netbook 4 résultats

C’est la rentrée : Windows Seven, Netbook 12 pouces, Squeezebox Radio et Touch

squeezebox-radio-touch-dipiom-media Les mois de septembre se suivent et se ressemblent pour les écoliers : les tongs sont au placard et le cartable est sur le dos. Du coté des loisirs numériques, cette rentrée 2009 confirme les tendances de ce début d’année : Windows Seven (le remplaçant de Vista, si vous suivez de loin l’actualité informatique) est bien annoncé dans les bacs pour le 22 octobre. Les rayons informatiques de nos magasins sont envahis d’ordinateurs Netbook à écran XL avec des tailles de 11 à 13 pouces. La musique se dématérialise toujours et encore, mais plus seulement sur votre iPod pour voyager ou jogger, mais surtout à la maison pour envahir toutes les pièces de votre habitation. Deux nouveaux produits Squeezebox sont disponibles pour cette rentrée en musique : une radio à écran couleur intégré avec le modèle Squeezebox Radio et une version tactile très dans l’air du temps avec la version Squeezebox Touch. ...

NC20 Samsung, le netbook 12 pouces qu’il nous fallait

samsung_nc20 Depuis la déferlante des netbooks, je recherchais notre mini portable idéal. Je dis “notre”, car cet ordinateur allait surtout être à usage de Madame et occasionnellement pour moi. Je crois que les femmes sont par ailleurs fan (à juste titre) de ces appareils : petit, léger, design, parfois rose et surtout parfaitement adapté au web. Enfin, quand je dis “parfaitement adapté au web”, cela suppose d’avoir un écran avec une résolution suffisante pour l’affichage des sites web sans un scrolling horizontal et avec un défilement vertical raisonnable. Il y a un mois, je découvrais par hasard le NC20 de Samsung avec son écran de 12 pouces et donc une résolution de 1280x800, soit la résolution de très nombreux gros portables de 15 pouces. ...

Après 2008, 2009 …

2009 En ce début d’année 2009, une chose est certaine, je préfère bloguer sur les loisirs numériques plutôt que sur la finance ! Que je m’amuse à faire une rétrospective ou une prospective dans mon domaine, elle sera forcément joyeuse et prometteuse. Si je me retourne sur 2008, le monde du High Tech n'a connu aucune catastrophe numérique. Dans cet univers de silicium, aucun utilisateur n’aura perdu 50 milliards d’octets, quelque soit la confiance aveugle qu’il ait eu en Bill, Steve ou Linus ! Le numérique est parfois beaucoup moins virtuel que Wall Street.