Nouvelle version du serveur musical Riplay : stockage RAID / USB et paramétrage simplifié

Nouvelle version du serveur musical et multiroom audio Riplay de Dipiom Media

Mon entreprise Dipiom Media propose notre serveur musical et rippeur de CD dans sa 3ème version. Toujours soucieux d’apporter le maximum de qualité, de simplicité et de confort d’utilisation, cette nouvelle monture du Riplay Music Server apporte des évolutions aussi bien matérielles que logicielles. La capacité de stockage maximum est portée à 2 x 2 To et nous abandonnons le lecteur CD optique slot-in pour un modèle plus classique à tiroir avec sa trappe amovible automatique. Du coté des fonctionnalités, nous proposons le double encodage audio des disques copiés pour conserver une version sans perte HiFi et une version compressée en MP3. Enfin la capacité de stockage globale peut être étendue par l’ajout de disques durs USB ou la connexion avec un disque en réseau NAS. Je profite de cette 3ème version pour vous détailler notre point de vue de concepteur : quel choix nous faisons sur les composants et pourquoi utiliser un serveur musical chez soi ?

Un nouveau boitier au format HiFi

Pour la version 2, lancée il y a déjà 3 ans, nous avions fait le choix d’un boitier de faible hauteur (inférieur à 7 cm). Cela imposait un lecteur de type mange disque et une trappe de protection manuelle. Le look de ce boitier me plaisait beaucoup, une façade sobre et minimaliste. Mais le lecteur slot-in présente un inconvénient : il faut bien viser la fente pour introduire le disque, un détail qui a son importance lorsque l’on rippe une grande collection de disques.

Le RIplay Music Server en version 3 avec son tiroir CD

Pour cette version 3 nous privilégions un lecteur optique plus classique à tiroir avec sa trappe amovible automatique. L’esthétique reste est parfaite et la sortie / entrée du tiroir est 100 % automatique. A l’usage le placement du disque est plus rapide. Voilà de quoi copier vos albums CD très rapidement, sans la crainte d’une mauvaise insertion au risque de rayer une précieuse galette musicale.

Pour ce nouveau boitier, j’ai aussi voulu rendre accessible les prises USB en façade. Ces connecteurs au format 3.0 – une nouveauté – sont immédiatement accessibles pour brancher un support amovible : disque dur externe ou clé USB.

Riplay Music Server : face avant

Le boitier est proposé en coloris noir aluminium brossé avec une hauteur, pied compris inférieur à 10 cm. A mon sens c’est un excellent compromis entre l’encombrement et les fonctions proposées. Désormais le bloc d’alimentation est intégré au serveur lui-même. La version 2 comportait un gros bloc alimentation, vous savez celui même qu’il est toujours difficile à cacher derrière le meuble. Avec cette version 3 le raccordement au secteur se résume à un seul cordon d’alimentation.

Le silence de fonctionnement

Lors de la conception de nos produits chez Dipiom Media nous attachons une très grande importance aux nuisances sonores. Nous concevons avant tous des serveurs domestiques destinés à souvent prendre place dans le salon ou un bureau. Cette version 3 du Riplay est tout simplement totalement silencieuse : elle ne comporte aucun ventilateur, le ou les disques durs ont leurs vibrations amorties et l’alimentation sur-dimensionnées est elle aussi totalement fanless.

Vos musiques précieusement sauvegardées

Stockage sécurisé automatique en mode RAID

Duplication automatique sur un système de disque dur en RAID 1

Le choix d’un boitier aux dimensions supérieures se justifie aussi par la volonté de proposer un stockage en double disques durs. Cette version 3 du Riplay Media Server propose un stockage avec la fonction miroir RAID 1 sur des capacités de 2 x 500 Go, 2 x 1 000 Go ou 2 x 2 000 Go. Ainsi vous disposez respectivement d’une capacité réelle de stockage de 500 Go, 1 000 Go (1 To) ou 2 000 Go (2 To) et d’une sécurité pour vos données : chacun des disques durs étant le miroir de l’autre. La fonction RAID 1 du serveur assure une duplication automatique. Chaque fois que vous rippez un CD ou copiez un fichier sur l’espace de stockage du serveur, cet album CD ou ce fichier est ainsi dupliqué en toute transparence. En cas de défaillance d’un disque dur (une panne mécanique) aucune donnée n’est perdue, il suffit de changer le disque dur. Le serveur vous informe tout simplement par email de cette anomalie. Durant cette panne, le serveur conserve aussi un fonctionnement normal.

Copie rapide et sécurisée par disque dur USB 3.0

Rapidité des prises USB 3.0

Pour une sécurité accrue du stockage de vos musiques et de vos données, la présence de port USB au format 3.0 vous permet de faire des copies sur disque dur USB 3.0 très rapidement (5 à 10 fois plus rapidement qu’un disque dur USB 2.0). Comme j’aime le dire souvent, une copie sur un disque externe – bien rangé dans l’armoire à linge – complètement débranché de tout appareil électrique et donc loin des surtensions électriques est une excellente sauvegarde.

Ceinture et bretelles pour vos données

Ainsi cette nouvelle version du Riplay vous propose une sécurité transparente et automatique avec le double stockage en miroir RAID 1. Là vous n’avez pas à penser à brancher / débrancher un disque externe, tout est automatique et vos musiques restent disponibles. Et pour une plus grande tranquillité ou tout simplement emmener vos musiques avec vous, les ports US 3.0 : 2 en façade et 2 à l’arrière vous permettent des backups rapides.

Une capacité extensible par disque dur externe ou réseau

Quand nous avons un jukebox numérique à la maison comme le Riplay Music Server, nous redécouvrons notre collection musicale. Nous pouvons enfin naviguer simplement dans tous nos albums et naturellement cette audiothèque va s’agrandir au fil du temps. Surtout qu’un serveur ne se contente pas de diffuser la musique sur un seul lecteur musical sur l’installation HiFi du salon, il peut desservir toutes les enceintes sans fil de la maison via votre réseau filaire ou WiFi.

Cette version 3 permet d’étendre sans aucune limite la collection musicale hébergée : il suffit d’ajouter des disques durs USB ou d’utiliser un disque en réseau NAS. Le Riplay copie alors les nouveaux disques CD sur ces extensions de stockage.

Pourquoi utiliser un serveur / rippeur de CD à la maison ?

Riplay Music Server de Dipiom Media - serveur, copie de CD, stockage et diffusion audio sur le réseau

Si vous découvrez notre Riplay – proposé par ma société Dipiom Media – vous vous demandez peut-être quel est l’intérêt de stocker de la musique chez soi en 2014, à l’heure des services de streaming et des stockages dans les Clouds ?

Les raisons sont très nombreuses :

  • Si vous possédez plusieurs centaines d’albums CD, c’est nettement moins onéreux de dématérialiser votre collection de disque plutôt que tout racheter en qualité CD chez Qobuz. De plus il y a de très forte chance pour que vos éditions d’albums datant de 10 ou 20 ans – et oui, les CD sont de vielles galettes – ne soient pas disponibles dans cette version en téléchargement. Adieu le concert live ou autres enregistrements acoustiques que vous adorez ! Le serveur Riplay vide vos étagères de disques et vous offre en dématérialisé vos albums favoris.
  • Le streaming en ligne, c’est bien … tant que votre connexion Internet fonctionne ! Avec votre propre serveur à la maison, vous êtes autonome et vous écoutez vos musiques sans Internet. Vous pouvez même partir avec votre collection sous le bras pour votre résidence d’été.
  • Si vous êtes amateur de musiques et donc de qualité audio – même pour les nouveautés, il existe peu d’acteurs proposant l’achat et le téléchargement en qualité HiFi CD. Pour ma part, les bacs promo de la FNAC et Amazon sont encore mes plus grands fournisseurs de musiques. J’aime recevoir un CD, le ripper en moins de 5 minutes et lancer son écoute sur mon système HiFi depuis mon iPad … sans même toucher un ordinateur.
  • Et la qualité studio master ? Désormais nous pouvons acheter nos albums en qualité HD avec un encodage 24 bits / 96 Khz. Pour l’instant cette écoute ne peut se réaliser qu’après le téléchargement de fichiers, il n’existe rien en streaming. Un serveur de stockage est donc indispensable pour les fichiers en qualité studio master.
  • La dématérialisation de la musique apporte un autre avantage : la multi-diffusion. Si vous êtes équipés de multiples appareils connectés allant de votre smartphone, en passant par la TV, une console de jeux, un lecteur HiFi et des enceintes sans fil, le serveur musical UPnP / DLNA / SMB est la seule source capable de servir un flux musical universel. Les abonnements en ligne ou les services dans les nuages ne sont pas standardisés et disponibles sur tous les appareils de toutes les marques.

Le serveur musical ou plus largement le serveur domestique est une grande indépendance. Aucun abonnement payant n’est nécessaire, vous réutilisez simplement tous vos CD acquis au fil des années, l’accès à votre musique n’est pas dépendante d’accords commerciaux entre les fournisseurs et les fabricants, ni même d’une connexion internet. Vous êtes autonome et libre d’utiliser les fichiers et les disques de votre choix sur les équipements de votre choix.

La copie de CD 100 % automatique et rapide

Bien entendu si nous raisonnons d’un point de vue purement stockage, un disque dur NAS pourrait tout aussi bien faire l’affaire. Tout est question de choix : Avez-vous une collection d’albums CD avec pour passion l’encodage numérique de la musique ou préférez-vous l’écoute musicale ? Si nous avons conçu le Riplay il y a 5 ans, c’est parce que, pour nous les premiers chez Dipiom Media, nous pensons que  la musique s’écoute avant tout et nous n’avons nullement envie de passer des soirées à ripper des disques, tester des logiciels, des réglages et d’être ennuyés par des mises à jour sur nos ordinateurs ! Un rippeur s’occupe de tout : de l’extraction, à l’encodage, aux renseignements des tags musicaux, y compris pour réaliser un double encodage de vos CD en qualité HiFi : Flac, WMA lossless, Apple lossless ou WMA et en qualité compressé MP3 pour vos appareils nomades.

Dématérialiser une collection de CD avec le serveur Riplay est aussi simple qu’utiliser une platine CD

 

Un serveur créé pour le meilleur de la musique

Plusieurs serveurs musicaux existent sur le marché. Quand je parle de mon entreprise et notre marque Dipiom Media, j’aime résumer ainsi : “Nous proposons les meilleures solutions du marché en assemblant les meilleurs produits de leur catégorie.”

Il existe 3 types de serveurs :

  • Le tout en un proposé par les acteurs de la HiFi : un appareil à la fois rippeur, stockeur et lecteur audio. Comme très souvent, des concessions ont été faites sur les 3 fonctions et surtout il est impossible de faire évoluer une fonction : augmenter le stockage ou passer sur un lecteur plus haut de gamme.
  • Le super serveur informatique avec des centaines de fonctions : un appareil idéal pour tout faire dans le monde du geek, fonctionnant bien souvent sous linux. Il vous réserve quelques soirées et week-ends en sa compagnie pour le dompter. Il vous sera surement exclusif, madame et les enfants ne pourront le maitriser.
  • Le Riplay : c’est uniquement un serveur musical entièrement automatisé, avec une interface de paramétrage pour des personnalisations simples et essentielles. Il dispose d’une base Windows, il s’intègre ainsi parfaitement dans un univers familial Windows ou MacOs, sans même aucune configuration. Totalement ouvert, vous copiez/collez tous vos fichiers audio comme bon vous semble.

Compatible avec tous les lecteurs réseau HiFi du marché

Vous remarquerez que notre serveur n’intègre aussi aucun lecteur musical. La raison est simple : chez Dipiom Media nous ne sommes pas fabricant de HiFi. Sonos, Naim ou Devialet pour ne citer que ces marques font de merveilleux lecteurs réseau musicaux, nous adorons leur rendu sonore et leur application iPad. Notre serveur est donc dépourvu de fonction de lecture et nous avons consacré nos efforts aux fonctions informatiques de numérisation, d’encodage et de classements automatique de l’audiothèque. Notre serveur Riplay reste simple à installer, à utiliser et il desservira alors le ou les lecteurs réseau HiFi de votre choix.

Enfin un serveur dédié vous permet de mettre en place une diffusion multiroom audio. Vous le placez où vous voulez sur le réseau, y compris dans un meuble et vous choisissez vos diffuseurs : un lecteur pour la chaine HiFi du salon et des enceintes sans fil ou encastrées pour les autres pièces par exemple.

Une solution HiFi ou muliroom bâtie autour du Riplay Music Server est l’alliance du meilleur des 3 mondes : un serveur avec un ou des lecteurs audio et leur application iPhone iPad / Android comme télécommande.

Installation multiroom audio dans plusieurs pièces de la maison

 

L’écoute en qualité HiFi sur un lecteur réseau

Pour l’écoute, il suffit de connecter un lecteur musical sur votre réseau. Le Riplay est compatible avec tous les lecteurs musicaux du marché UPnP / DLNA / SMB / Squeezebox.

 

 

Les fonctions de la nouvelle version 3 du Riplay

Son boitier HiFi en aluminium brossé

Riplay Music Server : le jukebox musical à la maison

Riplay Music Server : les connectiques en face arrière

Consultez les caractéristiques détaillées sur notre site Dipiom Media

Une installation immédiate sur votre réseau

En sortie de carton, comme on dit, le serveur est immédiatement opérationnel : branchez le sur le secteur électrique et sur votre réseau, il est prêt à copier vos albums CD.

Schéma de branchement sur le réseau avec un lecteur HiFi connecté

Un tableau de bord pour le suivi et les réglages personnalisés

Bien que le Riplay fonctionne en mode automatique, vous pouvez aussi consulter en temps réel le tableau de bord depuis votre ordinateur ou une tablette iPad / Android sur l’avancement de vos copies.

Depuis votre ordinateur

Tableau de bord de copie des disques CD

Vous suivez la copie de vos disques et le renseignement automatique de toutes les données musicales.

Edition des données d'album numérisé

Un éditeur intégré vous permet de modifier les données : jaquette de l’album, nom de l’artiste, titre de l’album, année de production, genre musical et toutes les informations sur les pistes audio. Bien sûr vous pouvez utiliser votre éditeur de données favoris : iTunes, The Godfather, MP3tag, etc.

Depuis votre tablette tactile

Depuis l’application iOS ou Android, vous suivez le déroulement de la copie audio.

Tableau de bord de suivi sur l'iPad

 

Détails des informations du CD copié sur l'iPad

Accessible depuis votre réseau

L’accès au serveur Riplay, à ses dossiers partagés et l’ensemble des fichiers audio, se réalise depuis votre ordinateur :

Accès à l'espace de stockage du Riplay depuis un ordinateur sous Windows

 

Arborescence des dossiers et des fichiers de la collection musicale stockée sur le Riplay Music Server

Depuis votre bureau sous Windows ou le finder sous MacOS, tous les albums rippés et stockés sur le disque dur sont accessibles dans une arborescence de fichiers : ARTISTES > NOM DE L’ALBUM > FICHIERS

Vous manipulez votre collection musicales comme tout fichier habituellement stockés sur votre ordinateur. Il est alors très simple de transférer de vos musiques entre vos ordinateurs et le serveur.

Le réglage de la copie et ses encodages audio

Par défaut le Riplay extrait et encode les pistes audio au format FLAC. Depuis le tableau de bord vous pouvez définir un encodage HiFi sans perte au format WMA lossless, Apple lossless ou WAV. En complément, un double encodage peut-être réalisé au format pour lecteur mobile : MP3 ou WMA compressé [1] – [3].

Les fichiers audio sont stockés en interne sur son disque dur ou des espaces complémentaires sur disque externe USB ou réseau NAS [2] – [4].

Pour être complet, le nommage de fichiers peut aussi être paramétré pour une personnalisation complète [5].

Paramétrage de la copie de CD audio

Pour des informations plus détaillées je vous invite à consulter notre site Dipiom Media et notamment la section de questions-réponses sur le serveur Riplay.

La Boutique d'Eric - multimédia - multiroom à Lyon
Lire la fiche technique et test sur la boutique
Acheter le Riplay Music Server - Démonstration sur Lyon dans le showroom
Achetez sur La Boutique d'Eric
imprimer cet article

8 Commentaires à "Nouvelle version du serveur musical Riplay : stockage RAID / USB et paramétrage simplifié"

  • comment-avatar
    Eric 3 mai 2016 (10 h 32 min)

    @Sébastien
    Sur tous nos serveurs Riplay nous réalisons une extraction « informatique » à l’identique des disques. Les fonctions dont vous faite référence telle que le rip en bitperfect n’ont d’intérêt que pour des disques rayés ou sales. Sur un disque en bon état il n’y a aucun intérêt à comparer le résultat obtenu lors de l’extraction avec un ensemble de disques déjà copiés et référencés dans une base de données sur Internet.
    Nous avons fait de nombreux tests avec nos serveurs et le logiciel Dbpoweramp en mode bitperfect. Cette fonction rallongent de manière très importante le temps de copie, jusqu’à 1 heure par disque pour un gain nul lors de l’écoute des disques. Nous n’avons donc pas inclus cette fonction, nous partons du principe qu’un amateur de musique prend soin de ces disques. Si tel n’est pas le cas, je conseille le rachat de ce support en version dématérialisé, si possible sur un encodage 24 bits / 96kHz.

    En revanche le choix du streamer et surtout du DAC utilisé influence énormément la qualité musical restituée. Je conseille surtout d’investir du temps et de l’argent sur l’équipement HiFi.

  • comment-avatar
    Sébastien 3 mai 2016 (0 h 14 min)

    Bonjour,
    J’ai une question. la qualité du « rippage » est-elle maximale avec le Riplay? Il existe beaucoup de logiciels pour ripper les CD, et les meilleurs prennent pas mal de temps. Le gain de temps sur le riplay est-il du à une moindre qualité, à une absence de vérification de l’intégrité des données? Ou bien l’appareil est-il aussi performant que DbPoweramp, EAC ou XLD?
    Merci
    Cordialement

  • comment-avatar
    Jean Charles 22 novembre 2014 (12 h 19 min)

    Ok
    -prend t’il en charge les fichiers 24b/192khz

    -que vaut le lecteur SOTM en comparaison avec le pioneer N 50 qui est la référence dans cette gamme de prix
    cordialement.

