Dessins animés gratuits à la demande

Allociné est la première plateforme de vidéo à la demande à proposer aux internautes une offre gratuite financée par la publicité. Le service cible un jeune public de 4 à 10 ans avec un catalogue de 4 dessins animés. L’offre est donc très réduite mais laisse présager de la future tendance … enfin ! En revanche, la qualité des vidéos n’est pas encore au rendez-vous, en mode plein écran cela pixellise à outrance ! Mais c’est un bon début, la prochaine étape serait des vidéos en qualité DVD accessible depuis son Media Center à la télécommande. Cette annonce de VoD par Allociné me donne l’occasion de faire un peu de prospective sur un de mes sujets de convergence favori entre la vidéo, la télévision et l’internet.

  • Télévision ou Internet ?

Régulièrement la presse écrite ou internet se fait l’écho d’un de ses sujets favoris : »Internet va-t-il remplacer la télévision ? ». Cela a d’ailleurs évolué, car il y a 10 ans, c’était « Internet va-t-il remplacer les livres ? ». Pour ma part, Internet n’est pas le remplaçant de la télévision, mais un canal de diffusion supplémentaire. En fait, on attribut au terme « télévision » aussi bien le contenu que les technologies de diffusion. Qu’est-ce la télévision ? Est-ce l’ensemble des contenus ou les technologies de télédiffusion ? Sans partir dans un discours philosophique ou technique, la télévision telle que nous la connaissons : des programmes accessibles à horaires programmés par des chaînes diffuseurs sur un téléviseur dans le salon, va assurément disparaitre.

Internet est surtout le canal idéal pour supporter l’offre à la demande et ajouter de l’interactivité aux programmes télévisés. Internet va enrichir l’offre de programmes vidéos, permettre à chacun de regarder ses programmes TV à l’heure choisie et ne plus avoir à enregistrer ses émissions : un clic dans un catalogue en ligne permettra de lancer son émission favorite. Internet va surement remplacer nos enregisteurs de programme TV. Pourquoi s’embêter à stocker chez soi des émissions TV accessibles de partout sur le net ?  Messieurs des majors, avec le bon modèle économique (pas à 6 euros le programme en qualité mosaïque) et Internet, vous avez entre les mains un excellent moyen de proposer de la qualité et de contrer le piratage !

  • Internet, l’analyseur d’audimat par excellence

Depuis l’avènement du haut débit (soit au moins 2 ans, pour une large population française), j’ai toujours trouvé les chaines de télévision très frileuses vis à vis de l’Internet. Elles ont mis très longtemps à abandonner le Minitel surtaxé au profit du net. Elle dispose pourtant d’un outil idéal pour de l’audimat et de l’interactivité.

Internet me semble idéal pour faire une analyse d’audimat très fine : les outils d’analyse de sites web permettent de tracer tous les visiteurs. Et le Web 2.0 et son communautarisme à outrance permettent de créer une réel dynamique autour de sujets variés. Il n’y a qu’a voir tous les commentaires postés sur les blogs ou les forums sportifs.

Lancer la saison 2 de Desperate Housewives ou la saison 6 ou 7 (ché plus là ?!) de la Star Academy sur les site Web de M6 et TF1, en parallèle de la diffusion classique TV, permettrait d’animer une très grande communauté de fans et de booster assurement l’audience et la vente de produits dérivés, comme les fans de « Lost ». Quant aux à la 5ème génération de scénaristes des feux de l’amour, ils pourraient se reposer en laissant les internautes imaginer la saison 21. Jean-Pierre Foucault pourrait animer le plus grand jeux télévisé du monde en lançant sur le web en direct un « Qui veut gagner des millions ? »

Certains se plaisent à dire que les blogueurs sont des journalistes. A quand les Internautes aux commandes des émissions de TV pour une télévision interactive sur le Web ?

imprimer cet article

Pas de commentaire à "Dessins animés gratuits à la demande"

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse mail ne sera pas publiée