Ecouter la radio en numérique, Internet n’est-il pas suffisant ?

radio-numerique-terrestre-internet

Vous attendez l’arrivée de la Radio Numérique pour remplacer notre bonne vielle bande FM qui grésille de plus en plus, qui ne propose pas un son de qualité et qui se limite au RDS pour afficher des informations sur l’écoute en cours ? Le concept même de radio numérique existe pourtant déjà pleinement par Internet. Quant à la Radio Numérique Terrestre (RTN), pendant de notre TV TNT, promise depuis quelques années en France, elle semble rencontrer beaucoup d’obstacles pour se déployer et ne cesse d’être retardée. Ce retard a selon moi signé son état de mort-né, tout comme la fameuse télévision mobile sur nos téléphones portables. Internet est de partout à la maison ou dans nos poches, pourquoi donc aurions-nous besoin d’un autre standard et de nouveaux appareils pour écouter la radio en numérique ?

Ecouter la radio en numérique sur un poste de radio portable

radio-web-wifi-internet

A la maison, pour écouter la radio dans une chambre, une salle de bain ou sur la terrasse, le bon vieux transistor FM a trouvé son successeur avec les postes radio Web. A ce jour, la Squeezebox Radio est mon modèle favori : complètement portable avec sa batterie et le wifi, un son de qualité pour écouter toutes les radios du monde et un écran couleur, voir un iPhone pour tout piloter.

Ecouter la radio en numérique sur sa chaine hifi

squeezebox-touch-dipiom-media

Dans le salon, j’écoute la radio tous les matins en fond sonore. Toujours chez Logitech, la Squeezebox Touch est le complément idéal de l’ampli home cinéma, elle diffuse n’importe quelle radio disponible sur Internet sur les enceintes du salon. Cela permet de conserver mon matériel hifi en ajoutant juste la couche numérique pour la radio. Le tuner FM est aux oubliettes, les parasites aussi !

Ecouter la radio en numérique dans la voiture

En sortant de chez soi, aujourd’hui n’importe quel smartphone 3G permet de “capter” les radios en numérique via internet. Dans la voiture, j’ai même remarqué que l’iPhone en 3G, branché sur l’allume-cigare et émettant sur l’autoradio, subissait bien moins de zone d’ombre que la FM. L’usage de Deezer,qui fournit un programme musical personnalisé, est bien plus agréable pour les longs trajets qu’une radio callée en RDS !

Ecouter la radio numérique en vacances

Une fois en vacances, il suffit d’un dock iPhone et d’une connexion 3G (attention pour les couts à l’étranger) pour continuer à écouter mes radios en numérique.

Qu’apporterais la Radio Numérique Terrestre ?

poste-radio-numerique-terrestre

En faisant cette liste, je ne vois pas ce que la technologie Radio Numérique Terrestre m’apporterait au quotidien, elle me semble complètement inutile et déjà dépassé par la richesse du net. Toutes mes utilisations de la radio, à la maison, en voiture et en vacances sont couverts par les appareils qui captent Internet et les web radios. Bien entendu, cela demande à être équipé, mais la Radio Numérique Terrestre n’est compatible avec aucun de nos postes radio, tuners de chaine hifi ou autoradio actuels.

Un avantage indéniable de la Radio Numérique Terrestre m’échapperait-il face à Internet ?

imprimer cet article

27 Commentaires à "Ecouter la radio en numérique, Internet n’est-il pas suffisant ?"

  • comment-avatar
    Bethune 13 août 2016 (14 h 28 min)

    J’écoute les radios sur internet à l’aide d’un poste wifi Com One 1 ou la radio vintage d’Orange; le son est super et plus de pub envahissantes sans compter des commentaires innappropriés bref le rêve; je vous conseille d’ailleurs radiosanspub.com

  • comment-avatar
    Eric78 15 mars 2016 (14 h 24 min)

    Bonjour Eric :)

    C est sympa de faire un point sur les usages quelques années plus tard.
    Pour moi le constat est toujours le même.
    Pas de changement au niveau des réseaux mobile, ils ne sont toujours pas dimensionné pour accueillir des millions d’auditeur de web radio.
    Seul différence les plafonds de data légèrement relevé (mais pas tant que ça…)
    La généralisation de la 4G… Mais dans les fait certaine antenne 4G ont un moins bon debit que des antennes 3G.

    Concrètement assi dans le train a quai a Paris St Lazarre aux heures des sorties de bureau, les débit s effondrent … Il y a toujours des coupures de réseau sur la ligne vers la banlieue…
    Quand je fais un Paris/province en voiture je traverse toujours des zones blanche ou je perd complètement le réseau sur quelques km (j ai meme fait l experience d un center parc cette année au milieu de la cambrousse qui ne recevait meme pas la 2g)

    Bref toujours content d avoir la FM, le réseau mobile n est pas au niveau (sans compter les bâtiments en béton armé qui bloc net le réseau mobile… Alors que la fm passe)

    Je parles pas de la Rnt vraiment enterré

  • comment-avatar
    Eric 15 mars 2016 (0 h 54 min)

    @satmag
    Mes idées ne sont pas préconçues, elles ont aujourd’hui plus de 4 ans. Depuis je n’ai plus jamais écouté une station radio par voie hertzienne de chez moi, nous faisons tous les jours usages de nos postes de radio Web à la maison, et peu importe si les réseaux GSM peuvent supporter des millions d’auditeurs, nous faisons usage de notre connexion ADSL sans surcoût et sans coupure.

    La gratuité de la RNT sera toute relative, je préfère nettement écouter mes musiques favorites sur Qobuz et mon abonnement, qu’une radio au programme imposée et aux coupures pubs trop présentes. A moins que la RNT offre des services musicaux à la demande comme sur le Net ?

    Je ne suis certainement pas le seul à passer à côté des enjeux économiques. En 4 ans sur Lyon il n’existe toujours pas de grands radios sur la RNT …

    En attendant heureusement que l’ADSL et la 3G / 4G me permettent de profiter d’un très large choix de stations radios et de créer mes « programmes » musicaux.

  • comment-avatar
    satmag 14 mars 2016 (20 h 21 min)

    Je vois que vous restez sur des idées préconçues sans avoir réellement étudié le sujet. Vous passez complètement à coté. La gratuité, l’anonymat, les enjeux économiques, le fait que les réseaux GSM ne sont pas capables de diffuser vers des millions d’auditeurs, etc.

  • comment-avatar
    Eric 2 septembre 2015 (9 h 08 min)

    @daniel
    Je suis très sceptique que la réception de la RNT en voiture. Et surtout vous devrez être dans une zone couverte ce qui est rare en dehors de Paris, Lyon, Marseille.

  • comment-avatar
    besson daniel 23 août 2015 (13 h 23 min)

    sur le net une societe pearl basee dans l’est propose des adaptateurs qui normalement doivent permettre d’ecouter la radio numerique EN VOITURE mais peut-on etre certain du resultat perso je suis tenté par l’experience

  • comment-avatar
    Tee 15 mars 2015 (20 h 41 min)

    Qu’apporterais (sic) la Radio Numérique Terrestre ?

    Ce qui est sûr, c’est que cet article brasse de l’air.

    Merci pour le thé !

  • Pour écouter Radio Top Side tout devient plus simple | Radio Top Side 20 août 2013 (15 h 14 min)

    […] les postes de radio nomades, l’appareil idéal possède un triple tuners de réception FM, DAB/RNT et Internet Wifi. Pourquoi donc me dirait-vous ? Si pour ma part au quotidien la réception avec […]

  • Pure One Flow, un petit poste radio portable avec triple tuner DAB/RNT, FM et Internet Wifi - Le blog des loisirs et des habitats numériques – Tout savoir sur le multimédia, le multiroom, le home cinéma et la domotique à la maison 12 avril 2013 (16 h 09 min)

    […] les postes de radio nomade, l’appareil idéal possède un triple tuner de réception FM, DAB/RNT et Internet Wifi. Pourquoi donc me dirait-vous ? Si pour ma part au quotidien la réception avec le […]

  • Roberts iStream une radio au design retro et complete : FM, Internet, DAB, USB, UPnP, WiFi | Le blog des loisirs et des habitats numériques - Tout savoir sur le multimédia, le multiroom, le home cinéma et la domotique à la maison 24 mai 2012 (14 h 40 min)

    […] Grande nouveauté pour moi : la radio par le numérique terrestre, Lyon est une des 3 villes en France où ce format est en test actuellement. J’ai donc pu capter et écouter pour la 1ère fois ces radios. Après un scan rapide, le poste de radio mémorise l’ensemble des radios numériques émises en DAB, il suffit donc de naviguer ensuite dans une liste tout comme pour les web radio. Le son émis est clair, tout comme les radios par Internet. Je n’ai pas noté de différence qualitative. En revanche, tout comme sur la bande FM, le hertzien numérique est sensible à la qualité du signal reçu. Suivant les pièces de mon appartement, il était nécessaire de déployer ou non l’antenne télescopique. En cas de mauvaise réception, la radio numérique subit des micros coupures tout comme une réception TV TNT. Les formats de la RNT doivent aussi permettre l’envoi d’informations complémentaires sur les écrans des postes radios, les quelques radios lyonnaises émises ne semblent pour l’instant pas le proposer. Grâce à ce nouveau poste radio j’ai donc connu ma 1ère expérience en Radio Numérique Terrestre, passée l’émotion de la toute 1ère fois, je reste toujours aussi sceptique sur ce nouveau format. […]

  • comment-avatar
    Ellyan 3 mai 2011 (0 h 06 min)

    @Eric : malheureusement (ou heureusement au contraire), streaming et mobilité sont deux concepts pas bien loin d’être incompatibles, du moins vu l’état actuel du réseau GSM français.
    L’engorgement (véridique) des réseaux 3G résulte plus ou moins directement des énormes problèmes du mobile en france, la collusion des opérateurs, aucun ne voulant investir pour obtenir un avantage concurrentiel par rapport aux autres. On parle souvent d’engorgement du réseau internet par la multiplication des applications dévoreuses de bande passante mais la capacité du backbone internet s’accroît plus vite que la masse de contenu qui y transite. Pour la 3G les opérateurs n’ont pas voulu augmenter leur capacités, pourtant les technologies existent. Les problèmes de fair-use (qui n’a pas lieu d’être puisque totalement arbitraire) ne sont que la conséquence directe de ces économies de bouts de chandelle.

    Ces bases techniques posées, la 3G n’est clairement pas une technologie orientée « médias », dans le sens ou pour une diffusion de masse le modèle client-serveur qui prévaut sur internet n’est pas adapté, si 2000 personnes écoutent la même web-radio au même endroit ce sont 2000 flux identiques qui sont émis par le serveur et qui transitent par le réseau. Dans le modèle émetteur-récepteur de la radio et de la télévision, l’émetteur émet un seul flux qui est capté par tous les auditeurs/téléspectateurs, en résultent des économies de bande passante non négligeables qui peuvent permettre d’augmenter la qualité des flux audio.

    D’autre part le streaming tel que nous le connaissons va totalement à l’encontre des fondements du réseau internet en prônant une architecture en étoile plutôt qu’un architecture maillée, caractéristique des réseaux à intelligence répartie comme internet.

    Concernant le choix politique de la France quand au standard adopté pour la RNT, il résulte d’un tentative désespérée de sauvegarder un marché pour les équipementiers français, aucune marque étrangère ne voudrait s’intéresser à une technologie franco-française

  • comment-avatar
    tron 15 avril 2011 (16 h 00 min)

    @ Domotiqa
    Vu les prix respectif, comparer Sonos et Squeezebox revient à comparer une 206 (super bagnole) à une Roll’s.

    Ok, Sonos est sans doute plus stable et facile d’accès, mais Sonos est-il capable de faire la moitié des possibilités d’une Squeezebox? Je peux me tromper, mais j’en doute, vu ce que j’ai lu dans leur documentation et sur des forums d’utilisateurs…

  • comment-avatar
    Eric 7 avril 2011 (8 h 54 min)

    La notion de meilleur produit est très souvent subjective. Il ne s’agit pas de savoir quel est le meilleur produit entre Squeezebox et Sonos, entre un téléphone iPhone ou Androïd, entre un PC sous Windows, sous Mac ou sous Linux. Mais quel est le produit qui répond le mieux aux besoins de l’utilisateur.
    Par exemple, Sonos ne propose aucun appareil de petite taille, sur batterie et avec son écran intégré pour écouter les radios et ses musiques dans toutes les pièces de la maison.
    Je propose à mes clients les gammes Sonos et Squeezebox sur la boutique, j’oriente les clients vers le meilleur produit qui s’adaptera le mieux à ses besoins au quotidien.

  • comment-avatar
    DOMOTIQA 5 avril 2011 (14 h 18 min)

    Personnellement je ne vends plus de Logitech !

    SONOS est a des années lumières en terme de qualité, de facilité et de fonctions ;-)

  • comment-avatar
    Eric 17 février 2011 (22 h 56 min)

    @Eric78
    Aujourd’hui les radios sont beaucoup écoutées par les seniors, mais ils déplorent de plus en plus de difficulté à capter la FM, une web radio est alors l’alternative à l’écoute loin de son ordinateur. Certes son prix peu paraître élevé mais au regard des possibilités d’une Squeezebox radio : web radio, podcast, deezer, spotify, musiques de son ordinateur, d’un NAS ou d’un serveur , pour un prix équivalent ou inférieur à une radio Tivoli.
    La cible n’est clairement pas les moins de 30 ans, qui préféreront écouter depuis leur ordinateur.

    Pour le smartphone et la 3G je ne serais pas aussi catégorique. Un smartphone sous Androïd se trouve à 1€, les forfaits à partir de 30 € et au delà des 1Go/mois de consommés il n’y a pas de surcoût, simplement une baisse du débit suffisant pour écouter de la radio (après je ne connais pas tous les forfaits…) Pour la fin du « illimité » en 3G je reste sceptique des annonces d’Orange, surtout après leur prise de participation dans Deezer et Dailymotion. D’ailleurs il a circulé que le client Orange / Deezer n’aurait pas de limite sur sa bande passante, info ou intox ? L’arrivée de Free risque de mettre à mal tout cela aussi !

    Bon, je ne vais pas avancer trop d’arguments pour la « radio » en 3G, car après je n’aurais plus de bande passante sur l’autoroute ;)

  • comment-avatar
    Vincent 17 février 2011 (22 h 21 min)

    @Pierre

    Le SECAM était politique et surtout corrigeait les défauts du NTSC. Le PAL n’est venu qu’après le SECAM.

    Le minitel en son temps, était une vrai révolution.

    Le DMB arrive trop tard !

    A+
    Vincent

  • comment-avatar
    Eric 17 février 2011 (17 h 27 min)

    @Eric78 Effectivement ton 1er post très détaillé était resté dans les indésirables, voilà qui est réparé, merci de ta longue réponse :) Je reviendrais discuter sur les points que tu soulèves dans la soirée, avec notamment le fait que la Squeezebox Radio est aujourd’hui achetée par un client dont la moyenne d’âge est de … 55 ans

  • comment-avatar
    Eric78 17 février 2011 (12 h 23 min)

    Bonjour,

    Mon premier commentaire est resté en attente de modération, je vais donc le résumé en quelques mots une seconde fois.

    A la question pourquoi attendre la radio numérique (choix de la norme T-DMB déplorable car il s’agit d’une norme de TELEVISION et non de radio… qui est principalement utilisé en Corée du Sud pour la télévision mobile… Mme Albanel à sans doute confondu le dossier RNT avec le dossier TMP à l’époque…) alors que l’internet répond bien à vos besoins ?

    Tout simplement parcequ’en l’état ce n’est pas viable!
    Le réseau 3G actuel n’est pas dimensionné pour supporter la charge d’un tel usage à grande échelle (On va dire que 10% des abonnées mobile consomme tout seul 70% de la bande passante… que se passerait-il si les millions d’auditeurs qui utilisent la FM voulait passer par la 3G… on assisterait à un engorgement! cf liens dans mon premier commentaires!)

  • comment-avatar
    Eric 17 février 2011 (12 h 04 min)

    Dans mon billet, je n’ai qu’effleuré le très mauvais choix français sur le standard DAB+, celui nous marginalise par rapport à nos voisins européens. D’un point vue utilisateur non technique, je veux juste écouter mes radios en numérique, pourquoi alors attendre un standard franco-français sans cesse repoussé alors que l’internet répond bien à mes besoins ?

  • comment-avatar
    Vincent 16 février 2011 (23 h 27 min)

    Je pense que ça ne marchera pas, question de timing.

    La 3G va bien plus vite, est universelle, etc… Et il n’y a pas les moyens de pub mis en oeuvre pour la TNT pour faire connaitre la RNT…

    A+
    Vincent

  • comment-avatar
    Pierre 16 février 2011 (22 h 54 min)

    Vous imaginez qu’après avoir été la seule à choisir le DMB, face à l’Allemagne, l’Angleterre, la Suède, la Norvège, l’Italie, la Suisse,… et tous les autres pays européens qui passent à la RNT en DAB+, la France se permettra de ne pas faire la Radio Numérique Terrestre et de rester (encore) à la ramasse sur ce dossier ?

    C’est vrai après tout après le minitel, le secam,…la France n’est pas à une fantaisie près. Vive l’Europe !

  • comment-avatar
    Vincent 16 février 2011 (21 h 28 min)

    @Pierre

    Le principal problème de la RNT, c’est que la France a son standard à part, le DMB, alors que l’Europe entière a adopté le DAB.

    Bref, si on avait voulu tuer la RNT avant qu’elle ne naisse, on n’aurait pas fait mieux.

    Il existe des autoradios 3G avec emplacement carte SIM, et on voit apparaitre de nombreux équipements ou la connexion 3G est gratuite avec l’équipement via des partenariat avec des opérateurs…

    Bref, je rejoins l’avis d’Eric : la RNT est morte-né, la FM perdurera jusqu’à ce que tout le monde passe à la 3G.

    A+
    Vincent

  • comment-avatar
    Eric 16 février 2011 (10 h 28 min)

    @Pierre Merci de votre retour. Vous avez raison de souligner la gratuité de la RNT, mais un avantage qui disparaît dès lors que nous avons une connexion ADSL et/ou 3G pour l’accès à Internet.
    Effectivement la réception 3G peut être mauvaise, mais qu’en sera-t-il de la RNT ? La TNT présente beaucoup de zones d’ombre, où avec la fin de la TV analogique les usagers sont obligés de passer par une parabole pour capter la TV. Je crains que la RNT n’offre pas une meilleure couverture que la TNT.
    Sur mon abonnement Orange 3G, il y a une limitation du débit à partir de 1 Go/mois, au delà la réception radio / Deezer reste suffisante, c’est au maximum du 320Kbps.

    Deezer n’est effectivement pas une radio en tant que telle.
    Pour mon usage, il concurrence directement les radios musicales comme MFM, Nostalgie, Chérie FM, Radio Classic etc. Certes avec un abonnement Premium mais sans les coupures pub incessantes

    @Jihaisse : oui c’est tout la richesse d’Internet …

  • comment-avatar
    Jihaisse 16 février 2011 (9 h 07 min)

    L’avantage aussi de la squeezebox radio, c’est de pouvoir s’abonner à des podcast et ainsi écouter quand on veut les nuits de Lavige (parce que bon, minuit 1h du mat’, c’est tard quand même…) ;)

  • comment-avatar
    Pierre 15 février 2011 (22 h 22 min)

    Afin de répondre très simplement à votre question, il me semble important de rappeler que l’écoute de la radio via Internet nécessite un abonnement contrairement à la RNT qui permet de recevoir plus de programme (que la FM) en qualité numérique et gratuitement (et anonymement pour ceux qui souhaitent le rester).
    De plus vous passez sous silence les problèmes de saturation des réseaux 3G (et la 4G ne sera pas là avant 5-10 ans), la limitation du débit à partir de 500Mo/Mois (soit un peu plus d’une heure d’écoute), les problèmes de couverture en zone rurale,…
    Le géolocalisation est possible en utilisant la position des antennes 3G, pourtant les fabricants de smartphone intègrent une puce GSM, pour la radio c’est pareil il suffit simplement d’intégrer un chipset RNT (en plus de celui FM souvent présent)

    Pour finir il me semble que Deezer n’a rien à voir avec la radio (BFM, RTL, Inter,…),

  • comment-avatar
    Eric78 15 février 2011 (21 h 48 min)

    Bonjour! :)

    Pour moi c’est une vision geek totalement déconnecté de la réalité du marché.
    Je suis entouré de technophiles qui ont plein de gadgets higtech mais pas un ne dispose d’un postes radio Web type Squeezebox.

    La plus part du temps chez monsieur tout le monde on a des vieux transistor des familles dans à peut prêt toutes les pièces et puis généralement, il y a une pièce un peut mieu équipé (généralement le salon avec un ampli Home Cinema ou une bête chaîne stéréo des années 90 voir 80 (dont la qualité sonore est toujours très bonne et dont on est très content en collant une source plus moderne sur l’entrée ligne. Généralement un baladeur ou un ordi portable qu’on branche à l’occasion pour écouter les web radio et MP3)

    Presque tout le monde est équipé comme ça, ça coute pas cher parcequ’ on conserve les vieux postes FM, rien a configurer… suffit d’appuyer sur le bouton Power!

    Un équipement type squeezbox, c’est un investissement mine de rien! (surtout si on compte remplacer tous les vieux poste FM qu’on a parsemé partout!)

    En plus je vois mal le péquin moyen configurer son wifi quand je vois que les gens sont pas foutu de mettre 5 stations de radio en mémoire (les petits transistor avec les piles morte qui garde plus la mémoire dès qu’on débranche du secteur et qu’on recale systématiquement sur la fréquence de sa radio favorite…)

    En mobilité comme en voiture… un smartphone c’est un investissement! Le forfait 3G qui acceptera de faire du streaming sans exploser le budget c’est pas accessible à tout le monde loin de là!!! Sans compter qu’il faut un autoradio USB/BT/entrée auxiliaire pour l’utiliser… encore un surcout (généralement les gens garde l’autoradio de première monte! surtout depuis que l’autoradio fait parti intégrante du tableau de bord avec l’afficheur déporté, les commandes au volant et l’interaction avec l’ordi de bord (retiré l’autoradio de la chaine de multiplexage peut foutre le bordèle sur certains modèles de voitures)

    Si à la maison on peut se permettre d’investir un peut pour avoir un matériel connecté au web en mobilité c’est utopique!
    Prenons l’exemple d’une petite famille deux parents, deux enfants. En suivant cette logique ça fait 4 tel portable a acheter + 4 forfaits à payer! (dont en gros 200€ de forfait internet 3G par mois! gloups!) Quand on voi un baladeur MP3 basique avec tuner FM c’est 30€ et accès à la radio illimité gratuit (loin des forfaits 3G plafonné… 200Mo en streaming pour le mois ça va vite sur les forfaits basique!)

    Après qu’on passe d’un équipement qui reçoit la RNT ou un équipement qui reçoit Internet, ça implique un investissement pour changer le matériel dans les deux cas.
    Mais il est fort à parier que les postes RNT basique serait rapidement au prix d’un poste FM standard contrairement au matériel plus haut de gamme orienté Internet.

    Avec la RNT on reste sur le modèle old school légèrement modernisé mais globalement pas de configuration fastidieuse, pas de forfait à payer… rien que pour ça cela a plus d’intérêt que les solutions alternative de l’article!

    La RNT aurait les même avantages que la TNT, notamment le multiplacation et l’apparition de nouvelles stations (et donc plus de variété…) attribution de fréquence à de grosse radio qui ne couvrait pas certaine région…

    Maintenant vu le choix de la norme de diffusion pour la France (en décalage total avec nos voisins européen) la pression des lobby pour ne pas la déployer (pour éviter une fragmentation de l’audimat et une baisse des PDM des grosses stations pour ne pas reproduire le schéma qu’il s’est passé sur la TNT) + l’immobilisme et la mauvaise volonté affiché du gouvernement:
    http://www.radioactu.com/actualites-radio/126516/radio-frederic-mitterrand-n-est-pas-favorable-au-lancement-de-la-rnt/

    Sans aucun doute la RNT est morte né! On sera donc obligé de se tourner vers les solutions proposés dans ton article… mais de mon point de vue ce n’est absolument pas dans l’intérêt du consommateur ni en terme de budget, ni en terme de souplesse d’utilisation, ni en terme de variété! (pour la musique les web radio, deezer & co c’est génial! Mais la radio tradiotionnel apporte ses propres charmes: libre antenne, débat, intervention d’auditeurs, inerview, information, journalisme, actualité… l’apparition de nouvelle station aura été bon à prendre…)

    De plus le streaming en 3G aujourd’hui c’est plus que problématique techniquement ce qui a une répercution sur l’offre commercial:
    http://www.zdnet.fr/actualites/forfaits-3g-orange-siffle-la-fin-de-l-internet-mobile-illimite-39756186.htm

    Chez Orange 10% des clients consomment 70% de la bande passante!
    Comment vont tenir les infrastuctures vont tenir quand les usages que tu proposes vont se généraliser… en un rien de temsp on va arriver à saturation!
    Une antenne 3G on pourrait comparer ça à un hub à Internet et non un switch. Donc plus y a de connecté sur la même antenne plus la vitesse effective du réseau chute.
    Donc techniquement pour supporter la charge il faudrait que chaque opérateur rajoute des tonnes d’antennes.. à l’heure ou on démonte les existantes trop pret des écoles & co, qu’on refuse la pause de nouvelles antennes sur les immeubles… cela me parait difficile! Avec la RNT ce genre de problèmes technique ne se pauserait même pas!

    Bref on peut bricoler des trucs rigolo pour geek ultra connecté sur du court terme mais visiblement ce n’est pas viable sur le long terme (pour retarder le problème, les opérateurs feront de la QoS… petit forfait pas cher = indisponibilité de service aux heures de pointes… gros forfait de bourgeois no problem…)

  • Tweets that mention Ecouter la radio en numerique, Internet n’est-il pas suffisant ? | Le blog des loisirs et des habitats numériques - Tout savoir sur le multimédia, le multiroom, le home cinéma et la domotique à la maison - Serveur multimédia - S 15 février 2011 (20 h 46 min)

    […] This post was mentioned on Twitter by Olivier GOBERT, La Boutique d'Eric. La Boutique d'Eric said: Sur le blog : Ecouter la radio en numerique, Internet n’est-il pas suffisant ? http://bit.ly/dFKXlj […]

Ajouter un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée