Accéder dans toutes les pièces de sa maison à ses émissions de TV de la TNT, ses films, ses vidéos, ses photos, ses musiques et Internet, cela fait souvent partie des plaisirs que vous aimeriez chez vous. Pour un habitat existant cela représente parfois un casse-tête de relier tous les équipements multimédia. Dans ce billet  je ne vais pas vous donner la solution mais tout simplement vous inviter à déménager ou vous lancer dans des travaux de rénovation pour câbler votre habitat avec un réseau domestique ou autrement nommé : réseau courant faible. Plus sérieusement je profite des nombreuses questions sur le sujet qui nous sont posées tous les jours chez Dipiom Media et sur ma boutique pour répondre à tout le monde : “Comment câbler sa nouvelle maison pour profiter des loisirs numériques et créer une installation multiroom audio-vidéo et informatique”. Une fois ce réseau en place vous allez découvrir tout le potentiel offert par un serveur multimédia et des lecteurs audio ou multimédia placés dans vos différentes pièces. Une distribution du son et de la vidéo simplement accessible pour toute la famille.

reseau-multimedia-rj45-maison

Vous pouvez vous tromper sur les équipements, pas sur le câblage

Vous rénovez une maison ou vous faites construire celle-ci, même si vous n’êtes pas une famille de geeks, il serait dommage de ne pas câbler votre maison avec un réseau domestique pour que toute la famille profite au mieux du numérique.

Choisir le matériel : le meilleur écran pour le salon, les enceintes home cinéma qui vous plaisent, le serveur multimédia, c’est assez simple et ludique ! Cela dépend des fonctions que vous désirez, du budget et des contraintes de vos pièces. Il n’est même pas nécessaire d’arrêter son choix sur des modèles précis avant d’emménager. L’équipement pourra prendre place au fur et à mesure, et il est même possible de se tromper et de changer de matériel. En revanche, il y a un point capital dont toute l’installation va dépendre, aussi bien en termes de fonctionnalités que d’esthétisme, c’est le câblage réseau courant faible.

Là, vous vous dîtes : “C’est bien trop compliqué, j’en parlerai à mon architecte et mon électricien, ils s’en débrouilleront !”. Autant vous avez raison pour la partie technique, autant je vous conseille de vous impliquer dans la réflexion de ce câblage comme vous le faites pour la peinture, la cuisine et tous les autres éléments de la maison. Les principes de base sont aussi simples que de choisir le nombre de prises électriques d’une pièce. De plus votre architecte et votre électricien pourraient bien être complètement dépassés par ce modernisme, un peu de connaissance de votre coté ne pourra que vous faire profiter d’une maison avec le confort d’aujourd’hui.

Je vais essayer de rester le plus simple possible dans mes explications, n’hésitez pas à me contacter par mail ou dans les commentaires.

Un réseau filaire multimédia pour quoi faire ?

reseau-rj45-multimedia

A l’heure du sans fil : wifi ou bluetooth, vous allez vous demander à quoi peu donc bien servir un réseau domestique filaire dans une maison. Je vois déjà Madame prendre peur et me dire “Un réseau comme dans mon entreprise, avec tous ces câbles et ces prises ?”. Je serai tenté de dire “Oui, comme dans votre entreprise, mais avec l’esthétisme en plus”. Si le réseau est conçu dès le départ sur les plans de la maison, il va justement permettre de cacher le maximum de câbles dans les murs et d’éviter bien des rallonges : câbles informatiques, rallonges d’antenne TV, multiprises et rallonges électriques. Un réseau bien pensé permet d’obtenir des écrans TV accrochés au mur, sans aucun câble apparent et affichant pourtant toutes les chaines de TV du satellite, les films DVD et Blu-ray, les photos, l’internet, les pochettes d’albums de musique, etc.

J’entends déjà Madame me rétorquer “Oui, mais avec le wifi pas besoin de câbles !”. Malheureusement à l’heure actuelle, il n’y a que nos ordinateurs, nos notebooks, nos tablettes tactiles et nos smarthphones qui peuvent communiquer en wifi. Les téléviseurs, les vidéoprojecteurs, les amplificateurs et les enceintes diffusent leurs médias par des câbles, et cela pour encore de nombreuses années. De plus la communication en sans fil par le wifi, reste très aléatoire selon l’environnement : l’architecture de la maison, les appareils électriques présents et même le lieu de son habitation. Le wifi fonctionne très bien pour surfer sur le web, pour la lecture de vidéo HD et de la musiques en qualité CD les microcoupures sont souvent au rendez-vous. Pour un réseau fiable, efficace et moins coûteux, le câblage reste la seule et unique solution.

Un câblage réseau en étoile et des prises RJ45

Je ne vais pas dans ce billet faire un cours de câblage courant faible.norme-nfc-15-100 De nombreux ouvrages adaptés à tous permettent aux bricoleurs de réaliser leur réseau. Un bon électricien saura réaliser ce réseau, en plus du réseau électrique courant fort, en s’appuyant sur la norme NFC 15-100 de 2003. Si votre électricien ne la connait pas, je vous conseille de changer de professionnel !

Dans ce billet, je souhaite vous présenter un schéma de principe et la réflexion à mener seul ou avec votre installateur électricien. Ces quelques règles nous sont très souvent demandées chez Dipiom Media ou dans la boutique, pour utiliser au mieux nos équipements dans une future maison.

Créer un réseau multimédia répond à un principe unique : un câblage en étoile avec des câbles réseau Ethernet. Cet équipement appelé aussi réseau VDI (Voix Données Image) est composé d’éléments très simples. Quand je parle simplicité, c’est que ce réseau est bien plus simple à mettre en place qu’un réseau électrique courant fort et sans aucun risque ! Il parait plus complexe car méconnu de nombreux particuliers et malheureusement de beaucoup d’électriciens, sensés le proposer à leurs clients.

maison-reseau-vdi-courant-faible-multimedia-rj45

L’élément central et le cœur de l’étoile est la baie de brassage, elle est l’aiguillage de toutes les données : informatique, multimédia et même téléphonie. Depuis cette baie de brassage, il suffit de faire partir des câbles réseau (câble réseau grade 3 – catégorie 6 – composé de 4 paires de fils). Par abus de langage, ces câbles sont parfois appelés câbles RJ45. Cette désignation nomme les connecteurs à l’extrémité de ces câbles et les prises murales ou celles de nos équipements informatique et multimédia.

cable-reseau-rj45connecteur-rj45prise-murale-rj45
Câble réseau avec connecteur RJ45 mâleConnecteur RJ45 femelletuPrise murale RJ45

Si vous ne souhaitez pas vous préoccuper du câblage, à proprement parlé, il suffira donc de spécifier à électricien que vous souhaitez un réseau courant faible ou VDI, et donc une baie de brassage, qui prendra très souvent place dans le même local technique que votre tableau électrique. Comme il est toujours plus agréable d’avoir quelques notions pour discuter avec un électricien je vous livre donc mon schéma de principe, rattaché aux fonctions et aux équipements d’une maison.

La baie de brassage

C’est à cet endroit qu’arrivent (ou partent) tous les câbles réseaux de votre maison, vers les différentes prises murales de vos pièces. La bonne nouvelle, c’est que c’est aussi ici que vous placerez votre box ADSL et un switch pour disposer de plusieurs accès simultanés à Internet par exemple. Donc exit la box ADSL dans le bureau, dans un coin du salon ou dans le hall d’entrée. A noter, que la seule arrivée téléphonique dans votre maison sera aussi près de la baie de brassage. Car cerise sur le gâteau, les prises RJ45 de votre habitat permettront au choix (changement à volonté) de connecter un ordinateur, un équipement multimédia ou un téléphone filaire. Notez, qu’il n’y a donc plus aucune prise téléphonique en T dans la maison.

baie-de-brassage-reseau-vdi

Le nombre de prises et les prises TV TNT Satellite

Si vous consultez la norme NFC 15-100, elle recommande un nombre de prises selon les pièces et les surfaces. Je vous conseille de raisonner plutôt en équipements et en fonctionnalités par pièce. Vous déterminerez alors le nombre de prises murales RJ45 nécessaires et leur positionnement. N’oubliez pas bien entendu de placer au moins une prise électrique vers toute prise RJ45, même pour celle du téléphone.

Si vous lisez des ouvrages sur les réseaux courant faible, vous constaterez que la télévision TNT et même satellite peut être véhiculée par un câble réseau et une prise RJ45. A ce jour, je vous conseille de toujours procéder classiquement avec des prises murales antenne TV pour la TNT et le satellite, tout simplement car aucun téléviseur ne dispose de prise antenne au format RJ45, un adaptateur est nécessaire. Vous pouvez peut-être limiter le nombre de prises TV seulement si vous optez pour des serveurs multimédia TV comme ceux de Dipiom Media, pour de la TV sur IP comme le HDHomerun ou pour un usage TV ADSL. Je vous recommande tout de même d’être exhaustif en matière de câblage. Prenez l’exemple des prises électriques qui ne sont jamais assez nombreuses, il vaut mieux payer quelques dizaines d’euros une prise TV inutile que d’être dans l’impossibilité de regarder la TV car la TV ADSL ne présente pas le débit souhaité ou que votre serveur multimédia gère la TV satellite payante et non la TNT gratuite. Ces prises TV vous seront bien utiles aussi pour connecter un ancien téléviseur ou même un téléviseur actuel, en attendant d’investir dans un lecteur multimédia.

Les prises réseau par pièces

Pour moi, il n’y a donc pas de règle quant à l’adéquation : nombres de prises RJ 45 – nombres de prises TV et la taille de la maison. Je préfère toujours demander à mes clients comment ils vont vivre et quels sont les membres de la famille ?

Schéma de principes d’un réseau multimédia

principe-reseau-multimedia-rj45-maison-courant-faible

Télécharger la version pdf du schéma

principe-reseau-multimedia-rj45-maison-courant-faible-legende
Télécharger la version pdf de la légende

Le salon

Un salon comporte une installation home cinéma et un serveur multimédia. A l’emplacement du serveur et de l’amplificateur home cinéma, je placerai donc trois ou quatre prises murales : une RJ45 pour le serveur multimédia (Internet et diffusion de tous les médias vers les autres pièces, via la baie de brassage) + 1 prise TV Satellite et TNT pour l’acquisition de la TV par le serveur et la rediffusion sur le réseau pour les autres pièces. En complément je rajouterai une ou deux prises RJ45 pour les consoles de jeux : PS3, Xbox ou Wii. Je préfère prévoir des prises murales, que d’ajouter plus tard un switch ethernet dans le placard.

Serveur multimédia Dipiom Media

La chambre des parents

Dans cette chambre, et pourquoi pas d’autres chambres, un écran de télévision et un lecteur multimédia permettent d’accéder à tous les médias du serveur (placé dans le salon). Une prise RJ 45 est donc nécessaire pour ce lecteur. Par précaution, je conserve une prise TV murale. L’exemple classique est le suivant : un serveur multimédia Dipiom Media dispose de deux tuners satellite ou TNT, qui sont occupés (visualisation et enregistrement), la prise TV murale permet alors de rendre indépendante la chambre. Accessoirement, elle permet aussi de regarder la TV dans l’attente de l’achat du lecteur multimédia. Cette prise TV permet donc plus de souplesse.

La chambre d’enfant

Désormais nos chères têtes blondes vivent connectées, soit pour jouer en réseau avec une console, soit pour l’ordinateur, ou tout simplement pour lire les dessins animés stockés sur le serveur multimédia. Une prise réseau RJ45 est donc le minimum, deux me semblent la base dans une chambre pour une console de jeu et un ordinateur. Je conserve là aussi la prise murale antenne TV.

Le bureau

Pour disposer d’un débit suffisant et fiable, je préfère câbler l’ordinateur du bureau et l’imprimante, plutôt que d’utiliser un réseau wifi parfois capricieux. Je placerai donc deux prises RJ45.

La salle de bain

Lorsque que je conseille à mes clients une prise réseau dans la salle de bains, ils sont souvent surpris. Même si pour des raisons techniques, nous devons parfois faire l’impasse sur le câblage réseau de la salle de bain et se contenter d’un accès wifi pour les radios internet et la musique stockée sur le serveur. S’il est possible de câbler, cela reste toujours plus fiable et confortable.

Les autres pièces

A partir de ces quelques principes de bases, vous pouvez prévoir facilement les prises RJ45 et TV nécessaires pour équiper la cuisine, une terrasse ou une salle home cinéma, le même schéma est à reproduire dans ces pièces. Veillez à ne pas négliger les prises de courant, car les équipements multimédia en monopolisent de nombreuses.

Quelques alternatives

Selon l’architecture de la maison et vos envies, le ou les serveurs peuvent être regroupés dans une armoire technique à proximité ou non de la baie de brassage. Cette topologie est agréable pour proposer dans les pièces à vivre que les fonctions et non les équipements (attention, toutefois aux télécommandes). Pour ma part, je considère qu’elle est à réfléchir au cas par cas. Elle entraine forcément des coûts plus importants pour le câblage vidéo et audio et pour les systèmes de télécommandes. Placer un serveur dans un local technique ne sera viable que si vous optez pour une dématérialisation complète de vos médias : CD musiques, DVD et Blu-ray. Cet aspect est à bien prendre en compte, avoir tous ses films sur des disques durs est certes très confortable mais le coût de stockage est important et/ou complexe à mettre en œuvre. Il est préférable de ramener alors le serveur dans le salon si vous ne pouvez pas le réaliser, sous peine de devoir descendre à la cave pour mettre un film dans le serveur …

Le Wifi et les autres câbles

Un réseau sans fil

Sur mon schéma de principe, j’ai aussi placé un point d’accès wifi. Même si je préconise le réseau filaire pour tous les équipements non nomades, il ne faut pas en oublier de créer un ou plusieurs réseaux wifi dans la maison pour les équipements mobiles : iPhone, iPad, netbook et autres. Selon la taille et l’architecture de l’habitat, il est fort probable que le réseau wifi émis par la box ADSL du fin fond du local technique ne puisse pas arroser toutes les pièces de la maison et la terrasse. Des points d’accès répartis alors dans certaines zones donneront accès au réseau et à l’internet pour les appareils mobiles. Ceci doit aussi être pensé dès la conception du réseau courant faible, ces points d’accès wifi se branchent sur le réseau par une prise RJ 45. Ils conduiront donc à rajouter des prises RJ45 dans les pièces. L’endroit idéal sera proche d’un meuble, sur lequel sera posée l’antenne wifi.

Les câbles audio et vidéo dans les murs

C’est lors de toute cette réflexion sur les équipements multimédia de la maison et le réseau domestique, que vous devrez aussi penser au passage de câbles dans les murs. Il s’agit là de placer des fourreaux en attente pour ensuite passer les câbles audio et vidéo. Votre attention devra se porter sur le diamètre des fourreaux et les éventuels angles droits à passer pour glisser les câbles sans encombre et surtout pouvoir au fil des années les changer si nécessaire.

Quelques livres pour aller plus loin

Vous possédez maintenant les principes de câblage d’une maison prête pour le numérique et le partage des médias dans toutes les pièces. Ils vous offrent les bases de votre réflexion pour établir votre réseau domestique et discuter avec votre installateur électricien.

Pour aller plus loin et pourquoi pas réaliser vous-même votre réseau courant faible. Je vous conseille les ouvrages suivants :


  • Hager propose des brochures très claires sur ces produits – quelques illustrations de cette article en sont extraites

 

Diffusez ses médias dans sa maison : télévision, musique, photos, vidéos, internet - Multiroom