Squeezebox : où stocker ses musiques entre ordinateur, disque dur USB, NAS ou serveur ?

Comprendre comment stocker ses fichiers de musique sur un ordinateur, un NAS, un serveur ou un disque dur

La dématérialisation de sa musique en fichier numérique apporte un vrai confort d’utilisation : la sélection de ses écoutes par des écrans et l’accès dans toute la maison par un réseau sans fil. Pour que l’utilisation soit la plus agréable possible, il est important de choisir correctement son périphérique de stockage : un ordinateur, un disque dur externe USB, un disque en réseau NAS ou un serveur musical. Ce choix se réalisera en fonction de la taille de votre collection, du nombre de zones d’écoute, de la sécurité de sauvegarde et de votre budget.

Un stockage à domicile pour une qualité musicale hifi

Bien qu’il soit possible d’utiliser tous les lecteurs musicaux Squeezebox sans aucun ordinateur ou périphérique de stockage pour l’écoute des webradios et des services de musiques en ligne (Deeze, Spotify, etc), le stockage chez soi de sa collection musicale nous offre la meilleure qualité d’écoute. Tous les streamings actuels proposent seulement de la musique compressée au format MP3. Stocker ses fichers dans un format lossless permet de conserver la qualité musicale de vos CD. Aujourd’hui le coût des disques durs a vraiment baissé, l’investissement est donc assez faible. Un chiffre à retenir pour définir l’espace de stockage nécessaire : 500 Go de disque dur permet de numériser 800 CD au format FLAC.

Les différents supports pour créer sa bibliothèque musicale

Choisir entre disque dur, ordinateur, NAS ou serveur dédié

Un ordinateur sous Windows, Mac ou Linux

N’importe quelle Squeezebox peut récupérer de la musique sur un ordinateur via le réseau Ethernet ou wifi, une fois le logiciel Squeezebox Server installé. C’est surement la solution la plus économique dans un 1er temps mais qui oblige de laisser l’ordinateur allumé en permanence. Suivant votre unité centrale il peut vite s’avérer que la consommation électrique annuelle de celle-ci représente le budget d’achat d’un serveur NAS après quelques années de fonctionnement 24h/24 et 7j/7. Le coût de fonctionnement d’un ordinateur n’est pas le seul inconvénient, celui-ci est sujet aux pannes et bugs informatiques, il peut être monopolisé pour d’autres tâches gourmandes en ressources ou ne pas toujours être à la maison pour un portable.

Pour une écoute sans soucis et confortable, je conseille le stockage sur un appareil dédié.

Disque dur externe USB

La Squeezebox Touch propose une solution autonome simple et très bon marché : par son port USB vous pouvez connecter tout type de disque dur USB, au format 3’’1/2 ou 2”1/2. Cette fonction seulement disponible sur la Squeezebox Touch, transforme ainsi le lecteur de Logitech en un serveur musical. Les musiques sont accessibles en continu depuis la Squeezebox Touch pour une lecture locale et aussi sur tout le réseau jusqu’à deux autres Squeezebox. Si votre installation comporte quelques centaines d’albums et un maximum de deux autres lecteurs Squeezebox, cette configuration est adaptée. Moins réactif que les serveurs dédiés, le serveur interne de la Squeezebox Touch a pour principal inconvénient les manipulations de branchement / débranchement du disque dur pour ajouter de nouveaux morceaux de musique depuis votre ordinateur.

Disque dur en réseau NAS

Certaines marques de serveurs NAS proposent l’installation du logiciel Squeezebox Server sur leur système d’exploitation. Ces disques réseaux fonctionnent sous environnement Linux. A ce jour 3 marques proposent la compatibilité Squeezebox Server : Netgear, QNAP et Synology. Ma préférence va à Synology pour une gamme très large et aux fonctionnalités complètes (serveur, sauvegarde, internet, médias, etc). Sur La Boutique d’Eric, nous proposons les SqueezeNAS, bâtis sur les NAS Synology. Si vous n’avez jamais installé et utilisé un disque réseau NAS vous disposez d’une solution prête à l’emploi : montée et testée avec ses disques durs, installée et configurée pour une utilisation avec les Squeezebox.

Un serveur de fichiers NAS offre un réel confort d’utilisation. Branché en permanence sur votre réseau informatique (directement à la box ADSL par exemple), il sert de la musique instantanément à toutes les Squeezebox de la maison. Pour ajouter de nouvelles musiques, vous faites un simple copier/coller sur le ou les disques du NAS depuis votre ordinateur. Les modèles avec deux disques et plus, vous prémunissent d’un crash disque et de la perte de vos fichiers musicaux. Bien tendu, votre serveur NAS stocke et préserve aussi tout type de données informatiques.

Toutes les possibilités d'un NAS Synology

Serveur musical Riplay

Vous envisagez de dématérialiser tous vos CD mais la longue et fastidieuse tâche de numérisation de toutes vos galettes ne vous enchante guère. Un serveur musical comme le Riplay automatise complètement l’encodage de vos CD au format FLAC. Sans passer de longues heures devant votre ordinateur, tous vos CD sont numérisés et stockés sur son disque dur avec la totalité des informations : jaquette de l’album, titres des morceaux, interprètes, genres, années, etc. Le serveur Riplay par sa puissance et son usage dédié à la musique vous offre le maximum de confort.

jukebox-rip-cd-riplay-lounge-500go

Nous avons vu les 4 supports principaux pour créer une bibliothèque musicale. A noter que la Squeezebox Touch dispose aussi d’un lecteur interne de carte mémoire au format SD pour stocker ses musiques.

Ci-dessous un tableau récapitulatif des solutions de stockages de vos fichiers :

Comparer les différentes manières de stocker de la musique

Télécharger le comparatif au format PDF


Le système musical multiroom et sans fil Squeezebox de Logitech :

Retrouvez les 6 épisodes de mon dossier publié en juillet 2011 :

Le système musical Squeezebox multiroom

imprimer cet article

6 Commentaires à "Squeezebox : où stocker ses musiques entre ordinateur, disque dur USB, NAS ou serveur ?"

  • comment-avatar
    Vincent 14 juillet 2011 (0 h 04 min)

    @Karim

    Le Mac mini est proposé à 699 € avec un disque dur de 320 Go (j’exclue la version serveur dépourvue de lecteur optique). A partir de là le prix du Riplay n’est pas délirant. Si je ne m’abuse, avec un Mac Mini tu ne gère qu’une zone. Le système Squeezebox devient très compétitif si comme moi tu as 3 zones ou plus !

    @Eric

    Oui il existe des solutions de rip automatique sous Linux, mais qui ne me conviennent pas. Je préfère ripper sur mon ordi et transférer ensuite par le réseau sur le serveur. Ça m’évite la consommation inutile d’un lecteur CD dans le serveur et permet un boitier compact.

    A+
    Vincent

  • comment-avatar
    Karim ABDELLAH 13 juillet 2011 (11 h 27 min)

    @Eric : la solution Riplay que tu évoques permettant le rip automatique de CD audio est clairement dépassée au niveau prix (1000€) et n’offre que 500Go de stockage.

    Pour répondre à propos du WAF : j’utilise une solution autour d’un iPad + Mac Mini.
    Pour le même prix, cela permet de disposer d’un tablet PC dans le salon, de commander la lecture de musique/films/series dans le salon, qualité d’écoute très satisfaisante (FLAC + sortie optique), débit réseau de 1Gbp/s, permet le multi-rooming… et surtout, offre une présentation très soignée ainsi qu’une évolutivité intéressante en terme de supports et de stockage (ex. NAS déporté, app iPhone compatible).

  • comment-avatar
    Eric 13 juillet 2011 (11 h 17 min)

    @Karim : je suis plus dubitatif sur l’ordinateur dédié à la musique et connecté à une TV. Ce type de solution, certes meilleur marché qu’un lecteur / serveur multimédia reste trop informatique et cela manque souvent de WAF avec clavier, souris, câbles, etc. Peut-être utilises-tu un iPhone / iPod Touch avec l’appli Remotre control ?

  • comment-avatar
    Eric 13 juillet 2011 (11 h 12 min)

    Effectivement, je n’ai pas évoqué le cas du PC dédié qui présente les mêmes avantages qu’un serveur Riplay … si l’on a le temps et les compétences pour le mettre en place. Le Riplay est sur une base Windows Home Server avec une fonction de rip automatique. Sous Linux et Ubuntu, il me semble qu’il existe des solutions aussi de rip automatique non ?

  • comment-avatar
    Vincent 11 juillet 2011 (23 h 40 min)

    A titre personnel, j’utilise la solution PC dédié avec bonheur depuis 2 ans.

    Une carte mère Atom, un disque dur 1 To 5400 rpm, Ubuntu et zou.

    Bien sur, ce n’est pas clé en main mais j’ai très peu de soucis et une consommation dérisoire (15 W), pour un budget faible.

    Par contre, je n’ai pas les fonctions automatisées d’un replay (je dois transférer mes CDs encodé via le réseau)

    A+
    Vincent

  • comment-avatar
    Karim ABDELLAH 11 juillet 2011 (12 h 46 min)

    Personnellement, j’ai opté pour Spotify Premium branché sur un ampli audio en fibre optique depuis un mac mini, lui même raccordé à la TV. Flexible, fonctionnel, sécurisé, cette solution délivre une qualité proche du CD pour un faible coup et une ergonomie de choix !

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée