Après les écrans tactiles, voici ceux à effleurement

Quelques labos de recherche et industriels ne cessent d’imaginer de nouvelles interfaces pour piloter nos équipements numériques. L’écran tactile est souvent le plus intuitif : il suffit d’appuyer sur ce que l’on lit à l’écran pour agir. Désormais nous en utilsons tous aux quotidiens : bornes SNCF et bancaires, caisses tactiles à Auchan (la machine, hein !), écran des PDA, smatphones, camescopes, etc.


Nos futures interfaces sont prometteuses comme je l’évoquais dans un précédent billet. Des chercheurs, dont je ne connais pas le labo ou l’industriel,  vont encore plus loin et proposent des actions par effleurement, assez bluffant !

Avec la nouvelle console Nintendo Wii et ses écrans, nous n’a pas fini de voir des personnes faire de grands mouvements devant les écrans !

imprimer cet article

Pas de commentaire à "Après les écrans tactiles, voici ceux à effleurement"

    Ajouter un commentaire

    Votre adresse mail ne sera pas publiée