrira plus de détails et de relief. Je conseillerai les HD3 quand l’encombrement est primordial : elles sont 4 fois moins volumineuse avec un DAC et une réception Bluetooth intégrés. A volume sonore égal, les A5+ feront la différence à condition de disposer d’un DAC de qualité en entrée. A rajouter un DAC D1 et le récepteur B1 si besoin est, ne vaut-il mieux pas alors se diriger vers les HD6 de la marque Audioengine ?

Le catalogue Audioengine est l’un des plus maigre des constructeurs de HiFi, il n’est composé que d’éléments de tout premier choix. Avec les enceintes A2+, A5+, HD3, HD6, les DAC D1, B1 et sans oublier le W3, vous pouvez vous construire de bons à très bons ensembles stéréo pour votre ordinateur, votre smartphone, votre téléviseur et votre lecteur réseau. La gamme répond à toutes les exigences d’encombrement et de qualité sonore.

Consulter la fiche technique et détaillées des enceintes actives Bluetooth Audioengine HD3

imprimer cet article

Pas de commentaire à "Test Audioengine HD3 : une paire d'enceintes actives avec DAC USB 24/48 et récepteur Bluetooth intégrés"

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse mail ne sera pas publiée