Nul besoin de tout le web sur les TV connectées à Internet

Google TV - Internet sur la télévision

En mai, Google annonçait qu’il allait investir nos téléviseurs avec Google TV et enfin créer la tant attendue fusion entre la télévision et l’Internet. Après plusieurs années d’utilisation (et de vente) de serveurs multimédia pour la maison, je considère qu’Internet enrichi l’expérience devant un téléviseur et permet de “regarder la télévision” autrement. En revanche amener tout le web sur cet écran n’est pas forcément mon besoin. Depuis plusieurs mois avec l’arrivée d’un netbook puis d’un iPad, mes habitudes dans le canapé, téléviseur allumé ou non, ont changé. Les demandes de mes clients évoluent aussi. Qu’attendons-nous aujourd’hui d’un poste de télévision connecté à Internet et Google TV peut-il répondre à cette attente ?

Internet pour ne plus subir une grille de programmes TV

Combiner Internet, un serveur multimédia et une réception TV (TNT, satellite ou ADSL) sur le téléviseur permet de profiter d’émissions TV, de reportages, de films ou de dessins animés à n’importe quel moment de la journée, sans la contrainte d’une grille de programmes TV. Avec un tel équipement à la maison, toute la famille “pioche” dans une immense collection de vidéos :

  • de toutes les vidéos disponibles sur le net de YouTube en passant par les portails de catch up TV (Canal+ à la demande, M6 Replay, Pluzz, TF1 Vision, etc.) ou les offre de VOD payantes,
  • de plusieurs dizaines de programmes TV que nous enregistrons sur les chaines de la TNT HD et du bouquet Canal + HD,
  • et de nos vidéos DVD ou Blu-ray stockées sur le serveur multimédia.

tv tnt hd enregistree en numerique

Aujourd’hui c’est assurément comme cela que nous voulons regarder la télévision. Plus exactement c’est comme cela que nous utilisons l’écran du salon pour choisir nos divertissements numériques. Hormis un évènement sportif, nous regardons nos vidéos quand nous avons envie. Ce confort d’utilisation est rendu possible par la connexion du téléviseur à deux éléments : Internet et une collection de vidéos stockées sur disque dur. Pour autant nous ne naviguons jamais sur le web via cet écran et nous n’utilisons jamais les principaux services Internet tel que nous le propose Google TV.

Aucun besoin de naviguer sur Internet depuis un unique grand écran de télévision

Google TV se propose de faire de notre téléviseur un point d’accès central à tout l’Internet. Ses partenaires Logitech et Sony évoquent surtout l’écran du salon, celui même, où la famille se regroupe pour une soirée TV.

Google TV - web sur la télévision

Après quelques années d’usage d’un écran connecté à Internet dans le salon, nous n’avons pas du tout ce besoin à la maison, ce que j’avais pourtant imaginé au début pour lire des news, accéder à la météo, lire mes mails, consulter des résultats sportifs ou encore discuter en ligne. De nombreux services d’Internet et du web ne sont finalement pas adaptés à un usage sur le téléviseur, tout du moins les services phares de l’Internet tel qu’ils sont aujourd’hui. Voici quelques exemples que nous n’utilisons jamais à la maison sur cet écran et dont j’imagine assez mal un usage sur le téléviseur familial, en faisant l’hypothèse que leur affichage soit adapté à un grand écran :

  • Facebook : Imaginez-vous vraiment une adolescente de 15 ans consulter son compte dans le salon sous les yeux de son frère et de ses parents ?
  • Twitter : Suivre un programme TV avec en bas de l’écran une Timeline Twitter deviendrait vite un enfer. Pour ma part, je supporte déjà mal les bandeaux des chaines d’info !
  • MSN ou Skype : Cela reviendrait à greffer un téléphone à sa TV. Quel bonheur de recevoir l’appel de la copine de Madame pendant un match de foot !
  • Le reste du web : faire des recherches, écrire un mail, acheter en ligne et remplir un formulaire est peu pratique depuis son canapé avec un petit clavier et un grand écran.

Finalement la très grande majorité des services web sont inadaptés à cet écran, cela provient surement de l’usage ou de nature des sites Internet. Le web est conçu pour un usage individuel, seul devant son écran. La tendance aujourd’hui est plutôt d’avoir tous son propre écran connecté dans sa poche plutôt que d’être connecté tous ensemble devant un grand écran.

Je navigue sur Internet devant le téléviseur sur mon écran

ipad-tablette-tactile-canape

Avec l’arrivée d’un netbook ou de l’iPad, surtout ce dernier, je n’ai jamais autant naviguer sur Internet devant la télévision : faire une recherche sur Wikipédia pendant un reportage TV, consulter IMDB ou Allociné pour trouver une info sur un acteur pendant un film, commenter un match de foot sur Facebook ou Twitter, jeter un œil à mes mails pendant la publicité, surveiller un résultat de foot, etc. L’iPad est le parfait objet pour ces actions sur le net dans mon canapé : il se met en route instantanément, il est peu encombrant, il est ergonomique et surtout il offre tout le web avec un écran et un clavier adapté sans déranger les autres membres de la famille.

Une TV connectée à Internet pour quoi faire ?

Dans les fonctions proposées par Google TV, nombreuses sont donc celles qui ne me serviront à rien : apporter tout le web sur le téléviseur familial est un rêve de geek, ce n’est pas le besoin de ma famille. Je pense que l’Internet doit être injecté dans la télévision que nous connaissons et non transformer le téléviseur comme un nième écran d’accès à Internet.

Avec un ordinateur, un smartphone ou un iPad, nous recherchons de l’information, nous choisissons nos vidéos. Sur la télévision d’aujourd’hui nous subissons des grilles de programmes. Ce que j’attends de mon écran de télévision c’est de la vidéo à la demande, comme je l’évoquais dans le premier paragraphe de cet article, pour être libre de mes horaires et de mes contenus.

09

Internet permet de connecter un téléviseur à des bibliothèques de vidéos ou d’informations pour marier simplement la TV TNT, satellite ou ADSL, les vidéos disponibles sur le net et les vidéos stockées sur un serveur multimédia (provenant de DVD et Blu-ray).

Même si nous pouvons très bien imaginer que ces trois supports fusionneront dans 10 ans avec la fin des chaines de TV et des disques DVD-Blu-ray tels que nous les connaissons. La dématérialisation des films a encore un long chemin à parcourir : la TNT,  la TV satellite et le Blu-ray offrent pour très longtemps la meilleure qualité d’image HD pour tous et au meilleur cout. La fibre optique devra avoir une très large couverture pour proposer cette même qualité visuelle.

Google TV peut-il injecter Internet dans nos téléviseurs ?

Aujourd’hui je vois deux handicaps qui peuvent causer l’échec de Google TV.

Trop de fonctions, tue la fonction

Le premier est la trop grande richesse des services offerts. Amener tout le web sur le téléviseur familial n’est ni le besoin des familles, ni adapté aux services actuels. Cette profusion de services crée de la complexité et barre la route à la Google TV pour son adoption dans la majorité des foyers. Le public le plus à l’aise avec avec le High Tech préfèrera de plus rester connecter sur son mobile ou sa tablette tactile.

Aucun contenu produit par Google

Bien évidement, ce mariage de l’Internet et de la télévision, qu’elle soit en directe ou à la demande nécessite un contenu de qualité : éditorial et visuel. Hors Google à ce jour ne possède aucun contenu, tout au plus il maitrise une plateforme d’hébergement par YouTube.

En mai lors de l’annonce de Google TV, un élément, la base de tout le système m’interpelait : “Google TV propose une plateforme gratuite, moyennant le cout de l’appareil (300 à 400 €) sans aucun abonnement pour accéder à tous les programmes TV des grands diffuseurs (ABC, NBC, TF1, M6, Canal+ etc.). Google propose de l’interactivité en affichant des pubs sur ces programmes”. A noter que j’aime bien leur définition de l’interactivité pour polluer nos écrans. Comment ces chaines de TV qui se rémunèrent sur la publicité vont-elles accepter qu’une autre entreprise profite de leurs programmes chèrement acquis ou produits pour générer du profit ? Imaginez donc une publicité Google Adwords sur les matchs de foot de Ligue 1 acquit pour 600 millions d’euros par Canal+. Aux Etats-Unis, les chaines de TV sont hostiles à Google TV. En France où le produit n’est pas encore disponible, les chaines de TV ont déjà exprimé leur opposition.

