Je n’aime pas O.M.

olivier-martinez

Décidément ces initiales ne sont pas synonymes de talent et de classe en ce moment. Du coté des coupes footballistiques cela n’atteint pas le zénith, ni la carquefollie. Et du coté du cinéma des eaux de toilette, un acteur homme sandwich, peut-être déprimé par une telle homonymie, semble lui aussi bien loin de déchaîner les carquefoules par sa carrière, pas franchement au zénith, et tente toutes autres actions !

Vu le résultat sportif d’hier soir en Coupe de France, il semblerait que l’OM  aurait bien eu besoin du punch d’un kangourou. Et quant à Monsieur Olivier Martinez, je luis suggère de rapidement retrouver son kangourou pour boire une coupe à la santé du web français !

Ce monsieur, en mal de kangourou et de cash, a décidé d’envoyer sa horde d’avocats pour attaquer tout site web publiant quelques informations sur sa vie privée. De quoi je parle ? Du dernier buzz people sur le net, et pour une fois, j’en blogue et je le soutiens pleinement ! Si vous n’avez pas ouvert "Voici" – je vous pardonne, si vous n’avez pas lu "TF1" – je vous pardonne aussi, mais si vous ne lisez pas "Presse-citron", là vous avez tord. Il est lyonnais, il anime un excellent blog, et il est désormais très ennuyé par Monsieur Olivier Martinez.

Pour un très rapide résumé : Eric Dupin, blogueur lyonnais et reconnu, s’est vu attaqué par les avocats de ce fameux acteur, car un de ses sites web, fuzz.fr, a publié un lien vers un autre site web, lien qui relatait une rumeur sur O. M. Visiblement, les procédures liées à l’économie numérique ne semblent pas avoir été respectées et la blogsphère se lève pour exprimer tout "son amour" vers Monsieur Olivier Martinez. Aucun accord à l’amiable n’a été recherché par O.M, semble-t-il.

J’avais déjà connaissance de certains avocats spécialisés dans ce type d’action en justice envers la presse People. Un excellent moyen pour eux de s’enrichir, et cela me parait de bonne guerre dans ce milieu, mais ici nous sommes dans une tout autre démarche. Fuzz.fr est un site d’agrégation de news = les internautes publient des liens vers des informations qu’ils jugent "intéressantes". Ce site n’engrange pas les milliers d’euros et il ne fait qu’afficher les informations des autres sites web. Les kiosques à journaux vont-ils se faire coller des procès pour afficher les couvertures, parfois borderline de Voici, Gala et autres ?

Cette affaire fait donc grand bruit sur le net. Monsieur Olivier Martinez sera certainement surpris du nombre d’internautes s’exprimant sur cette action en justice au regard du nombre d’entrées de ses derniers films. Pour ma part, le dernier film dont j’ai entendu parler du Monsieur, c’est "Le hussard sur le toit" de 1995, les autres sont ici.

Alors oui ! Je n’aime pas Olivier Martinez, je ne pourrais pas boycotter ses navets films, je vais juste vérifier que je n’utilise pas la même eau de toilette ! Et en attendant, je joue à "Je n’aime pas Olivier Martinez" au moins jusqu’au 26 mars.

Tout mon soutien à Eric Dupin, que j’ai déjà eu l’occasion de croiser sur Lyon et toutes mes condoléances sportives à mon beau frère drômois ;-).

Rendez-vous le 26 mars pour Monsieur O. M. et le 5 avril en ligue 1, pour une seconde correction lyonnaise ! Non mais, les lyonnais ne vont pas se laisser battre par les OM !

imprimer cet article

1 Commentaire à "Je n'aime pas O.M."

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée