En ce début d’année 2009, une chose est certaine, je préfère bloguer sur les loisirs numériques plutôt que sur la finance ! Que je m’amuse à faire une rétrospective ou une prospective dans mon domaine, elle sera forcément joyeuse et prometteuse. Si je me retourne sur 2008, le monde du High Tech n’a connu aucune catastrophe numérique. Dans cet univers de silicium, aucun utilisateur n’aura perdu 50 milliards d’octets, quelque soit la confiance aveugle qu’il ait eu en Bill, Steve ou Linus ! Le numérique est parfois beaucoup moins virtuel que Wall Street.

2009

L’année 2008 a vu la confirmation de certaines tendances numériques, qui se confirmeront assurément en 2009, quelques soient les cours de la Bourse ou du Pétrole. A croire parfois que le monde des nouvelles technologies est insensible à tous les cataclismes naturels ou virtuels financiers. Des articles lus récemment indiquaient même qu’en cette période morose, les divertissements subissaient moins la récession, qu’ils soient numériques ou oxygénants comme les sports d’hiver. Réalité ou mirage, je vous donne rendez-vous dans un an ou deux !

Du bout des doigts avec le tactile

Cette année passée aura pour moi était surtout marquée par l’avènement des appareils avec écran tactile. En 2008, ces interfaces tactiles ont envahie nos poches grâce aux appareils d’Apple ou de HTC. Les boutons de nos appareils domestiques et autres interrupteurs d’éclairages à la maison vont prendre un sacré coup de vieux dans les années avenirs. La domotique pourra-t-elle proposer ces interfaces à un coût raisonnable pour tous dans les deux à trois ans ? J’en doute malheureusement.

Petit mais costaud avec le Netbook

L’autre évolution numérique de cette année 2008 aura été lancée par Asus et son Eee PC. Depuis tous les grands constructeurs de l’informatique ont rejoint Asus dans la production de Netbooks. Une évolution et non une révolution, soit dit en passant. Ces appareils ne sont que  le résultat d’une évolution des composants électroniques d’un portable : processeur plus petit, plus performant et surtout moins gourmand en énergie, accompagné de la baisse du coût d’un écran plat et du disque dur. Les derniers modèles avec un écran de 10 pouces, tel l’Eee PC 1000 ou le NC10 de Samsung sont franchement de belles réussites. Ils dépassent le concept initial de machine à surfer sur le Web pour une véritable polyvalence : classement de photos, bureautique, lecture vidéo, etc. Je me demande même s’il ne porte pas mieux leur nom de Book que de Net. Vu leur encombrement et leur prix raisonnable, ils pourraient bien peupler les étagères de chaque pièce de la maison, toujours prêt à être utilisés : les recettes dans la cuisine, la météo et les premières news dans la chambre, la lecture dans le salon, sans compter qu’ils peuvent piloter une maison domotique. Des version avec écran tactile sont annoncées pour cette année, d’ailleurs. Elle est peut-être là, la solution pour des interfaces domotiques à coût raisonnable.

Fusion chez les FAI

Cette année la belle blonde a été séduite par les non crétins du Net et chez SFR, ils ont fait du neuf. Des événements prévisibles depuis quelques années, le paysage français des FAI est désormais réduit à sa plus simple expression : Orange, Free et SFR. Je remarque que seul Free n’est pas un opérateur mobile ou que seul Bouygues Telecom n’est pas un fournisseur d’accès Internet avec une taille critique. Qui croquera l’autre ? A moins que cela soit le groupe Canal + / CanalSat qui se rapproche de Free pour lutter contre un potentiel gros de l’internet et du contenu vidéo : Bouygues Telecom/ TF1. Mais pour le groupe Bouygues, il est peut-être déjà trop tard et leur destin pourrait ressembler à celui de Kodak. Je suis très surpris que TF1 ait loupé le coche de devenir avec Bouygues Telecom un acteur majeur de l’Internet. Désormais la guerre de l’Internet semble être à la fois du coté du contenant et du contenu avec la convergence : TV ADSL, VOD et Internet. En 2008, la majorité des annonces faîtes par Orange et Free aura été sur la TV ADSL (acquisition des droits Foot par Orange) et la VOD. TF1 aurait-il loupé son évolution et pas vu venir le nouvel usage de la télévision : le télénetspectateur veut choisir parmi une offre de plus en plus large et ne plus subir une grille de programmes. TF1 sera peut-être le nouveau dinosaure surpris par la météorite Internet !

3… 2 … 1… HD ready

Parallèlement à la mutation des FAI en fournisseur de contenu, l’offre de VOD (Vidéo à la Demande) a explosé. Les acteurs sont de plus en plus nombreux, avant de futurs regroupements. Pour ma part, je considère cette offre, malgré un marché en pleine croissance, encore très loin d’être satisfaisante en terme de quantité et surtout de qualité. Le contenu en HD est très maigre. Ce qui est par ailleurs assez navrant, les vidéos clubs disparaissent les uns après les autres sur Lyon, même les Vidéo Futurs se font rares ! Il m’est donc impossible de louer des Blu-rays. Reste alors 3 alternatives pour profiter d’une image de belle qualité pour 2009 :

  • Lâcher 15 à 30 € pour un Blu-ray que je vais regarder 2-3 fois, cette solution est raisonnable pour mes films cultes ou les dessins animés que mon fils regarde en boucle. A la maison, nous ne nourrissons pas notre fils au caviar, mais à l’image HD, à chacun ses valeurs ! D’ailleurs, si vous n’êtes pas convaincu par le Blu ray, je vous invite à regarder Cars ou Ratatouille en HD, tout simplement splendide !
  • Télécharger illégalement des fichiers HD, je n’utilise pas beaucoup cette pratique par respect des auteurs et surtout que je n’ai pas envie de passer des heures à chercher, télécharger et stocker des films à la qualité parfois aléatoire.
  • Reste la télévision par TNT ou Satellite. Je ne parle pas de la TV ADSL. Elle ne peut pas prétendre offrir une qualité d’image HD. L’offre CanalSat ne nous correspond pas : nous sommes fan de bons films et de belles images mais pas télévore, trop de programmes pour trop d’options onéreuses. Depuis octobre, nous avons opté pour Canal + par la TNT. Et je suis ravi de la qualité de l’image HD, sans égaler celle d’un Blu ray, l’image est au minimum équivalente à un bon DVD. Les chaînes TNT TF1, M6 et France 2 commencent à proposer des contenus nativement HD. Le dernier Ushuaia nature était très réussi.

Certes la VOD HD sera pour nous la meilleure solution : consulter un large catalogue de films et accéder instantanément à sa vision, quelque soit l’heure. Mais cela ne sera à mon avis pas avant 5 ans au plus tôt, une fois la fibre optique répandue.

2009 verra enfin la vidéo HD se répandre. Les chaînes de télévision vont augmenter progressivement leur contenu. Le Blu-ray commence à se faire connaitre du grand public. Mais son parcours sera encore long : 30 € un film contre 15 € pour sa version DVD. Certes c’était le ratio entre DVD et K7 VHS, il y a 10 ans, mais le saut qualitatif est moins marquant pour la majorité des utilisateurs et les avantages du support : pas d’usure + chapitrage ne sont pas des différenciateurs cette fois-ci.

Mes attentes pour 2009 ?

En tant qu’entrepreneur dans le monde du numérique, forcement ma première pensée va à mon entreprise et mes clients. J’espère simplement que le plus gros des mauvaises surprises de la crise sont restées en 2008. Et que les prévisions les plus optimistes sur les impacts sur l’industrie du High Tech seront des vérités. Mais toute crise a du bon, c’est l’occasion de se remettre en question pour être plus créatif et plus performant. Je suis persuadé que de nombreuses opportunités vont se présenter.

Que le futur Windows Seven, soit davantage une réussite que Vista et sorte bien à l’heure.

Que Nintendo sorte une Wii HD, j’aime bien le fun, mais tant qu’à faire autant avoir l’image avec !

Qu’Apple sorte bien son Apple Touch version grand écran. Cela pourrait bien être enfin le Tablet PC que j’attends. Puis si l’iPhone devenait Nano, il pourrait bien être mon téléphone de 2009.

Que tous mes lecteurs et mes commentateurs passés ici en 2008, n’hésitent pas à partager à nouveau sur ce blog leur passion et leurs envies pour les loisirs numériques de 2009. C’est un réel plaisir d’échanger avec vous.

Je vous souhaite donc une excellente année 2009 et de profiter au mieux de vos équipements numériques !