La partie pour Google est donc loin d’être gagnée pour profiter gratuitement du contenu des autres ! Reste à Google la possibilité de produire ou acquérir son propre contenu, sa puissance financière lui permet. Google TV deviendra alors vraiment une télévision.

Un téléviseur connecté à un smartphone ou un iPad

tv connexion iphone ipad smartphone

Plutôt que de connecter le téléviseur uniquement à Internet, il est très pertinent de connecter cet écran au réseau domestique : à une console de jeux, à un serveur multimédia, aux ordinateurs de la maison pour profiter de leur contenu en jeux, musiques, images et vidéos. Cette fonction est annoncée sur l’Apple TV et sur Google TV. Elle propose de connecter un smartphone ou une tablette tactile à l’écran TV pour faire passer le contenu du petit au grand écran.

Fling a video to your television

Find a great website on your phone and want to show it to everyone? Now you can. "Fling" what you’re watching, listening to, or doing on your phone by sending it to your TV with the press of a button.

Aujourd’hui c’est la fonction qui me manque sur nos serveurs multimédia Dipiom Media et que nous développons :

  • iPad ou iPhone en main, je parcours Flickr et j’aimerai projeter en grand écran une galerie de photos.
  • Découvrir une vidéo sur YouTube ou Vimeo et la visionner en famille.
  • Consulter le programme de TV sur Télérama et lancer la chaine de TV correspondante.
  • Choisir un film sur Canal+ à la demande et l’envoyer sur le téléviseur.
  • Découvrir la filmographie d’un acteur dans IMDB ou Allociné et lancer le film DVD ou Blu-ray stocké sur mon serveur.

Les smartphones et tablettes tactiles se transforment alors en une télécommande très évoluée mariant le contenu du web, les données de mon serveur multimédia et ma TV TNT HD.

Apple propose aussi une version de cette approche avec l’iPad et l’Apple TV, malheureusement ceci fonctionne que sur les chers vidéos d’iTunes et l’iPad sert de serveur vidéo !

Google TV sera-t-elle notre future télévision ?

De la simplicité sans un trop plein d’informations

Le succès de l’offre Google TV passera par une très grande simplicité dans l’usage des services proposés. La richesse de l’Internet permet-elle de rester simple dans cette profusion d’informations disponibles ? Un judicieux mariage de programmes TV et d’informations complémentaires apporterait un “plus” agréable : des notes sur un acteur, des statistiques sur un évènement sportif, des photos en complément d’un reportage, etc. Mais la TV + Internet ne courent-ils pas le risque de transformer l’écran TV familial en un écran de trader en bourse assoiffé d’informations en temps réel ?

De l’interactivité ou de la publicité ?

Des contenus vidéos “interactif” par Google et encadrés de Google Adwords me feront fuir de cet écran. A la maison, le serveur multimédia permet à nos enfants de regarder un dessin animé pendant 1h et non regarder 30 minutes de publicité entrecoupée d’un dessin animé !

Du e-TVshoopping pour la ménagère

L’ambition de Google n’est pas limitée à la vidéo sur le téléviseur, l’e-commerce couplé à une émission de téléshopping permettrait surement de tirer de très bons profits par son interactivité. La ménagère de plus de 50 ans est la cible alors privilégiée, si cela reste très simple … Les autres consommateurs seront à mon avis plus conquis par le m-commerce : le e-commerce depuis son smartphone. Le cheval de bataille de Facebook par exemple.

Et vous, avez-vous envie de tout le web sur votre téléviseur ?

Des lectures sur la télévision numérique du futur et connectée

La mutation de la télévision et de notre téléviseur fait taper beaucoup de caractères sur les claviers, je vous invite à lire quelques articles de blogs et leurs commentaires pertinents sur le sujet :

Chez Olivier Ezratty :

Chez Fred Cavazza :

imprimer cet article

2 Commentaires à "Nul besoin de tout le web sur les TV connectées à Internet"

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée