Standing ne rime pas avec communicant – # 2/2

Deuxième épisode de ma visite d’un appartement de standing, très peu communicant. Ici le billet du 1er épisode. Nos besoins de commmuncation ont énormément évolué depuis ces 5 dernières années. Désormais, nous souhaitons faire entrer le monde chez nous, et profiter depuis n’importe quelle pièce d’Internet, de la télévision, de la vidéo, de la radio, des musiques, des photos. Internet et le numérique rendent tout ceci possible. Mais encore faut-il que l’on puisse se connecter facilement et diffuser dans tout l’habitat. Car si le sans fil est pratique, il est loin d’être fiable, performant et bon marché. Je peste souvent contre mes connexions Wi-Fi ! Les technologies sans fil, sont très pratiques pour les appareils nomades : nos téléphones, nos PDAs, nos PC portables, mais elles ne sont pas idéales pour diffuser la vidéo ou le son : microcoupures intempestives, débit aléatoire ou impossibilité de connexion.

  • Le réseau courant faible, la solution à nos communications

Pour assurer nos besoins de communication, la solution est très simple, surtout dans le cadre de la construction d’un logement neuf. Il suffit de créer un réseau courant faible, qui peut très simplement, du fait des technologies utilisées, se résumer à un réseau informatique. Il est vrai que mettre en place un réseau informatique peu dans un premier temps paraitre surprenant car cela fait penser aux réseaux de nos entreprises ou écoles.

  • Un maigre équipement dans le logement

Il apparait malheureusement que de nombreux promoteurs d’appartements de standing pensent que ce type de réseau est inutile. Dans l’appartement de ce week-end, il n’y aucun réseau informatique. Le réseau courant faible de communication se résume à :

  • 1 prise TV dans le salon
  • 1 prise Téléphone dans le salon
  • 1 prise TV dans une chambre à l’étage
  • 1 prise Téléphone dans la même chambre.

Le couple : téléphone + TV permet au moins de brancher une Box d’un fournisseur Internet, et de profiter de la TV ADSL. Mais une telle installation minimale présente de nombreuses limites :

  • Dans le salon cela impose que la TV soit placée à l’endroit décidé par le promoteur. Comment faire si on veut la placer sur le mur d’en face ? Faut-il passer un câble sous ou au dessus la baie vitrée ?
  • Idem, si la chambre à l’étage n’est finalement pas celle que l’on va aménager en bureau, comment profiter d’Internet ?
  • Quand bien même si l’on branche la Box dans le bureau pour Internet, comment avoir la TV ADSL dans la chambre d’à coté et dans le salon ? Il ne reste que le sans fil pour se débrouiller à bidouiller une installation.

 

  • Des envies de profiter des médias dans tout l’appartement

Dans un logement comme celui occupé ce week-end, on aimerait :

  • pouvoir placer son équipement audio-visuel sur l’un des 3 murs du salon, ou dans n’importe quelle chambre,
  • choisir la pièce qui fera office de bureau et éventuellement changer d’avis plus tard,
  • pouvoir profiter des programmes vidéos : DVDs, ADSL, DivX, etc dans plusieurs pièces : chambres, salon, cuisine
  • pouvoir surfer sur Internet depuis n’importe quel pièce, et aussi de la terrasse,
  • écouter un album de musique, stocké au salon, dans les salles de bain et les chambres
  • ne pas avoir à courir dans les escaliers quand un visiteur sonne, pour la visualiser au vidéophone

C’est ici sont quelques exemples, mais notre pratique, devenue quotidienne des loisirs numériques, nous laisse envisager de nombreux usages et possibilité du numérique … du moment que l’on puisse être connecté. Et je préfère décider de ma déco et de l’agencement de mon habitat, que laisser le soin aux promoteurs de le faire, pas vous ?

  • Le réseau courant faible, une infrastructure indispensable

Pourtant la solution est très simple, elle consiste à utiliser un réseau informatique comme câblage universel. Une prise informatique RJ45 permet alors au choix, sur configuration de l’utilisateur, d’accéder aux programmes TV, à Internet, aux ressources informatiques, à la téléphonie, à la vidéo, aux musiques ou encore de commander l’habitat. Il suffit dès lors d’installer un nombre suffisant de ces prises dans les pièces, puis de connecter ces câbles, dans un tableau de communication, situé juste à coté du tableau électrique. Dans un logement dit de standing, on aurait alors :

  • 6 prises RJ 45 dans le salon
  • 2 à 4 prises RJ 45 par chambre2 prises RJ 45 dans la cuisine
  • 2 prises RJ 45 dans le hall
  • 1 ou 2 prises RJ 45 dans les salles de bain

Pour connecter :

  • les écrans de télévision,
  • l’informatique,
  • l’audio-vidéo,
  • les consoles de jeux,
  • les téléphones,
  • les récepteurs de programmes TV et d’Internet.

En résumé, le réseau courant faible donne cela :

Souvent oublié ou considérer comme un détail, ce réseau courant faible est certainement un élement indispensable de nos habitats contemporains.

imprimer cet article

Pas de commentaire à "Standing ne rime pas avec communicant - # 2/2"

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse mail ne sera pas publiée