Chacun son Vent des Globes

vendee-globe

Mon dernier billet date déjà du 31 octobre et depuis la rentrée, le rythme est un peu lent. Je dois tourner à 10 billets sur 9 semaines en septembre et octobre. Non, pas que je tienne absolument à mon objectif de 2 billets par semaine, mais cela est un peu frustrant d’avoir pas mal de sujets à écrire et manquer de temps pour le faire. Les raisons ? je passe désormais toutes mes soirées devant la TNT HD. L’image est tellement superbe que je fais abstraction du contenu…

La grande voile est sortie

Plus sérieusement, mon entreprise s’est engagée dans une belle évolution depuis le début de l’été. Les projets sont nombreux et ambitieux, et les heures me manquent un peu pour bloguer. Depuis août, deux nouveaux investisseurs sont rentrés au capital de Hazeqo. Le navire qui était à l’eau depuis 2 ans possède désormais une toute autre voilure. Ces investisseurs me donnent les moyens de mes ambitions pour les divertissements numériques. Les plus attentifs de mes lecteurs ont peut-être noté une légère refonte de notre site web présentant notre offre de serveurs multimédias. J’ai commencé à parsemer mon blog de notre nouvelle marque “Dipiom Media”.

Chacun son tour du monde

Actuellement, je suis comme les participants du Vendée Globe. Le navire a quitté le port, avec un cap et des objectifs. Tel un navigateur, je traverse des phases d’euphories, de doutes et parfois d’angoisses. Hier écoutant un résumé de la course autour du monde, je me faisais la réflexion suivante : “Les parallèles entre une course autour d’une monde et le développement d’une entreprise sont très nombreux”. Cela peu sembler bateau comme sentiment, le terme “tenir la barre” est d’ailleurs très souvent employé pour décrire le job d’un chef d’entreprise. Quand je prends un peu de recul sur mon activité et que je regarde les exploits des navigateurs du Vendée Globe, je suis intiment convaincu qu’un navigateur et un chef d’entreprise vivent des émotions similaires de par leurs décisions et les éléments extérieurs rencontrés.

Idées cadeau boutique d'Eric.

Ces aventures sont toute à la fois grisante et épuisante (toute proportion gardée, je dors au moins 6 h par nuit !). Avec une première certitude : la satisfaction de s’être jeté à l’eau, d’avoir tenté, et une satisfaction décuplée quand les objectifs seront atteints.

Je ne suis pas du tout navigateur mais j’imagine sans mal, le bonheur que doit éprouver un navigateur quand il a choisi la bonne route et profite des conditions météos les plus favorables. Quand suite à une tempête il retrouve des eaux plus calmes et filent à grand vitesse sous le bon vent. Ou encore après avoir subi une galère monstrueuse, que tout semble aller à de travers, qu’il trouve la solution et que tout s’éclairci à nouveau.

Ces émotions je les vis au quotidien, mes clients et mes fournisseurs savent jouer à merveille les plus mauvaises conditions météos comme les plus propices au développement de mon business. Les passages au creux de la vague comme les merveilleuses accélérations suite à un bon surf sont nombreux au cours des semaines. Toutefois, je possède un très grand avantage par rapport aux navigateurs du Vendée Globe, mes partenaires sont plus facilement accessibles pour m’aider dans mes décisions et mes actions, et je ne joue pas ma vie sur une mauvaise décision … mais je ne profite pas non plus des mêmes paysages au passage d’un cap.

Direction le cap de Bonne-Espérance

Je voulais profiter d’une belle vague surfée ce matin pour partager ces sentiments et ces reflexions sur mon blog. Il se pourrait que je dévoile des expériences professionnelles plus personnelles dans les semaines à venir sur mon blog. Je lis régulièrement des blogs d’entrepreneurs qui mêlent leur passion de l’entreprise et de leur domaine, avec le partage d’expériences heureuses ou malheureuses.

En tout cas assurément, je reviendrai vous en dire davantage sur la gamme “Dipiom Media” que nous développons chez Hazeqo, disponible d’ores et déjà dans toutes les bonnes crèmeries.

imprimer cet article

Pas de commentaire à "Chacun son Vent des Globes"

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse mail ne sera pas publiée