  • comment-avatar
    Eric 16 novembre 2014 (12 h 45 min)

    Le Riplay est un serveur de rip et de stockage de tous vos fichiers audio. Un lecteur réseau est nécessaire pour lire son contenu via le réseau. Comme vous possédez un DAC avec entrée USB, je vous conseille l’excellent lecteur réseau HiFi de chez SOtM, nous le proposons en pack avec le Riplay :
    http://www.laboutiquederic.com/rippeurs-cd-hifi/517-serveur-musical-riplay-lecteur-reseau-sotm-sms100.html

    Le serveur et le lecteur SOtM prennent en charge les fichiers 24 bits. S’ils sont actuellement stockés sur votre PC, il suffit de faire un copier/coller depuis votre ordinateur via le réseau.
    Donc vous « pilotez » bien le disque dur du Riplay depuis votre PC :
    – transférer vos fichiers audio, quelque soit le format, du PC vers le Riplay
    – récupérer tous les fichiers audio, issue du rip de vos CD, du Riplay vers le PC.
    Pour ces fonctions, le Riplay se comporte comme un disque réseau de type NAS

  • comment-avatar
    Jean Charles 15 novembre 2014 (17 h 22 min)

    Bonjour,
    *comment peut on raccorder le Riplay au plus simple sur une installation hifi
    sachant que j’ai un dac avec une entrée usb

    *prend il en charge les fichiers en 24 bits stockés sur un pc

    *je suppose qu’un pc peut piloter le disque dur du riplay

    cordialement

  • comment-avatar
    Eric 27 octobre 2014 (10 h 26 min)

    1 – les albums rippés sont stockés dans les dossiers suivants : Artiste / Nom Album / Nom de la piste musicale. Oui, 3 bases de données sont utilisées : FreedDB, GD3 et Music Brainz. Pour vos albums déjà rippés, il suffit de les copier-coller depuis votre ordinateur (MacOS ou Windows), soit avec la même arborescence (qui est la convention habituelle), soit à votre guise. Du moment que les morceaux de musique sont tagués, ils sont rangés de manière ordonnée pour la consultation sur les lecteurs musicaux comme Sonos ou UPnP / DLNA.

    2 – Le Riplay est un serveur, il ne dispose d’aucune sortie audio. Les enceintes Sonos sont des enceintes réseau, à brancher comme le serveur sur votre réseau filaire ou sans fil (pour les enceintes). Donc en quelque sorte, les enceintes « sont branchées sur  » le serveur par l’intermédiaire de votre réseau. Aucun autre équipement n’est nécessaire en dehors de votre box ADSL ou d’un routeur

    3 – iTunes n’est plus nécessaire, hormis effectivement la synchro avec un iPhone ou un iPad (une contrainte imposée par Apple). Vos listes de lecture, elles sont gérées par Sonos et stockées sur le Riplay.

    4 – le Riplay est aussi un serveur domestique, vous pouvez stocker tous les fichiers, y compris des images et y accéder par votre ordinateur par le réseau ou tous les lecteurs multimédia.

  • comment-avatar
    Pierre 24 octobre 2014 (21 h 38 min)

    Bonjour,

    Le serveur Riplay me semble très intéressant. Pourriez-vous, en complément de l’article déjà fort complet, apporter les précisions suivantes ? Je numérote mes questions, pour faciliter la réponse.

    1. Comment est réalisé le nommage des fichiers ? Est-il fait appel à une base de données type Gracenote ? Ayant numérisé mes 400 CD au début des années 2000 (avant l’iPod, ça date), je me vois mal repasser mes nuits à nommer tout morceau par morceau.

    2. Si j’utilise un système multiroom type Sonos, suffit-il de brancher l’une des enceintes sur le Riplay ? Un autre équipement ou logiciel est-il nécessaire ?

    3. Le système me permet-il alors de m’affranchir d’iTunes ? Ce n’est pas que je ne l’aime pas, notez bien, mais je me demande quelle devient sa valeur ajoutée (synchro de certaines musiques avec les terminaux mobiles, peut-être ? création de listes de lectures ?)

    Merci d’avance pour vos lumières.

    Bien cordialement,

    Pierre

  • comment-avatar
    michelle 8 août 2014 (18 h 27 min)

    je decouvre tout ces materiels que je ne connait pas !!!!
    je  » plane  » un peu quand meme ….

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée