Chumby, l’écran tactile qui tombe à l’eau

chumby-ecran-tactile
J’ai dû voir apparaitre les 1ères photos du Chumby : un lecteur multimédia tactile, il y a environ 3 ans. Une éternité aux pays des nouvelles technologies ! A cette époque, ce petit appareil m’apparaissait très prometteur : un écran tactile de petite taille, connecté en wifi à Internet, capable de lire les musiques, les vidéos, les photos et bien sûr tous les flux textuels : rss, news, météo, etc. Et tout cela pour un prix très raisonnable, en dessous des 200 $. J’étais donc ravi d’avoir entre les mains pour quelques jours cette petite pieuvre, prêtée par Domadoo. Au pays des geeks, les animaux sont courants : il y a déjà les lapins Nabaztag, l’un deux habite la maison ! D’ailleurs le (la ?) Chumby me paraissait être une belle évolution de l’objet communicant comme le Nabaztag, plus conventionnel avec son écran mais de fait bien plus complet.

1ère impression

L’emballage de la bête est assez fun, elle n’est pas livrée dans un filet de pêche, mais avec un ensemble de sacs de tissus (toile de jute peut-être ?). L’enrobage du Chumby est surprenant. Ici, point de surface laquée ou de coque en plastique, mais un aspect cuir et coussin. Très orignal, amusant au départ, mais finalement l’objet gagne en fun ce qu’il perd en classe, il ressemble à un pouf ou une balle anti-stress, au choix !

S’il y a 3 ans, avoir un objet tactile semblait très innovant, désormais l’iPhone est passé par là. Le tactile est devenu banal et Apple a placé la barre très haut en terme de touché. Le Chumby ne fait malheureusement pas exception à la règle : “N’est pas Apple qui veut”. L’écran tactile du Chumby est très moyen. L’image n’a pas le rendu contrasté et brillant d’un iPhone / iPod Touch et surtout le tactile est très décevant. Il faut vraiment appuyer, même parfois laisser son doigt quelques secondes pour que l’action soit prise en compte.

Le paramétrage

Le paramétrage du Chumby est simple, il suffit de rentrer sa clé wifi pour le connecter à son réseau domestique, puis via le site Internet du Chumby, nous pouvons paramétrer les différents gadgets qui seront utilisés. Ce fonctionnement est similaire à celui du Lapin Nabaztag. Tout passe donc par les serveurs de Chumby.

A quoi peut-il bien servir ?

Il existe 1500 gadgets disponibles pour cette pieuvre, tentaculaire n’est-ce pas ?

chumby-reveil-chambre
Le Chumby peut prendre place dans la chambre comme radio réveil avec les web radios ou sa propre musique (il dispose de deux prises USB à l’arrière).

chumby-cadre-photo-cuisine
Dans la cuisine, comme cadre photo.

chumby-video-news-salon

Dans le bureau pour afficher des news ou la météo ou encore dans le salon pour lire des vidéos.

    Pour ma part, cela aurait été mes usages il y a 3 ans, pour un petit appareil connecté et tactile. Mais depuis sont apparus de nombreux produits qui réalisent cela de manière bien plus complète et confortable surtout.
    Dans notre chambre, nous avons bien une Radio Internet, la Squeezebox Radio, elle offre toutes les radios du web et toute la musique stockée sur le Riplay avec un excellent rendu sonore. Accessoirement, elle peut, elle aussi faire office de cadre photo, connectée à mon compte Flickr.
    Dans la cuisine, nous avons un vrai cadre photo de 10 ou 11 pouces. Les 3,5’’ du Chumby sont trop faibles pour vraiment profiter de ces photos.
    L’appareil avec lequel je compare surtout le Chumby et mon iPod Touch, le prix est similaire 169 € pour le Chumby, 199 € pour l’iPod Touch et l’écran de taille identique. Mais les comparaisons s’arrêtent là. L’écran tactile de l’iPod est une vraie merveille et surtout l’iPod est sur batterie. Le Chumby doit toujours être sur secteur. Pour moi c’est un grave handicap pour un appareil dont l’écran fait 3,5 pouces : trop petit pour que ses infos soient lues depuis un meuble, une étagère ou une table. Il est très pénible de s’installer dans la canapé avec la petite pieuvre sur les genoux, elle a toujours son fil secteur à la tentacule !

iPod Touch, killer de pieuvre

Tout ce que peut faire le Chumby, l’iPod Touch le réalise en mieux : le confort du tactile, les centaines d’application de qualité sur l’Apple Store, des flux d’informations par milliers, l’écoute musical – certes avec des enceintes, pour le Chumby elle sont intégrées – mais les possibilités musicales de l’iPod Touch sont toutes autres. Les jeux du Chumby sont d’un autre temps, là ou l’iPod rivalise avec les consoles.

3 ans trop tard

Vous l’aurez compris, sa lenteur a traversé l’Atlantique a fait perdre beaucoup de charme au Chumby pour moi. Où peut-être que je suis déjà trop bien équipé et que le Chumby fait tout ce que font mes appareils … en moins bien.

Alors si vous n’avez pas de Squeezebox Radio, de cadre photo numérique et d’iPod Touch / iPhone, le Chumby est un gadget connecté sympa et bien moins chers que ma batterie d’équipements ! Il rajoute un petit écran connecté en permanence sur Internet, rapidement disponible et plus conviviale que son ordinateur. Il reprend les principes du Nabaztag, y compris l’aspect communautaire, en moins fun mais plus utile. Si vous êtes développeurs, le Chumby est totalement ouvert pour l’ajout de vos propres applications. Pour ma part, il me laisse une impression de numériquement dépassé… Dommage, le concept m’avait bien plu lors de sa sortie aux US, mais c’était il y a très très longtemps en … 2006 !

Pour en savoir plus sur le Chumby, je vous invite à consulter la fiche produit chez Domadoo. Vu son prix raisonnable de 169 €, c’est une idée cadeau originale et connectée pour Noël !
Chumby-prises-arrieres
Pour ma part, j’aimerai bien que le Père Noël m’apporte une tablette tactile version iPod XXL … mais les lutins d’Apple n’ont pas assez bossé pour ce Noël ! Il va falloir que je sois sage encore une année de plus !

imprimer cet article

Pas de commentaire à "Chumby, l’écran tactile qui tombe à l’eau"

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse mail ne sera pas publiée